Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 10:45

Reçu de notre amie Audrey, IGUALDAD ANIMAL

Vidéo à écouter attentivement... Comme nous le savons, en face des progrès des protecteurs du droit des animaux, les politiques au service des lobbies industriels répondent par des adaptations, exception après exception...

 

Audrey García 


Il y 3 ans, 12 compagnons militants pour les droits des animaux furent arrêtés en Espagne, tous membres ou ex-membres actifs de Igualdad Animal / Animal Equality et Equanimal.
À ce jour, plus de 20 personnes sont imputées sans réellement savoir pourquoi et en attente d'un procès.
J'ai traduit et doublé cet excellent documentaire qui explique la situation.
Diffusez-le s'il.vous-plaît, la répression nous concerne à tous.


http://vimeo.com/25988462

 


Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 11:16

CARREFOUR Espagne ALMERIA CAUTIONNE LA VENTE DE CHIOTS PODENCOS ANDALOUS DANS UNE BOUTIQUE DE SA GALERIE MARCHANDE.

Merci à Mari-Cruz pour son alerte

 

https://www.facebook.com/mariacruzgarcia/posts/10203155675467580

il y a 10 heures


En el ALCAMPO y CARREFOUR de almeria capital hay tiendas que venden animales... Estas fotos en concreto fueron tomadas en Carrefour de almeria capital....
Me da vergüenza ajena y me produce repulsión que este tipo de monstruosidades se permitan. ..Por favor compartelo si piensas como yo. De antemano gracias. Maricruz

 

De quel élevage sortent-ils ? Où est la D.S.V. espagnole pour vérifier les conditions de vie de leurs géniteurs, leur traçabilité, leur viabilité, s’ils sont vaccinés et testés aux 3 maladies méditerranéennes ?

Merci de vous manifester sur ces deux liens et de partager, pas de répit même le dimanche matin !

 

CARREFOUR-ESPAGNE-ALMERIA-PODENCOS-EN-VENTE-photo--copie-1.jpg

 

Vous pouvez déposer ce com

NO ME GUSTA QUE CARREFOUR ESPAÑA VENDA ANIMALES VIVOS. En España son sacrificados cada año 500.000 animales de los cuales 60.000 Galgos. ESPAÑA es campeona europea del maltrato animal, no os es suficiente ? 

sur :

https://www.facebook.com/carrefoures/posts/10152362715349690  

https://www.facebook.com/carrefour/posts/500905720040840 


MERCI POUR VOS PARTAGES, VOS TWITS ET VOTRE ACTION CITOYENNE.

Joëlle, présidente GEE

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 22:10

Dans l'usine à chiots de Green Hill en Italie, 2500 chiots Beagles naissent chaque année pour aller alimenter les labos de recherche pratiquant encore la vivisection, honte de notre civilisation.

 

Message à envoyer à ces 3 adresses, si possible en nous mettant en copie. Merci.

 

PRIMA DEL 9 DI MAGGIO...A ENVOYER AVANT LE 9 MAI SVP. MERCI.
 
 
GREEN HILL 2500 CUCCIOLI NATI PER ESSERE VIVISEZIONATI ! VERGOGNA AI POLITICI CHE PROTEGANO I PREDATORI UMANI !
 
SIGNORE E SIGNORI

VI PREGHIAMO DI VOTARE PER LA CHIUSURA DELLO STABILIMENTO DI GREEN HILL CHE E SUR VOSTRO TERRITORIO ITALIANO.
  
QUESTA FATTORIA  E  PROPRIO CONTRO LA MORALE E L’ETICA IN EUROPA.
IN LABORATORI DOVE REGNA IL VERO PROGRESSO NON C'È BISOGNO DI PRIMATI, CUCCIOLI ED ALTRI;
TUTTI GLI ESSERI VIVENTI HANNO IL DIRITTO DI VIVERE SENZA SUBIRE SOFFERENZA IN VIRTù DEL PRINCIPIO EUROPEANO DEL ANIMALE ESSERE SENSITIVO;
  
STOP A TUTTI GLI ANIMALI DEL INFERNO UMANO !
  
NELLA VOSTRA ANIMA E COSCIENZA GRAZIE PER LORO.
 
Joëlle PELLEGRIN OLDENBOURG
Présidente co-fondatrice GEE
http://www.galgos-ethique-europe.eu 
http://galgos-ethique-europe.over-blog.org
 
 
 
 
  Exemple de lettre circulant sur Internet :
 
MESDAMES, MESSIEURS,

MERCI DE BIEN VOULOIR VOTER POUR LA FERMETURE DE CETTE USINE A CHIENS
QUI SE TROUVE SUR VOTRE TERRITOIRE QUI EST CONTRE LA MORALE ET L'ETHIQUE DANS UNE EUROPE OU LES LABORATOIRES A LA POINTE DU PROGRES N'ONT PAS BESOIN DE PRIMATES, CHIOTS, ET AUTRES
ETRES VIVANTS pour leurs recherches .

CE MONSTRUEUX ELEVAGE COMPTE PLUS DE 2500 PETITS ETRES VIVANTS,
COMMENT TOLERER SUR LE SOL EUROPEEN LA REPRODUCTION D'UN SYTEME
AMERICAIN DONT LA DEMESURE EST PROVERBIALE ET LAISSER AINSI SANS UNE
ONCE D'EMPATHIE CES ANIMAUX A LEUR ENFER?
EN VOTRE AME ET CONSCIENCE
Vos nom, prénom, adresse, pays svp, merci.
 
 green-hill.jpg
  green-hill-2.jpg
 
 
GREEN HILL – VERGOGNA DELL’ITALIA !
 
  

 
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 13:26

Merci à nos partenaires italiens qui nous communiquent ce témoignage et qui se battent contre la galgo mafia européenne... A ceux qui se demandent à quoi sert notre charte éthique, nous répondons : elle sert aussi à cela, travailler en réseau, établir des relais pour savoir ce qu'il se passe et le dénoncer en appelant les associations qui profitent du malheur des animaux à changer de côté !

 

Ceux qui confient leurs animaux aux convoyeurs de la mort, qui les voyant partir par centaines ne se demandent pas où ils vont, ne veulent surtout pas penser aux laboratoires et à la nouvelle clause de la directive européenne sur les animaux errants destinés à la recherche scientifiques, ceux qui les remontant chaque mois par plusieurs dizaines même en France les placent dans des refuges compatissants.

 

Ce n'est pas en sortant des Galgos ou autres d'Espagne pour les mettre en refuge ici que nous les aidons. Il n'est pas juste pour les bénévoles espagnols qui sacrifient leur vie à la protection animale de faire croire que leurs refuges sont invivables, même si chaque refuge non gardé la nuit peut être visité par les commandos de la mort, comme à Terracan. D'ailleurs ceci est déjà arrivé en France !

 

Il est évident que si l'on travaille avec un refuge qui met en danger les animaux il vaut mieux en changer... Une charte éthique sert aussi à cela, ne pas travailler avec n'importe qui, que ce soit un refuge ou une perrera, sous prétexte qu'on a quelques adoptants sous le coude et qu'on n'est pas très regardant aux conditions de vie qui sont offertes à des animaux... Il semble à certains que le sort d'un galgo est plus doux en France qu'en Espagne, mais nous disons en toute connaissance de cause qu'il n'est pas plus enviable, sinon pire, quand on le large partout en fermant les yeux parce que de toute façon une fois placé il n'est plus sous la responsabilité de l'association et que d'autres attendent.

 

GALGOS suppliciés en Espagne, sacrifiés en Europe, BASTA !

 

Joëlle Oldenbourg

présidente co-fondatrice GEE

 

Article de Marie-Hélène Verdier, trésorière co-fondatrice de GEE, sur :

 

http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-trafic-de-chiens-espagnols-temoignage-depuis-l-italie-trafico-de-perros-espanoles-testimo-79168934.html

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 10:45

Si vous partez en vacances en Espagne, dites-leur que cela doit cesser...

Et si vous avez un peu de coeur, au lieu d'aller vous faire bronzer idiot sur une plage à Malaga, restez chez vous et adoptez un galgo ou un podenco et allez aider un refuge espagnol. Il arrive un moment où il faut faire ses choix de vie.

 

 

espagne-premiere-destination-touristique-d-europe.jpg

 

 

 

Deux galguitos morts, le crâne fracassé contre le trottoir

..... c'est également celle de ces espagnols qui peuvent se permettre, en toute impunité et en pleine rue, juste parce que la vue de ces galguitos les défrisent, de les prendre un par un et de leur fracasser la tête sur le trottoir. Les témoins pffffff .... on s'en fout et en plus on les laisse sur place comme témoignage d'un ouvrage bien accompli.
Ces galguitos ne sont pas morts accrochés par une voiture, ils sont morts de la main de l'homme et de manière cruelle.
Vous autres qui visitez ce pays idyllique aux accents de flamenco sachez que vous pourriez être témoins et vos enfants également de ce genre de scène qui somme toute, dans ce pays, est de l'ordre du normal
Ca c'est passé à Santa Olalla 
Publié par Marie-Hélène sur :

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 08:37

reçu d'Hélène qui a diffusé lapétition sur Facebook :

Hélène Bouffard merci à ceux et celles qui ont déjà signé mais il faut encore plus de signature pour sauver le refuge d'amparo, pour avoir une chance que le maire de carthagène revienne sur sa décision de fermeture, merci de faire circuler ce lien :
http://www.petitions24.net/sau vetage_du_refuge_damparo__el_portalico

www.petitions24.net
L'association espagnole de protection animale « EL PORTALICO » sous la direction d'AMPARO, sauve depuis 2004 des chiens abandonnés, maltraités, dans un pays où la condition animale ne signifie absolument rien ! (Site Web du refuge d’Amparo - http://www.elportalico.org/)
Comme dit notre LN très justement, il faut que les animaux dégagent car pas d'eau, etc.... mais en cas de projet de golf, là l'eau arrivera toute seule.

Mobilisons-nous pour montrer à l'Espagne qu'elle est sous le feu de la rampe européenne et que les abus et maltraitances et complicités en tous genres BASTA !
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
14 avril 2011 4 14 /04 /avril /2011 14:43

Une amie des galgos nous a laissé un commentaire concernant une galga qui est en fugue depuis 3, 4 semaines. Elle est vue régulièrement, elle est très maigre. Cette personne est catastrophée parce que l'association vient de demander aux personnes qui sont indépendantes de l'association et qui cependant sont mobilisées pour la retrouver de cesser les recherches.

 

Cette association n'a pu participer à rechercher la galga parce qu'elle est trop loin du lieu de l'adoption mais elle se permet de demander que les recherches cessent.
Il est curieux que l'adoptante ait été assez proche pour valider l'adoption mais soudain soit trop loin pour venir aider à rechercher un galgo qui est en danger et qu'elle était censée protéger.

 

Encore une fois on peut se poser la question. Les galgos ne sont-ils pas mieux dans les refuges en Espagne ? Pourquoi cesser les recherches aussi vite en prétextant que l'adoptante seule va y arriver ? Récupérer un galgo ou un podenco en fugue peut prendre de longs mois. Il ne faut jamais renoncer, jamais désespérer, continuer à chercher, à être sur le terrain, à rester mobilisés. Alors pourquoi demander à d'autres de cesser des efforts précieux alors que soi, asso, on n'a pas jugé utile de se mobiliser. Faire faire des km à un galgo pour l'adoption évidemment est plus "juteux" que de faire des allées et retours en pure perte... sans profit à la clé... et pourtant à la clé il y a une vie !

 

Nous espérons que le groupe formidable qui est sur place ne se laissera pas intimider et qu'il continuera à chercher cette pauvre galga à qui on a promis la Lune en Espagne pour lui donner la nuit de la solitude et de l'abandon en France.

 

J'ai envie de terminer en disant : CE NE SONT PAS LES RECHERCHES QU'IL FAUT STOPPER !!!

 

Joëlle

présidente co-fondatrice GEE

 


 

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 09:32

Reçu de notre amie et partenaire, Barbara :

 

Bonjour,
 
C'est un fait, Sierra va mourir aujourd'hui.
Un vétérinaire français va être obligé de lui injecter un cocktail mortel dans les veines pour soulager sa souffrance, pourquoi cette Galga, soit disant "Sauvée" et arrivée dans notre pays il y a un an doit-elle être euthanasiée ?
 
Parce qu'elle est porteuse de la Leishmaniose et qu'elle n'a pas été traitée, elle vient de développer de manière foudroyante tous les symptômes de la version viscérale de la maladie ; depuis son arrivé en France aucun contrôle n'avait été effectué pour vérifier sa sérologie, cependant négative à sa sortie d'Espagne... Il est trop tard pour Sierra, mais il n'est pas trop tard pour des centaines d'autres Galgos qui vivent tranquillement en France mais sont en fait de véritables bombes à retardement qui vont exploser apportant le malheur dans les familles qui les aiment.
 
Cela ne DOIT plus arriver, que vous soyez responsable d'association de sauvetage, adoptant, famille d'accueil ou bénévole VOTRE responsabilité est de faire passer l'information, de vous assurer que les tests de contrôle sont réalisés, le premier devant avoir lieu dès 9 mois après la date de placement en famille...

Trop souvent les adoptants ne réalisent pas combien la Leishmaniose est une maladie vicieuse et mortelle ! Des centaines de Lévriers soit disant hors de danger sont menacés en France...
 
ATTENTIONLeishmaniose.jpg picture by tipllub
 
Lien vers affiche en ligne :
 
Merci de faire le nécessaire pour "NOS" Galgos et autre chiens venus d'Espagne...
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 20:12
Le gazage dans les perreras devient un véritable hoax, une espèce de rumeur mercantile qui se propage et se diffuse et se partage via facebook, forums, sites, blogs ... " SVP adoptez-le car sinon il sera gazé à la fin de la semaine!" et tout ceci bien sûr en se gardant de donner le nom de la perrera qui soit-disant gaze

Il n'y a pas, à l'heure actuelle en Espagne, de perreras qui gazent! Alors pourquoi me demanderez-vous, pourquoi le prétendre? Mais tout simplement parce qu'une telle affirmation fait appel à votre mémoire collective qui vous confrontera à votre dégoût d'une expérience humaine partagée avec ce chien. Le gazage ....  une expérience vécue et toujours si présente, mémorialisée pour l'éternité ... et ça marche, surtout si vous ajoutez à ça un peu de culpabilité. Le "gazage" est devenu un outil de marketing pour placer les chiens d'Espagne au même titre qu'un conseiller clientèle a les siens pour vous faire signer un contrat financier

Il y a des perreras qui font bien pire que ça et vous qui lisez nos blogs le savez bien:
- Olivenza, une perrera qui laisse crever ses chiens sans eau ni nourriture (parce que ça maintient la perrera propre, pas de déjections naturelles) et qui euthanasie ceux qui résistent à ce régime par injection directe dans le coeur avec un produit à l'économie  qui est censé normalement déclencher un infarctus foudroyant mais qui à dose plus faible fera agoniser le chien pendant x temps dans des douleurs thoraciques terribles
- Puerto Real qui euthanasiait avec un produit interdit et qui là encore utilisé à l'économie fera agoniser le chien pendant des minutes interminables
- M....  qui soit dit en passant n'est pas une perrera mais qui laisse crever les chiens de faim et se bouffant entre eux
....... et tant d'autres exemples publiés sur le blog agir pour les galgos même depuis 3 ans ... seulement voilà, apparemment c'est le gazage qui fait vendre, l'étude de marché effectuée par l'entreprise de placement de chiens est arrivée à cette conclusion à savoir que le gazage semble être ce qui titille le mieux votre fibre sensible pour vous mener à cet achat compulsif ..... d'un chien, d'un galgo qui, comme tout achat compulsif, sera vite regretté dès lors où le hoax aura fini d'agir sur votre insonscient collectif. Où finira le chien, le galgo? ... peu importe, ils sont des cent et des milles à attendre de l'autre côté de la frontière.

Maintenant, supposons un instant qu'il puisse y avoir une seule perrera en Espagne qui gaze ..... croyez vous que cette perrera ouvrirait ses portes aux bénévoles et en ferait sortir ses chiens avec  le risque que la vérité éclate dans toute l'Europe?

Je précise que dans la vidéo de FR3 où Veronique AUDEJEAN déléguée de GEE a été interviewée, une autre personne étrangère à notre association a évoqué ces "gazages" et que lui ayant demandé par mail privé si elle était apte à fournir des éléments probants sur ce sujet, je n'ai reçu aucune réponse à ce jour.
 
Et comme agir pour les galgos et GEE s'informent toujours à la source, voilà ce que dit l'Espagne sur le sujet avec le témoignage de Mo Swatek, rescue de galgos, de nationalité suisse et donc entièrement impartiale mais aussi le témoignage de Mariangeles Salpico, présidente d'une fédération regroupant les refuges d'Extremadura et donc censée ne pas pouvoir se permettre de dire n'importe quoi
> Message du 18/06/10 19:22
> De : "MO SWATEK, PRO-GALGO SPAIN"
> A : "marie-helene verdier"
> Copie à : "Mariangeles"
> Objet : Re: Hola Mariangeles y Mo, os necesito por favor
>
> hola
> pues a mi me consta que la ultima perrera que fue discubierta gaseando perros era la de malaga, hace mas de 5 años
> ahora msimo ninguna de las "famosas " perreras se permite esto por que saben q tendran un gordo problema
> es facil de detectar en los cadaveres de los perros como han sido eutanasiado
> esto no quiere decir que en pequeños pueblos algun impresentable recoge perros para el ayuntamiento y los mata de mala manera pero no son perros que entran en el circuito de "adopcioones urgentes"
> hay muchas cosas feas en el mundo de las perreras, pero lo de gasearlos es de mi punto de vista una generalisacion que pertenece a las "leyendas urbanas" de las histericas que buscan familias con chantaje emocional.
 
TRADUCTION
salut
en ce qui me concerne ce que je sais c'est que la dernière perrera dont on a découvert qu'elle gazait les chiens était celle de Malaga et cela fait plus de 5 ans mais à l'heure actuelle aucune des "réputées" perreras ne se permet ce genre de pratique car elles savent qu'elles auraient de graves problèmes
C'est facile de détecter sur des cadavres de chiens de quelle manière ils ont été euthanasiés
Ceci ne veut pas dire que dans quelques petits villages il n'y ait pas un individu chargé de recueillir pour le compte de la municipalité les chiens abandonnés et puisse les tuer de manière atroce mais ce qui est sûr c'est que ces chiens n'entreront jamais dans le circuit des "adoptions d'urgence"
Il y a beaucoup de choses affreuses dans le monde des perreras mais pour ce qui est de gazer et pour ce qui est de mon point de vue je dirais qu'il s'agit d'une généralisation qui appartient aux "légendes urbaines" des hystériques qui cherchent des adoptants en se servant du chantage émotionnel
 

> Message du 19/06/10 07:55
> De : "mariangeles gomez salpico"
> A : "marie-helene-verdier"
> Copie à :
> Objet : RE: Hola Mariangeles y Mo, os necesito por favor
>
> querida Helene.
> en españa en el 95 % de la perreras MATAN. eso es verdad
> solo las llevadas por protectoras tienen criterios justos para hacerlo, (enfermedad grave con sufrimiento , edad, etc.)
> pero las perreras llevadas por la administraccion , casi en todas lo hacen, (ALGUNAS TRATAN DE OCULTAR, QUE LO HACEN A ESCONDIDAS Y DICEN QUE  ELLOS NO SACRIFICAN )
> LAS CONCERTADAS EMPRESAS PRIVADAS TAMBIEN SON UN HORROR en algunas no necesitan matar  se MUEREN SOLITOS
> EJEMPLO LA DE O.....
> Pero lo del gaseado dudo que lo hagan asi ....  PERMITIDO NO ESTA DESDE LUEGO.
TRADUCTION :
Chère Helene
en Espagne ce sont les 95% des perreras qui TUENT! ça c'est la vérité
Seuls les chiens recuellis par les protectoras le feront sur des critères justes  (maladie grave avec souffrance, âge etc ....) mais pratiquement dans toutes les perreras dépendantes de l'administration on euthanasie (CERTAINES ESSAIENT DE LA FAIRE EN CACHETTE ET PRETENDENT NE PAS EUTHANASIER)
LES PERRERAS ENTREPRISES PRIVEES SONT ELLES AUSSI UNE HORREUR et dans certaines pas besoin de tuer ILS MEURENT SEULS COMME PAR EXEMPLE A O....
Mais pour ce qui est du gazage je doute que ça se pratique .... CA N'EST PLUS PERMIS DEPUIS LONGTEMPS

Article écrit par M-Hélène Verdier
Trésorière de GEE
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 08:36

Reçu du Président de CONVENTION VIE NATURE POUR UNE ECOLOGIE RADICALE, signataire de la pétition citoyenne au Parlement Européen.

 

www.ecologie-radicale.org

Gérard  CONDORCET          

le dimanche 13 juin 2010
TEL 06 76 99 84 65

               La preuve par la chasse.

gerard-charollois-pour-en-finir-avec-la-chasse.jpgEn décrétant le 4 juin dernier que « l'obstruction à la chasse » serait  passible d'une peine contraventionnelle de cinquième classe, le gouvernement révèle, d'une part, sa soumission aux caprices farfelus d'un lobby, d'autre part,
son caractère fondamentalement réactionnaire.

Depuis 2002, la droite supprima le mercredi sans chasse qu'avait instauré la loi du 26 juillet 2000, rétablit la martre, le putois et la belette sur la liste des prétendus « nuisibles » dont les avait retiré un arrêté pris par Yves COCHET, aggrava les autorisations de chasse de nuit des oiseaux d'eau et de certains migrateurs terrestres, permit des tirs de loups, autorisa l'emploi de tendelles pour la capture des grives, multiplia les génuflexions et les hommages à sa majesté cynégétique.

Or, les chasseurs à courre ne supportent pas que de jeunes gens viennent les  narguer lors de leurs chevauchées féodales.

Encore, si ces militants de la cause animale avaient bien voulu commettre quelques violences légères, cela eut été excellent pour l'habituelle propagande mensongère sur le thème : « les écologistes sont de dangereux terroristes ».

Par ailleurs, la moindre violence aurait permis aux autorités publiques sous influence de frapper ces contestataires irrespectueux de quelques « saigneurs»  locaux parfaitement notabilisés !

Rien, hélas ! Pas d'agression, aucune contravention de violence légère à reprocher aux opposants aux véneries outragées.

Alors, les relais du lobby s'agitèrent au parlement et obtinrent du gouvernement que la chasse française soit le premier loisir pénalement protégé, ce qui est sans exemple ni précédent.

A ce stade, ce n'est plus du mépris mais de la compassion qu'inspirent ces politiciens réactionnaires qui sévissent en ce pays depuis trop d'années.

Constatons, fait objectif, qu'une majorité de citoyens aspirent à l'abolition de la chasse à courre, persistance anachronique du temps des privilèges qui fut le temps de l'obscurantisme, de l'absolutisme royal.

Ce folklore costumé ne serait que ridicule si l'enjeu n'en était pas la torture d'un animal traqué pendant des heures, mordu par les chiens, achevé à la dague.

Mais, la chasse et la démocratie ne font pas bon ménage.

Les 75% de français hostiles à la chasse à courre ne pèsent rien face aux proximités sociologiques incestueuses entre le personnel politique conservateur et ce monde désuet.

Aussi, la chasse demeure le champ des privilèges exorbitants du droit commun. Le décret du 4 juin ne fait que s'inscrire dans cette dérive.

Cette veulerie gouvernementale sera-t-elle utile à ceux qui l'inspirèrent ?

Loin de là.

Les manifestants contre les chasses à courre, militants de l'association DROITS DES ANIMAUX, ne cesseront bien sûr pas de  manifester, car la liberté à l'instar de la vie, ça se défend. D'une manière totalement pacifique, ils assumeront la révolte des consciences face à l'insoutenable.

Peut-être seront-ils déférés devant le juge de police pour s'entendre appliquer la nouvelle contravention d'obstruction à la chasse les exposant, au grand maximum à 1500 euros d'amende.

Les principes généraux du droit  offriront, pour les défendre, des éléments solides.

L'acusation devra tout d'abord caractériser une infraction absurde.

L'exception d'illégalité du décret sera invoquée, devant le juge du premier degré et, en cas de condamnation suspendue par l'appel, devant la cour. Puis, toujours dans l'hypothèse ddéfavorable, devant la cour de cassation et
après épuisement des voies de recours internes devant la cour européenne des droits de l'homme.

Les opposants éventuellement condamnés par les juges français pourraient  arguer des dispositions des articles 9 et 10 de la CONVENTION EUROPEENNE DES DROITS DE L'HOMME, textes qui protègent la liberté de pensée, de manifester des convictions, de les exprimer librement.

Dès lors, conformément à sa mission et à sa jurisprudence, la haute cour de STRASBOURG appréciera le rapport de proportionnalité des intérêts entre la liberté de manifestation pacifique d'une conviction et la liberté de « servir » la
biche et le renard.

Beaux débats juridiques en perspective et surtout grande lumière sur une activité qui parce qu'elle porte la mort n'aime guère cet éclairage.

Parler d'un fait social, débattre à son propos, ne pas le laisser dans l'ombre s'imposent pour qu'intervienne le vrai jugement : celui de l'opinion publique.

Ce ne sera plus : « silence, on tue » entre soi.

Au fond, JUPITER rend fous ceux qu'il veut perdre.

D'éventuelles poursuites contre des militants non-violents feront plus de bruits que les trompes et sifflets des obstructeurs !

Amis des animaux et de la Nature, quelle que soit la médiocrité des candidats aux élections prochaines, n'oubliez pas de sanctionner ceux qui depuis des années font la preuve par la chasse de leur absolue nuisance.

Gérard  CONDORCET

CONVENTION VIE ET NATURE

MOUVEMENT D'ECOLOGIE ETHIQUE ET RADICALE

POUR LE RESPECT DES ËTRES SENSIBLES ET DES EQUILIBRES NATURELS.

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • : Pour le droit des citoyens européens de voir la législation européenne de protection animale appliquée, actualisée et renforcée dans tous les Etats membres. Pour que cesse l'indifférence des autorités et le supplice des animaux en général, des Galgos et Podencos en particulier.
  • Contact

le galgo : symbole d'impunité

site-gee-galgos-ethique-europe.jpg

GALGOS, le symbole européen de
l'indifférence et de l'impunité.
 
Ne rêvons plus leur vie,
offrons-leur une vie rêvée !
icone-petition-parlement-europeen-signer-galgos-ethique-eur.jpg 

 

Recherche

à tous nos Visiteurs

   Tous les articles de ce blog sont la propriété du blog Agir pour les galgos et de l'association Galgos Ethique Europe.
La charte Galgos Ethique Europe ne peut être reproduite que par les organisations qui en sont signataires. Elle fait l'objet d'un copyright.
La reproduction de nos articles doit être accompagnée du lien d'origine. Nos parutions ne peuvent être utilisées pour servir d'autre support qu'une action issue de l'initiative de leur auteur et de l'association à laquelle il appartient ou celle des organisations partenaires.  Merci de votre compréhension. 

 

  Si vous découvrez une photo qui vous appartient, merci de nous en informer afin que nous puissions soit la retirer soit établir un lien, selon ce que vous souhaiterez.  

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page