Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 18:35
Les grandes fortunes d'Espagne occupent tout leur temps libre et contrôlent leur stress grâce à l'art de la chasse. Elles sont propriétaires de grandes fermes où l'on chasse pour des trophées pour certains d'une valeur allant jusqu'à 7.000 euros
 
 
Quand on lit ce nouvel article de l'Expansion on se dit que finalement entre l'Espagne de Franco et celle du XXIème siècle, peu de choses ont changé, du moins dans ce domaine à savoir celui de la chasse
 
Relire l'article déjà publié il y a quelques jours
 
L'Expansion dira que pouvoir, argent et terres vont main dans la main et ce sont les grandes entreprises, les banquiers et les aristocrates qui contrôlent la "haute société" de la chasse
 
C'est ainsi que le grand éleveur de bétail Samuel Flores, le banquier Emilio Botin, les entrepreneurs comme Alberto Alcocer et tant d'autres ... mais également des aristocrates comme le duc de Westminster le plus important propriétaire d'immeubles de Grande Bretagne ou bien le comte de Finat, TOUS sont propriétaires des plus anciennes fermes de chasse d'Espagne, la plupart concentrées en Extremadura, Castilla-La Mancha et Sierra Morena et dans lesquelles s'organiseront des chasses privées dans lesquelles on pourra acquérir les meilleurs trophées et bien sûr .... ces gens sont de très bon chasseurs
 
La Garganta dans la province de Ciudad Real appartient au duc de Westminster lui-même à savoir 12.000 hectares, une des plus anciennes latifundias d'Espagne. C'est ici que seront abattus chaque année des centaines de cerfs et parmi lesquels se trouve 40 à 50 trophées classés "médaille d'or"
 
Le Roi d'Espagne, amateur de trophées de grande taille, vient souvent chasser dans la maison El Palomar de Samuel Flores à Albacete connue pour posséder les meilleurs spécimens de cerfs de toute l'Espagne
 
Dans le monde de la haute finance le mode de chasse le plus apprécié est celui dit du "harcèlement", méthode qui consiste à poursuivre l'animal  jusqu'à épuisement et pouvoir l'abattre alors facilement. Une méthode propre à la chasse de grands spécimens comme les mâles cerfs, chevreuils, chamois (espèce unique à la péninsule) et mouflons au moment du rut
 
Les trophés peuvent éventuellement être revendus pour la modique somme de 2.000 euros s'agissant d'un cerf médaille d'or et jusqu'à 5.000 euros. D'autres espèces se situant entre la barre de ces deux chiffres
 
Une autre façon de chasser sur ces exploitations sera plus traditionnelle, une méthode pratiquée sur le terirtoire espagnol par quelques 800.000 chasseurs chaque année. Une chasse devenue une mode ces derniers mois avec la fréquentation accrue des politiciens et des juges
 
On peut également participer à ces chasses organisées sur invitation du propriétaire de l'exploitation, des chasses qui prennent alors allure de "chasses d'affaires" où accords de partenariats commerciaux et exploits de chasse iront de pair
Le propriétaire de l'exploitation peut également faire appel à des sociétés spécialisées qui se chargeront elles-mêmes d'organiser une chasse sur le terrain
Certaines de ces sociétés vous vendront le droit de chasser sur ces exploitations appartenant à des particuliers pour une modique somme pouvant aller jusqu'à 6.000 euros pour une seule journée!
 
Une forme de chasse beaucoup plus modeste sera celle qui se pratique dans les réserves de chasse sur des coteaux de chasse gérés par la Communauté. Ce sera le cas pour Cijara de Badajoz ou Gras Penas de Ciudad Real où vous pourrez chasser pour 200 euros la journée
La dernière formule sera la chasse organisée par les sociétés de chasse généralement locales et/ou municipales comme à Ciudad Real à Don Rodrigo Puebla. On peut s'y octroyer un droit de chasse de quelques 17 jours pour la somme de 4.000 euros mais ..... le nombre d'animaux à abattre est un mystère
 
Entre les politiques, les grands chefs d'entreprises, les toreros, certains grands écrivains également, bref tous les grands de ce pays et gageons, probablement de certains autres d'Europe, le domaine de la chasse a encore de l'avenir devant lui sur les terres ibériques et certaines exploitations gérées par des gardiens dont les connaissances cynergétiques sont transmises de père en fils n'ont rien à craindre elles non plus car ..... les crises économiques passent sur le bon citoyen lambda que nous sommes, sur les animaux également mais pas sur les grands d'Espagne et d'Europe en général
 
Alors pendant que nous autres, pauvres bougres, nous posons la question .... mais que fait l'Europe? ...... je suppose que tout le monde, en lisant cet article, aura compris que la réponse se trouve tout simplement dans la question ... elle chasse !!!
 
Je suppose qu'il arrive un moment où la tentation doit être très forte pour certaines exploitations comme pour certains de leurs clients de passer à une chasse ........ puissance10 et là nous ne sommes plus étonnés que les chasses illégales soient légion en Espagne et que dire du respect de l'environnement et des espèces protégées .... les grands n'ont que faire de telles notions purement intellos
 
 
 
PERRERAS - TAUROMACHIE - CHASSE ILLEGALE - GALGOS : POMPE A FRIC


Verdier Marie-Helene
Trésorière de l'association galgos-ethique-europe
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Quelle Europe
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 17:59
  MERCI ENCORE A VOUS

PRADO-DON-BENITO.PNG

bandehor.gif

POSTE LE 20/01/2010
487451_3.jpg Felix peut dormir tranquille maintenant ... il sait que sous peu grâce à ceux qui l'on sauvé et grâce également à votre participation il pourra partir d'ici le 22 à Barcelone auprès de PRO-GALGO  en attendant d'avoir tous les papiers en bonne et due forme pour se rendre en Hollande où l'attend sa famille

Felix, tu as eu de la chance, beaucoup de chance car ce jour là il faisait très froid, l'eau du canal était glaciale et quand la Guardia Civil t'a sorti de l'eau avec l'aide de Fernando du refuge de Don Benito tu étais déjà en hypothermie avancée. Le pauvre Fernando a même du te faire courir avec lui pour immédiatement commencer à te réchauffer

On ne saura jamais si tu étais tombé par accident ou si tu avais été jeté intentionnellement par ton galguero dans ce canal, choses qui malheureusement sont courantes dans le secteur
On souhaite une longue vie à Felix dans son pays d'adoption, la Hollande


barre_horiz173.gif

POSTE LE 17/01/2010

Ceux qui veulent aider le petit refuge du PRADO peuvent le faire via l'association GEE
 
Chèques à l'ordre de l'Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
A envoyer à l'adresse suivante:

Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
7 rue du Tour de Ville
11120 - BIZE-MINERVOIS

Mettre en objet derrière le chèque ou lors de
votre virement  :  Felix

IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348

Mme Gloria C : 20 euros
Mme Christine B : 30 euros
Mme Pierrette R : 10 euros
Mme Bernadette A : 40 euros
Melle Cecile S : 50 euros


barre_horiz173.gif

Felix, le bien nommé car qui pourrait croire qu'il y a quelques jours il a été à deux doigts de perdre la vie. Il est vrai que le stress à récupérer doit être important: combien d'heures ou de jours a-t-il passé emprisonné dans les murs de ce bassin d'irrigation?

felisofa1web2.jpg


barre_horiz173.gif

PUBLIE LE 13/01/2010

img100111152832extremaduraaldia.com

Ca c'est passé avant hier en Extremadura .... un pauvre galgo emprisonné comme tant d'autres chiens chaque année par un canal d'irrigation

Je rappelle combien ces canaux d'irrigation sont de véritables pièges pour les galgos et autres animaux qui se laissent glisser le long des parois pour pouvoir boire mais ne peuvent plus remonter ensuite

La plupart finissent par mourir d'épuisement et souvent noyés
 
Felix, lui, sera sauvé par le SEPRONA qui prendra toutes les mesures possibles pour son sauvetage et y arrivera après lui avoir passé une courroie autour du cou pour le remonter le long de la paroi
 
L'état de ses pattes laisse supposer que ce pauvre galgo a du se battre pendant plusieurs heures, peut-être plusieurs jours pour se sortir de là. Evidemment comme il n'était pas identifié il a été confié au petit refuge du PRADO dans la localité de Don Benito, province de Badajoz, où il sera soigné en attendant de lui trouver une famille
 
182 animaux ont déjà été sauvés dans ce canal en 2009 et pas seulement des chiens ou des galgos mais également des espèces protégées et notamment des oiseaux
 
Le petit de refuge du PRADO est très pauvre et a besoin d'aide pour soigner Felix, le remettre rapidement sur pied et financer sa préparation
 
PRO-GALGO, pour soulager le refuge, se charge de trouver une famille pour Felix et de le faire voyager
Tous ceux qui voudraient éventuellement faire une demande d'adoption pour Felix peuvent s'adresser aux deux associations en France qui collaborent avec PRO-GALGO à savoir:
 
Le Bulletin des Levriers http://www.adoption-levrier.fr/
 
Levriers et Compagnie http://levriers-co.fr/
 
Ceux qui veulent aider le petit refuge du PRADO peuvent le faire via l'association GEE
 
Chèques à l'ordre de l'Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
A envoyer à l'adresse suivante:

Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
7 rue du Tour de Ville
11120 - BIZE-MINERVOIS

Mettre en objet derrière le chèque ou lors de
votre virement  :  Felix

IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348


Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Appel à dons
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 17:56
La vente des mugs + le tee shirt a permis un transfert de 447 euros à
l'association galgos112

Une somme qui leur permettra de faire face aux énormes frais de chirurgie engagés sur bon nombre de leurs galgos en accueil


GALGOS112.PNG


bandehor.gif

PUBLIE LE 15/01/2010
Concernant l'envoi des mugs de galgos112, le prix du port s'élève à:
- 8.70 euros pour 8 mugs donc un total de 44.60 euros
- 7.65 euros pour 4 mugs donc un total de 25.65 euros
 
L'intégralité de la vente des mugs sera reversée à galgos112, l'association GEE ne gardant que les frais de port
Un justificatif du virement sera rendu public

CI-DESSOUS .... LES COLIS EXPEDIES PASSENT AU ROUGE

Liste des commandes ci-dessous:
Mme Bernadette A  : 4 tasses
Mme Gloria C         : 4 tasses
Mme Diana D          : 4 tasses
Mr Henri B              : 8 tasses
Mr Olivier Y            : 4 tasses
Mme Sandrine P      : 4 tasses
Mme Corinne B       : 4 tasses + un tee shirt
Mme Christelle P     : 4 tasses
Mme Karin P           :  4 tasses
Mme Virginie C       :  4 tasses
Mme Christelle S     :  4 tasses
Mme Nathalie A       :  4 tasses
Mme Valérie D         :  4 tasses
Mme Maria F            :  4 tasses

Mme Evelyne G          :  8 tasses
Mme Ghislaine T        :  8 tasses
Mme Nathalie L          : 4 tasses
Mme Laurence O       : 4 tasses
Mme Denise C           : 4 tasses
Mme Joelle O             : 4 tasses
Mme Helene V
               : 4 tasses

barre_horiz173.gif

POSTE LE 3/01/2009
Les commandes sont en train d'être expédiées. Dès lundi vous connaîtrez les frais de port concernant l'envoi suivant si la commande porte sur 4 mugs ou sur 8 mugs
Je signale que la plupart d'entre vous qui avez commandé un jeu de quatre, recevrez deux paquets car les emballages confiés par galgos112 ne contiennent que deux mugs.
Pour ceux qui ont commandé 8 mugs, les 8 seront dans un seul envoi
Je connais les adresses postales de la plupart d'entre vous, pour les autres un courrier leur a été envoyé
Nous avons tenu Esther et moi à immortaliser cette rencontre par une photo et vous en faire profiter.
Merci à vous tous qui avez répondu présents. Vous allez pouvoir siroter un bon grog chaud sous l'oeil espiègle de votre galgo !
Marie-Hélène
Trésorière G.E.E.
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com


galgos112
Esther de galgos112 au premier plan à droite
Derrière elle, Marie-Hélène
En face d'LN, une bénévole de galgos112
Devant elle, Célia, la fille d'LN

barre_horiz173.gif

PUBLIE LE 1/01/2010
Les mugs ont été maintenant récupérés en France
L'occasion pour moi de faire la connaissance d'Esther de galgos112 et deux de ses bénévoles
Rendez-vous avait été pris au supermarché de Auchan à Perpignan où nous avons passé ensemble une petite heure à discuter autour d'un café. C'est toujours émouvant de mettre enfin un visage et un véritable sourire sur quelqu'un quand pendant tant de mois ce sourire était partagé par smileys interposés
Dès que j'aurai fait le premier emballage et connaîtrai le coût du port je vous en ferai part et commencerai les expéditions à ce moment là
Les mugs sont superbes
Esther a pris une photo de la rencontre, elle sera diffusée dès qu'elle me l'aura envoyée.
Merci à tous,
LN
.


barre_horiz173.gif

PUBLIE LE 17/12/2009

COMMENT COMMANDER:
Si vous êtes plusieurs à faire une commande j'offre la possibilité d'aller chercher moi-même les tasses à Perpignan où doit se rendre sous peu Esther. Les frais d'envoi devraient être moins élevés depuis la France
Pour commander il suffit donc d'écrire à galgos-ethique-europe@orange.fr

Liste des commandes ci-dessous:
Mme Bernadette A  : 4 tasses
Mme Gloria C         : 4 tasses
Mme Diana D          : 4 tasses
Mr Henri B              : 8 tasses
Mr Olivier Y            : 4 tasses
Mme Sandrine P      : 4 tasses
Mme Corinne B       : 4 tasses + un tee shirt
Mme Christelle P     : 4 tasses
Mme Karin P           : 4 tasses
Mme Virginie C       : 4 tasses
Mme Christelle S     :  4 tasses
Mr Fredy M                :   8 tasses
Mme Nathalie A       :  4 tasses
Mme Valérie D           :  4 tasses
Mme Maria F              :  4 tasses

Mme Evelyne G          :  8 tasses
Mme Ghislaine T        :  8 tasses
 
  tasses.jpg

Un chouette ensemble de mugs qui peuvent s'acheter également individuellement et qui peuvent sincèrement constituer un cadeau de Noel de très bon goût

C'est galgos112 qui ont ces mugs dans leur boutique, de quoi pouvoir déguster ou faire déguster à un de vos proches un café ou un chocolat non seulement humoristique mais également solidaire


Vous pouvez les acheter individuellement en choisissant le modèle Dora, Elsa, Gatos ou Grupo

Chaque mug coûte 5 euros et l'ensemble 18 euros.


Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Appel à dons
commenter cet article
3 février 2010 3 03 /02 /février /2010 17:51
MERCI A VOUS TOUS

Pourquoi deux justificatifs? tout simplement parce que pour le premier virement je me suis trompée de somme. Rectification amenée avec un deuxième transfert
250 euros en tout
Télécharger les reçus dans vos images pour les aggrandir

xativa
XATIVA2.PNG


bandehor.gif


PUBLIE LE 13/01/2010
cabecerag

Après les inondations qui avaient touché ce petit refuge de Xativa  ainsi que celui de Ribercan , tous deux dans la province de Valencia  ce sont maintenant les flammes qui ont ravagé la clinique du refuge de Xativa
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-36684312.html

incen1.JPGAu moment des inondations nous avions fait un appel à dons pour le refuge de Ribercan, nous faisons le même maintenant pour venir en aide à Xativa

Le feu provoqué probablement par un court circuit a fait beaucoup de dégâts matériels mais pire encore 3 chiens sont morts dans l'incendie, asphyxiés par l'oxyde de carbone

Tous les produits de la pharmacie ont péri: Zipiran, Glucantime, Augmentine etc .... mais également tous les produits désinfectants, la bascule et évidemment le frigo qui servait à conserver les médicaments
Ils lancent un appel à ceux qui, depuis l'Espagne, pourraient les aider, à remplacer les pertes

incen2.JPG
 
De son côté l'association G.E.E lance un appel à dons pour les aider
 
Comme d'habitude la liste des donateurs (prénom + initiale du nom) sera rendue publique ainsi que le justificatif du virement
 
Chèques à l'ordre de l'Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
A envoyer à l'adresse suivante:

Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
7 rue du Tour de Ville
11120 - BIZE-MINERVOIS

Mettre en objet derrière le chèque  : Xativa

IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348
 
RADIO XATIVA RENDANT COMPTE DE L'INCENDIE

Mme Gloria C : 20 euros
Mme Virginie L-G : 20 euros
Mme Corinne B : 25 euros
Mme Bernadette A : 35 euros
Mme Bernadette R : 50 euros
Mme Jean-Pierre B : 40 euros
Melle Dominique C : 20 euros
Mme Michel D : 40 euros
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Appel à dons
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 18:49
Annonce de PRO-GALGO signataire de la Charte G.E.E

PREVU LE DIMANCHE 28 FEVRIER 2010
LA BISBAL DEL PENEDES

agility-cartel.jpg

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Assos Fédés Organisations signataires
commenter cet article
2 février 2010 2 02 /02 /février /2010 07:01
Convention européenne pour la protection des animaux de compagnie
J.O n° 115 du 18 mai 2004 page 8784, texte n° 14 Décrets, arrêtés, circulaires Textes généraux Ministère des affaires étrangères
Décret n° 2004-416 du 11 mai 2004 portant publication de la convention européenne pour la protection des animaux de compagnie, faite à Strasbourg le 13 novembre 1987 et signée par la France le 18 décembre 1996
La présente convention est entrée en vigueur le 1er mai 2004.
NOR: MAEJ0430027D
Le Président de la République, Sur le rapport du Premier ministre et du ministre des affaires étrangères, Vu les articles 52 à 55 de la Constitution ; Vu la loi n° 2003-628 du 8 juillet 2003 autorisant la ratification de la convention européenne pour la protection des animaux de compagnie ;
Vu le décret n° 53-192 du 14 mars 1953 modifié relatif à la ratification et à la publication des engagements internationaux souscrits par la France, Décrète : Article 1 La convention européenne pour la protection des animaux de compagnie, faite à Strasbourg le 13 novembre 1987 et signée par la France le 18 décembre 1996, sera publiée au Journal officiel de la République française. Article 2 Le Premier ministre et le ministre des affaires étrangères sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française. Fait à Paris, le 11 mai 2004. Jacques Chirac Par le Président de la République : Le Premier ministre, Jean-Pierre Raffarin Le ministre des affaires étrangères, Michel Barnier
C O N V E N T I O N EUROPÉENNE POUR LA PROTECTION DES ANIMAUX DE COMPAGNIE

Préambule
Les États membres du Conseil de l’Europe signataires de la présente Convention, Considérant que le but du Conseil de l’Europe est de réaliser une union plus étroite entre ses membres ; Reconnaissant que l’homme a une obligation morale de respecter toutes les créatures vivantes et gardant à l’esprit les liens particuliers existant entre l’homme et les animaux de compagnie ; Considérant l’importance des animaux de compagnie en raison de leur contribution à la qualité de la vie et, partant, leur valeur pour la société ; Considérant les difficultés découlant de la grande variété des animaux qui sont détenus par l’homme ; Considérant les risques inhérents à la surpopulation animale pour l’hygiène, la santé et la sécurité de l’homme et des autres animaux ; Considérant que la détention de spécimens de la faune sauvage, en tant qu’animaux de compagnie, ne devrait pas être encouragée ; Conscients des diverses conditions gouvernant l’acquisition, la détention, l’élevage à titre commercial ou non, la cession et le commerce d’animaux de compagnie ; Conscients de ce que les conditions de détention des animaux de compagnie ne permettent pas toujours de promouvoir leur santé et leur bien-être ; Constatant que les attitudes à l’égard des animaux de compagnie varient considérablement, en raison parfois d’un manque de connaissances ou de conscience ; Considérant qu’une attitude et une pratique fondamentales communes aboutissant à une conduite responsable des propriétaires d’animaux de compagnie sont non seulement un objectif désirable mais aussi réaliste, sont convenus de ce qui suit :

Chapitre Ier Dispositions générales

Article 1er Définitions
1. On entend par animal de compagnie tout animal détenu ou destiné à être détenu par l’homme, notamment dans son foyer, pour son agrément et en tant que compagnon.
2. On entend par commerce d’animaux de compagnie l’ensemble des transactions pratiquées de façon régulière, en quantités substantielles et à des fins lucratives, impliquant le transfert de la propriété de ces animaux.
3. On entend par élevage et garde des animaux de compagnie à titre commercial l’élevage et la garde pratiqués principalement à des fins lucratives et en quantités substantielles.
4. On entend par refuge pour animaux un établissement à but non lucratif où des animaux de compagnie peuvent être détenus en nombre substantiel. Lorsque la législation nationale et/ou des mesures administratives le permettent, un tel établissement peut accueillir des animaux errants.
5. On entend par animal errant tout animal de compagnie qui, soit n’a pas de foyer, soit se trouve en dehors des limites du foyer de son propriétaire ou de son gardien et n’est sous le contrôle ou sous la surveillance directe d’aucun propriétaire ou gardien.
6. On entend par autorité compétente l’autorité désignée par l’État membre.

Article 2 Champ d’application et mise en oeuvre
1. Chaque Partie s’engage à prendre les mesures nécessaires pour donner effet aux dispositions de cette Convention en ce qui concerne :
a) Les animaux de compagnie détenus par une personne physique ou morale dans tout foyer, dans tout établissement se livrant au commerce ou à l’élevage et à la garde à titre commercial de tels animaux, ainsi que dans tout refuge pour animaux ;
b) Le cas échéant, les animaux errants.

 2. Aucune disposition de cette Convention ne porte atteinte à la mise en oeuvre d’autres instruments pour la protection des animaux ou pour la préservation des espèces sauvages menacées.

3. Aucune disposition de la présente Convention ne porte atteinte à la faculté des Parties d’adopter des règles plus strictes pour assurer la protection des animaux de compagnie ou d’appliquer les dispositions ci-après à des catégories d’animaux qui ne sont pas expressément citées dans le présent instrument.

Chapitre II Principes pour la détention des animaux de compagnie

Article 3 Principes de base pour le bien-être des animaux
1. Nul ne doit causer inutilement des douleurs, des souffrances ou de l’angoisse à un animal de compagnie.
2. Nul ne doit abandonner un animal de compagnie.

Article 4 Détention
1. Toute personne qui détient un animal de compagnie ou qui a accepté de s’en occuper doit être responsable de sa santé et de son bien-être.
2. Toute personne qui détient un animal de compagnie ou s’en occupe doit lui procurer des installations, des soins et de l’attention qui tiennent compte de ses besoins éthologiques, conformément à son espèce et à sa race, et notamment :
a) Lui fournir, en quantité suffisante, la nourriture et l’eau qui lui conviennent ;
b) Lui fournir des possibilités d’exercice adéquates ; c) Prendre toutes les mesures raisonnables pour ne pas le laisser s’échapper.

3. Un animal ne doit pas être détenu en tant qu’animal de compagnie si :
a) Les conditions visées au paragraphe 2 ci-dessus ne sont pas remplies ou si,
b) Bien que ces conditions soient remplies, l’animal ne peut s’adapter à la captivité.

Article 5
Reproduction Toute personne qui sélectionne un animal de compagnie pour la reproduction doit être tenue de prendre en compte les caractéristiques anatomiques, physiologiques et comportementales qui sont de nature à compromettre la santé et le bien-être de la progéniture ou de la femelle.

Article 6
Limite d’âge pour l’acquisition
Aucun animal de compagnie ne doit être vendu à des personnes de moins de seize ans sans le consentement exprès de leurs parents ou des autres personnes qui exercent la responsabilité parentale.

Article 7
Dressage
Aucun animal de compagnie ne doit être dressé d’une façon qui porte préjudice à sa santé et à son bien-être, notamment en le forçant à dépasser ses capacités ou sa force naturelles ou en utilisant des moyens artificiels qui provoquent des blessures ou d’inutiles douleurs, souffrances ou angoisses.

Article 8
Commerce, élevage et garde à titre commercial, refuges pour animaux
1. Toute personne qui, à l’époque de l’entrée en vigueur de la Convention, se livre au commerce ou, à titre commercial, à l’élevage ou à la garde d’animaux de compagnie ou qui gère un refuge pour animaux doit, dans un délai approprié qui est à déterminer par chaque Partie, le déclarer à l’autorité compétente.
Toute personne qui a l’intention de se livrer à l’une de ces activités doit en faire la déclaration à l’autorité compétente.

2. Cette déclaration doit indiquer :
a) Les espèces d’animaux de compagnie qui sont ou seront concernées ;
b) La personne responsable et ses connaissances ;
c) Une description des installations et équipements qui sont ou seront utilisés.

3. Les activités mentionnées ci-dessus ne peuvent être exercées que :
a) Si la personne responsable possède les connaissances et l’aptitude nécessaires à l’exercice de cette activité, du fait soit d’une formation professionnelle, soit d’une expérience suffisante avec les animaux de compagnie et
b) Si les installations et les équipements utilisés pour l’activité satisfont aux exigences posées à l’article 4.

4. Sur la base de la déclaration faite conformément aux dispositions du paragraphe 1, l’autorité compétente doit déterminer si les conditions mentionnées au paragraphe 3 sont remplies ou non. Au cas où elles ne seraient pas remplies de façon satisfaisante, l’autorité compétente devra recommander des mesures et, si cela est nécessaire pour la protection des animaux, interdire le commencement ou la poursuite de l’activité. 5. L’autorité compétente doit, conformément à la législation nationale, contrôler si les conditions mentionnées ci-dessus sont remplies ou non.

Article 9
Publicité, spectacles, expositions, compétitions et manifestations semblables
1. Les animaux de compagnie ne peuvent être utilisés dans la publicité, les spectacles, expositions, compétitions ou manifestations semblables, à moins que :
a) L’organisateur n’ait créé les conditions nécessaires pour que ces animaux soient traités conformément aux exigences de l’article 4, paragraphe 2, et que
b) Leur santé et leur bien-être ne soient pas mis en danger.

2. Aucune substance ne doit être administrée à un animal de compagnie, aucun traitement lui être appliqué, ni aucun procédé utilisé, afin d’accroître ou de diminuer le niveau naturel de ses performances :
a) Au cours de compétitions ou
b) A tout autre moment, si cela peut constituer un risque pour la santé et le bien-être de cet animal.

Article 10 Interventions chirurgicales

1. Les interventions chirurgicales destinées à modifier l’apparence d’un animal de compagnie ou à d’autres fins non curatives doivent être interdites et en particulier :
a) La coupe de la queue ;
(1) b) La coupe des oreilles ;
c) La section des cordes vocales ;
 d) L’ablation des griffes et des dents.

 2. Des exceptions à cette interdiction ne doivent être autorisées que :
a) Si un vétérinaire considère une intervention non curative nécessaire soit pour des raisons de médecine vétérinaire, soit dans l’intérêt d’un animal particulier ;
b) Pour empêcher la reproduction.

3.
a) Les interventions au cours desquelles l’animal subira ou risquera de subir des douleurs considérables ne doivent être effectuées que sous anesthésie et par un vétérinaire, ou sous son contrôle.
b) Les interventions ne nécessitant pas d’anesthésie peuvent être effectuées par une personne compétente, conformément à la législation nationale.
(1) Réserve En application du paragraphe 1 de l’article 21 de la Convention, le Gouvernement de la République française déclare ne pas être lié par l’alinéa a du paragraphe 1 de l’article 10.

Article 11 Sacrifice 1.
Seul un vétérinaire ou une autre personne compétente doit procéder au sacrifice d’un animal de compagnie, excepté en cas d’urgence pour mettre fin aux souffrances d’un animal et lorsque l’aide d’un vétérinaire ou d’une autre personne compétente ne peut être obtenue rapidement ou dans tout autre cas d’urgence prévu par la législation nationale. Tout sacrifice doit se faire avec le minimum de souffrances physiques et morales en tenant compte des circonstances.
 La méthode choisie, excepté en cas d’urgence, doit :
a) Soit provoquer une perte de conscience immédiate puis la mort,
b) Soit commencer par l’administration d’une anesthésie générale profonde suivie d’un procédé qui causera la mort de manière certaine. La personne responsable du sacrifice doit s’assurer que l’animal est mort avant que la dépouille soit éliminée.

2. Les méthodes de sacrifice suivantes doivent être interdites :
a) La noyade et autres méthodes d’asphyxie, si elles ne produisent pas les effets mentionnés au paragraphe 1, alinéa b ;
b) L’utilisation de tout poison ou drogue dont le dosage et l’application ne peuvent être contrôlés de manière à obtenir les effets mentionnés au paragraphe 1 ;
c) L’électrocution, à moins qu’elle ne soit précédée de la perte de conscience immédiate.

Chapitre III Mesures complémentaires concernant les animaux errants

Article 12 Réduction du nombre des animaux errants Lorsqu’une Partie estime que le nombre des animaux errants constitue pour elle un problème, elle doit prendre les mesures législatives et/ou administratives nécessaires pour réduire ce nombre par des méthodes qui ne causent ni douleurs, ni souffrances, ni angoisses évitables.

a) De telles mesures doivent impliquer que :
i) Si de tels animaux doivent être capturés, cela soit fait avec un minimum de souffrances physiques et morales compte tenu de la nature de l’animal ;
 ii) Si des animaux capturés sont détenus ou sacrifiés, cela soit fait conformément aux principes posés dans la présente Convention.

b) Les Parties s’engagent à envisager :
 i) L’identification permanente des chiens et des chats par des moyens appropriés qui ne provoquent que des douleurs, souffrances ou angoisses légères ou passagères, tels que le tatouage accompagné de l’enregistrement du numéro ainsi que des noms et adresses des propriétaires ;
ii) De réduire la reproduction non planifiée des chiens et des chats en encourageant leur stérilisation ;
iii) D’encourager la personne qui a trouvé un chien ou un chat errant à le signaler à l’autorité compétente.

Article 13 Exceptions pour la capture, la détention et le sacrifice Les exceptions aux principes posés dans la présente Convention concernant la capture, la détention et le sacrifice des animaux errants ne doivent être admises que lorsqu’elles sont inévitables dans le cadre de programmes gouvernementaux de contrôle des maladies. Chapitre IV Information et éducation

Article 14 Programmes d’information et d’éducation Les Parties s’engagent à encourager le développement de programmes d’information et d’éducation pour promouvoir, parmi les organisations et individus concernés par la détention, l’élevage, le dressage, le commerce et la garde d’animaux de compagnie, la prise de conscience et la connaissance des dispositions et des principes de la présente Convention. Dans ces programmes, l’attention doit être appelée notamment sur les points suivants :
a) Le dressage d’animaux de compagnie à des fins de commerce ou de compétitions, qui doit être effectué par des personnes ayant les connaissances et les compétences appropriées ;
b) La nécessité de décourager : i) Le don d’animaux de compagnie à des personnes de moins de seize ans sans le consentement exprès de leurs parents ou des autres personnes qui exercent la responsabilité parentale ; ii) Le don d’animaux de compagnie en tant que prix, récompenses ou primes ; iii) La procréation non planifiée des animaux de compagnie ;
c) Les conséquences négatives éventuelles, pour la santé et le bien-être des animaux sauvages, de leur acquisition ou introduction en tant qu’animaux de compagnie ; d) Les risques découlant de l’acquisition irresponsable d’animaux de compagnie qui conduit à une augmentation du nombre des animaux non désirés et abandonnés.

Chapitre V Consultations multilatérales
Article 15 Consultations multilatérales
1. Les Parties procèdent, dans un délai de cinq ans après l’entrée en vigueur de la Convention et tous les cinq ans par la suite, et, en tout cas, toutes les fois qu’une majorité des représentants des Parties le demande, à des consultations multilatérales au sein du Conseil de l’Europe, en vue d’examiner l’application de la Convention, ainsi que l’opportunité de sa révision ou d’un élargissement de certaines de ses dispositions. Ces consultations auront lieu au cours de réunions convoquées par le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe.
2. Toute Partie a le droit de désigner un représentant pour participer à ces consultations. Tout État membre du Conseil de l’Europe qui n’est pas Partie à la Convention a le droit de se faire représenter à ces consultations par un observateur.
3. Après chaque consultation, les Parties soumettent au Comité des Ministres du Conseil de l’Europe un rapport sur la consultation et sur le fonctionnement de la Convention en y incluant, si elles l’estiment nécessaire, des propositions visant à amender les articles 15 à 23 de la Convention.
4. Sous réserve des dispositions de la présente Convention, les Parties établissent le règlement intérieur des consultations.

Chapitre VI Amendements

Article 16 Amendements
1. Tout amendement aux articles 1 à 14, proposé par une Partie ou par le Comité des Ministres, est communiqué au Secrétaire Général du Conseil de l’Europe et transmis par ses soins aux États membres du Conseil de l’Europe, à toute Partie et à tout État invité à adhérer à la Convention conformément aux dispositions de l’article 19.

2. Tout amendement proposé conformément aux dispositions du paragraphe précédent est examiné, au moins deux mois après la date de sa transmission par le Secrétaire Général, lors d’une consultation multilatérale où cet amendement peut être adopté à la majorité des deux tiers des Parties. Le texte adopté est communiqué aux Parties.

3. A l’expiration d’une période de douze mois après son adoption lors d’une consultation multilatérale, tout amendement entre en vigueur à moins qu’une des Parties n’ait notifié des objections.

Chapitre VII Dispositions finales

Article 17 Signature, ratification, acceptation, approbation La présente Convention est ouverte à la signature des États membres du Conseil de l’Europe. Elle sera soumise à ratification, acceptation ou approbation. Les instruments de ratification, d’acceptation ou d’approbation seront déposés près le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe.

Article 18 Entrée en vigueur 1.
La présente Convention entrera en vigueur le premier jour du mois qui suit l’expiration d’une période de six mois après la date à laquelle quatre États membres du Conseil de l’Europe auront exprimé leur consentement à être liés par la Convention conformément aux dispositions de l’article 17.

2. Pour tout État membre qui exprimera ultérieurement son consentement à être lié par la Convention, celle-ci entrera en vigueur le premier jour du mois qui suit l’expiration d’une période de six mois après la date du dépôt de l’instrument de ratification, d’acceptation ou d’approbation.

Article 19 Adhésion États non membres

1. Après l’entrée en vigueur de la présente Convention, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe pourra inviter tout État non membre du Conseil de l’Europe à adhérer à la présente Convention, par une décision prise à la majorité prévue à l’article 20 d du Statut du Conseil de l’Europe et à l’unanimité des représentants des États contractants ayant le droit de siéger au Comité des Ministres.

2. Pour tout État adhérent, la Convention entrera en vigueur le premier jour du mois qui suit l’expiration d’une période de six mois après la date du dépôt de l’instrument d’adhésion près le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe.

Article 20 Clause territoriale
1. Tout État peut, au moment de la signature ou au moment du dépôt de son instrument de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’adhésion, désigner le ou les territoires auxquels s’appliquera la présente Convention.

2. Toute Partie peut, à tout moment par la suite, par une déclaration adressée au Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, étendre l’application de la présente Convention à tout autre territoire désigné dans la déclaration. La Convention entrera en vigueur à l’égard de ce territoire le premier jour du mois qui suit l’expiration d’une période de six mois après la date de réception de la déclaration par le Secrétaire Général.

3. Toute déclaration faite en vertu des deux paragraphes précédents pourra être retirée, en ce qui concerne tout territoire désigné dans cette déclaration, par notification adressée au Secrétaire Général. Le retrait prendra effet le premier jour du mois qui suit l’expiration d’une période de six mois après la date de réception de la notification par le Secrétaire Général.

Article 21 Réserves

1. Tout État peut, au moment de la signature ou au moment du dépôt de son instrument de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’adhésion, déclarer faire usage d’une ou plusieurs réserves à l’égard de l’article 6 et de l’alinéa a du paragraphe 1 de l’article 10. Aucune autre réserve ne peut être faite.

2. Toute Partie qui a formulé une réserve en vertu du paragraphe précédent peut la retirer en tout ou en partie en adressant une notification au Secrétaire Général du Conseil de l’Europe. Le retrait prendra effet à la date de réception de la notification par le Secrétaire Général.

3. La Partie qui a formulé une réserve au sujet d’une disposition de la présente Convention ne peut demander l’application de cette disposition par une autre Partie ; toutefois, elle peut, si la réserve est partielle ou conditionnelle, demander l’application de cette disposition dans la mesure où elle l’a acceptée.

Article 22 Dénonciation

1. Toute Partie peut, à tout moment, dénoncer la présente Convention en adressant une notification au Secrétaire Général du Conseil de l’Europe.

2. La dénonciation prendra effet le premier jour du mois qui suit l’expiration d’une période de six mois après la date de réception de la notification par le Secrétaire Général.

Article 23
Notifications
 Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe notifiera aux États membres du Conseil et à tout État ayant adhéré à la présente Convention ou ayant été invité à le faire :
a) Toute signature ;
b) Le dépôt de tout instrument de ratification, d’acceptation, d’approbation ou d’adhésion ;
c) Toute date d’entrée en vigueur de la présente Convention conformément à ses articles 18, 19 et 20 ;
d) Tout autre acte, notification ou communication ayant trait à la présente Convention.

En foi de quoi, les soussignés, dûment autorisés à cet effet, ont signé la présente Convention.

Fait à Strasbourg, le 13 novembre 1987, en français et en anglais, les deux textes faisant également foi, en un seul exemplaire qui sera déposé dans les archives du Conseil de l’Europe.
Le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe en communiquera copie certifiée conforme à chacun des États membres du Conseil de l’Europe et à tout État invité à adhérer à la présente Convention.
Déclaration
En application de l’article 20, paragraphe 1, de la Convention, le Gouvernement de la République française déclare que la Convention s’applique au territoire de la République française, à l’exception de la Nouvelle-Calédonie, de la Polynésie française et des Terres australes et antarctiques françaises.
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Quelle Europe
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 23:27

 

Alicia ou plutôt Raquel la maman  d'accueil nous envoie des nouvelles de
la galga Josefina
 
"Je suis tombée amoureuse de cette galga et depuis que j'en ai deux autres de plus à la maison, je ne peux pas m'empêcher de faire des comparaisons et à la vérité ma Josefina est vraiment très bonne. Y'a pas plus affectueux qu'elle
Hier pour la première fois elle a bien voulu se joindre à tout le groupe qui s'appelle " nous dormons sur le lit de Raquel et que cette dernière elle aille sur le sofa" .... sans commentaire
Il y a peu le vétérinaire lui a enlevé deux des six clous qu'elle a encore pour aider à la régénération de l'os. Son diagnostic pour le moment est assez bon et il est possible que l'on n'ait pas besoin de lui mettre une plaque mais il est trop tôt pour se prononcer
Au départ elle pesait 15 kgs et maintenant elle en est à 21.6 kgs et je ne compte pas tous les morceaux de viande qu'elle a volé pour y arriver
Quelques photos dans la neige et profitant du sofa"


Encore un grand merci à vous tous qui avez aidé

 



PUBLIE LE 10/12/2010

UN GRAND MERCI A VOUS TOUS !!!
josefina.PNG

 


PUBLIE LE 8/12/2009

Josefina, une galga qui en surprend plus d'un avec une récupération régulière et 100% OK. Une opération totalement réussie qui laisse même supposer que la galga n'ait pas besoin d'une deuxième intervention comme cela était prévu au départ


La belle a grossi de 4 kgs et commence à jouer avec les autres chiens et même les chats


Le transfert des dons sera effectué demain





POSTE LE 28/11/2009

L'appel à dons pour Josefina est maintenant clôturé et le justificatif du transfert de l'argent auprès de l'association Evolucion d'Alicia sera édité sur cette page même sitôt le transfert effectué. Une aide qui s'élèvera à la somme de 412.00 euros


Je voudrais ici remercier au nom de l'association GEE, l'Association belge Les Galgos de l'Ardenne bleue dont les généreux donateurs ont tenu à participer à notre opération et ce pour la coquette somme de 150.00 euros.


MERCI BEAUCOUP A TOUS LES DONATEURS DE G.E.E ET DE

GALGOS DE L'ARDENNE BLEUE  !


On continuera à prendre des nouvelles de Josefina, bien sûr




POSTE LE 23/11/2009


Des nouvelles de Josefina


Josefina a été opérée la semaine dernière et surtout la bonne nouvelle, elle conservera sa patte!

Elle devra être réopérée sous deux semaines  et ce sont  4 mois de convalescence qui seront nécessaires pour dire qu'elle ait totalement récupéré. C'est Raquel de Evolucion qui l'a en accueil chez elle et Josefina ne peut pas être en de meilleures mains. Il ne reste plus qu'à lui trouver maintenant une adoption pour que, après sa convalescence, elle puisse enfin connaître le bonheur dans une maison


Pour ceux qui veulent aider:

 

Chèques à l'ordre de l'Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
A envoyer à l'adresse suivante:

Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
7 rue du Tour de Ville
11120 - BIZE-MINERVOIS

Mettre en objet derrière le chèque ou lors de
votre virement  :  Josefina

IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348

Mme Nicole V   :        15.00 euros
Mme  Gloria C   :        25.00 euros
Mme Bernadette A  :  60.00 euros
Mme Pierrette R      :  12.00 euros
Mme Corinne B       :  25.00 euros
Mme Catherine C   :   50.00 euros
Mme Christine B     :    20.00 euros     
Mme Cecile S         :    25.00 euros
Mme Alice S           :     30.00 euros
 






POSTE LE 13/11/2009
Une urgence de Alicia de Evolucion
Raquel, une des familles d'accueil d'Evolucion a reçu un appel concernant un galgo abandonné dans les alentours d'une résidence pour personnes âgées d'un village de Tolède.


Quand elle arrivera, c'est cette pauvre Galga qu'elle trouvera: squelettique, la patte déchiquetée probablement par un tir de fusil.
A l'approche de ses sauveurs elle remuera la queue en guise de remerciement et probablement soulagée de voir enfin un humain se préoccuper d'elle
On l'a appelée Josefina en l'honneur de la personne qui donna l'alerte. Elle est maintenant hospitalisée dans les urgences en espérant qu'un traumatologue envisage de lui sauver la patte, mais il faut savoir que malheureusement la perspective d'une amputation est à envisager
On lui cherche un accueil sur l'Espagne
Ceux qui veulent aider Evolucion peuvent envoyer leurs dons à l'Association galgos-ethique-europe et un justificatif du transfert sera publié sur le blog
Elle a un regard sublime
 
Chèques à l'ordre de l'Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
A envoyer à l'adresse suivante:

Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
7 rue du Tour de Ville
11120 - BIZE-MINERVOIS

Mettre en objet derrière le chèque ou lors de
votre virement  :  Josefina

IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348


Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Appel à dons
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 23:16
Les dons sont bien arrivés au refuge Prado de Don Benito. C'est ce refuge qui a sauvé le galgo Felix  et c'est la semaine prochaine que sera effectué le transfert des 100 euros récoltés pour aider à ses soins et sa préparation

Ce que nous dit Olga:
Les paniers chiens et les couvertures ont eu beaucoup de succès et ont été partagés entre les chiens du refuge et ceux qui sont accueil. C'est ainsi que Mary et Daniel ne dormiront plus sur une couverture à même une palette et même s'ils se posent des questions devant les paniers plastiques m'est avis qu'ils auront tôt fait de comprendre à quoi ils servent
Les manteaux sont OK sauf peut-être pour Gaspar qui est un galgo charpenté et qui se sent un peu à l'étroit
Olga nous enverra d'autres photos et serait preneuse d'autres couvertures car il faut en avoir beaucoup pour remplacer celles qui sont lavées et mettent plusieurs jours à sécher

Vous avez des médicaments, des manteaux, des colliers et laisses usagées, des couvertures polaires, des antiparasitaires, scolliers scalibors etc .... vous pouvez les envoyer à l'adresse suivante:

Association G.E.E
7 rue du Tour de Ville
11120 - Bize Minervois

Merci pour eux





bandehor.gif

POSTE LE 28/01/2010

dons.JPGLe fourgon en provenance d'Allemagne a refait jeudi dernier un voyage vers l'Espagne, destination chez Mo Swtaek de PRO-GALGO où certains galgos venant d'Extremadura étaient là en transit pour rejoindre les familles qui les attendent dans le nord

C'était important pour Mo qu'ils s'arrêtent à Bize-Minervois pour récupérer manteaux, couvertures, médicaments, paniers plastiques pour chiens (une vingtaine), deux cartons pleins de gourmandises pour chiens etc .... car une vague de froid est à nouveau annoncée en Espagne tout comme en France d'ailleurs
C'est au petit matin, vendredi, que le fourgon dans la nuit et le froid sera rempli de TOUS VOS DONS

dons2.JPG
 
 
Neige, pluie, vents, tornades .... beaucoup de dégâts sont encore envisageables dans les refuges espagnols
 
Les dons ont été acheminés cette fois encore vers l'Extremadura par les trois associations refuges qui ont fait le voyage jusque chez Mo pour y déposer leurs chiens qui devaient voyager.
Les aides seront ainsi à partager entre ces trois associations et également d'autres qui sont dans le besoin

Hola m-helene, te agradecemos muchisimo las donaciones que nos has enviado, las vamos a repartir entre las tres protectoras que hemos ido en este viaje y algunas que lo necesiten, las cosas estan en casa de mariangeles y las tiene colocadas para cuando podamos necesitarlas, ya le he pedido a ella que nos haga fotos y que os las envie y de todas maneras le vuelvo a enviar el mail para que lo haga cuando pueda, las cuns se las ha quedado Olga de la protectora Prado de Don Benito por que ella las necesitaba más que ninguna.
Tambien te mandará fotos, muchisimas gracias a todas las personas que han donado para que nuestros peques puedan disfrutar de todo lo necesario.
Atentamente
Fátima.
www.chiripaina.org
 
Hola m-helene, on te remercie beaucoup pour les dons que tu nous as fait parvenir, on va les répartir entre les trois protectoras qui ont fait le voyage et quelques autres qui en ont besoin, les dons sont chez Mariangeles (présidente de la FEPAEX) et c'est elle qui les garde pour nous quand nous en aurons besoin (les refuges n'ont pas structure adaptée pour abriter les dons). J'ai demandé à Mariangeles qu'elle nous fasse des photos et qu'elle vous les envoie. Les paniers plastiques de couchage, c'est Olga de la protectora Prado de Don Benito ( le refuge qui a pris en charge le galgo Felix) qui les a parce que c'est elle qui en avait le plus besoin
Elle aussi t'enverra des photos, merci beaucoup à toutes les personnes qui ont donné pour que nos petits chiens puissent bénéficier de tout le nécessaire
Fatima

Vous avez des médicaments, des manteaux, des colliers et laisses usagées, des couvertures polaires, des antiparasitaires, scolliers scalibors etc .... vous pouvez les envoyer à l'adresse suivante:

Association G.E.E
7 rue du Tour de Ville
11120 - Bize Minervois

Merci pour eux
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Nos actions
commenter cet article
29 janvier 2010 5 29 /01 /janvier /2010 23:08
kimba-rescate03.jpgL'Andalousie, encore une fois, ne sera pas épargnée par les conséquences des intempéries

Antonio m'a déjà dit qu'il était impossible dans son secteur de rentrer avec les camions sur le terrain de son futur refuge pour y épandre le gravier avant de cimenter. Cela fait deux mois que le terrain ne détrempe pas

Kimba, comme déjà ce fut le cas l'an dernier, lance un appel pour recevoir des couvertures car celles qu'ils avaient en réserve ont été inondées au début de l'année et ne sont pas utilisables. car elles n'ont toujours pas séché.  Une mini tornade, tout comme l'an dernier avait au moment du Nouvel An emporté une partie du toit de la réserve et inondé le refuge

Ce refuge a  beaucoup de chiens en ce moment sauvés de la maltraitance et entre autres des kimba-rescate02.jpg chiens trouvés attachés à des arbres et sans soins. 148 chiens sont en ce moment dans le refuge et 72 sont sur liste d'attente car mis provisoirement  dans des accueils
Nieves la présidente du refuge attend impatiemment une chose .... le retour du soleil qui permettrait de sécher ENFIN toutes les couvertures
 
Qu'à celà ne tienne, cela n'empêchera pas le refuge Kimba de sauver encore et encore quelques galgos de la perrera Gesser. Ces galgos ont eu leurs analyses faites, ils sont maintenant vaccinés et seront stérilisés la semaine prochaine

Le refuge Kimba est signataire de la Charte G.E.E




Marie-Helene Verdier
Trésorière de l'association galgos-ethique-europe
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Assos Fédés Organisations signataires
commenter cet article
24 janvier 2010 7 24 /01 /janvier /2010 11:49

MALTRAITANCE ANIMALE EN ESPAGNE : UNE VERITE QUE L'ON CACHE ET DONT IL NE FAUT PAS PARLER

LA VERDAD QUE NI SE CUENTA NI SE VE
 
VIDEO PRESENTEE PAR LE CACMA

cacma.gif
Le Colectivo CACMA est signataire de la charte G.E.E
 
Quand l'Eglise défend la vie ..... quelle est la place occupée par ces êtres vivants et innocents? C'est la question posée en début de vidéo. En ce qui me concerne j'ajouterai .... quelle est la place occupée par les citoyens européens qui voient impuissants les lois européennes bafouées et doivent subir chaque jour d'être confrontés à toute cette maltraitance




Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Assos Fédés Organisations signataires
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • : Pour le droit des citoyens européens de voir la législation européenne de protection animale appliquée, actualisée et renforcée dans tous les Etats membres. Pour que cesse l'indifférence des autorités et le supplice des animaux en général, des Galgos et Podencos en particulier.
  • Contact

le galgo : symbole d'impunité

site-gee-galgos-ethique-europe.jpg

GALGOS, le symbole européen de
l'indifférence et de l'impunité.
 
Ne rêvons plus leur vie,
offrons-leur une vie rêvée !
icone-petition-parlement-europeen-signer-galgos-ethique-eur.jpg 

 

Recherche

à tous nos Visiteurs

   Tous les articles de ce blog sont la propriété du blog Agir pour les galgos et de l'association Galgos Ethique Europe.
La charte Galgos Ethique Europe ne peut être reproduite que par les organisations qui en sont signataires. Elle fait l'objet d'un copyright.
La reproduction de nos articles doit être accompagnée du lien d'origine. Nos parutions ne peuvent être utilisées pour servir d'autre support qu'une action issue de l'initiative de leur auteur et de l'association à laquelle il appartient ou celle des organisations partenaires.  Merci de votre compréhension. 

 

  Si vous découvrez une photo qui vous appartient, merci de nous en informer afin que nous puissions soit la retirer soit établir un lien, selon ce que vous souhaiterez.  

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page