Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 21:49

THE RIGHT OF ALL EUROPEAN CITIZENS TO HAVE THE EUROPEAN CONVENTION FOR ANIMAL PROTECTION APPLIED, RESPECTED AND ENFORCED IN ALL MEMBER STATES.


PETITION TO THE EUROPEAN PARLIAMENT launched on the website of the European Parliament March 16, 2010 at 14 H 50

PETITION LAUNCHED ON LAPETITION.BE   

 http://www.lapetition.be/en-ligne/le-droit-de-tout-citoyen-europeen-de-voir-la-convention-europeenne-de-protection-animale-appliquee-respectee-renforcee-dans- all-the-member-countries-6683.html


"In a time of universal deceit, telling the truth is a revolutionary act." (George Orwell)

WE CAN NOT BY OUR SILENCE BE COMPLICIT IN VIOLENCE AGAINST HELPLESS BEINGS, IGNORE THE NON IMPLEMENTATION OF LAWS PROTECTING THEM AND AT THE SAME TIME PRETEND TO SERENELY EMBODY A MATURE SENSE OF HUMANITY.


European citizens concerned about animals ask that the European animal welfare laws be initiated and / or applied. They are shocked, disgusted and traumatized by the impunity enjoyed by torturers. They see their actions too often ignored in court. They believe that the protection of citizens and children begins by teaching them the respect of Life.


INTRODUCTION

 
NEW REGULATIONS FOR ANIMALS

"What comparative anatomy and physiology previously revealed is now amply proved by genetics : the profound Unity of Life. Biologically, man is part of the evolution of species and obeys the laws that govern the animal kingdom.

Therefore, it becomes obvious that an Animal is not a thing, nor a machine nor a commodity but a sentient being with a nervous system experiencing the pleasure/displeasure principle.

This evidently involves in the ethical order the imperative to respect sentient beings, not on behalf of the sensitivity of humans who could be upset by the spectacle of cruelty to an animal, but for the animal as a being.

However, if the laws in Europe and the State Members constitutions recognize the sensitivity of animals and as a consequence draw up protection, lobbies have too many exceptions that result in a denial of the basically virtuous principle.

Thus, for all member countries of the Union, positive laws assert that the animal is a sentient being to be saved from cruelty and violence, except with respect to livestock concentrations, so-called slaughter rituals, experimentation, hunting, leisure death, bullfighting morbid entertainment and so on.

The dog and the horse, man's best friends, are in theory protected by law, but the fox, so close to the dog, can be hunted and killed mercilessly and "local identities" are a web of lies perpetuating endless abuse on tortured animals.

Lobbies are avoiding any ethical debate, they prefer to use invective against people who fight conformism and narrow interests and thus expand the the field of consciousness and the circle of empathy.

These lobbies do against animals what others in the past did to keep all sorts of racism and exclusion from law and protection.

It is time to think of a new status for animals in the light of scientific facts and achievements of contemporary ethics.

The animal should no longer be classed among objects, things, but be elevated to the rank of sentient being without arbitrary distinction between pets, livestock or wildlife. "
Gerard CHAROLLOIS
President CONVENTION VIE NATURE – ECOLOGIE RADICALE
http://www.ecologie-radicale.org


On behalf of the alliance formed by federations and associations having signed the GALGOS ETHICAL EUROPE CHARTER, involving dozens of European organizations bringing together people of various nationalities, we call for the implementation of the right of EU citizens to see the 1987 European Convention for the Animal Protection updated, strengthened and strongly enforced.
We ask for the creation of :


1.A EUROPEAN OBSERVATORY FOR ANIMALS AND ANIMAL PROTECTION ;

 

2. A COMMISSION OF INQUIRY INTO THE FATE OF ANIMALS IN EUROPE AND THE IMPLEMENTATION OF THE EUROPEAN CONVENTION OF ANIMAL WELFARE ;

 

3. AUTONOMOUS STRUCTURES SPECIFIC TO ANIMALS AND ANIMAL PROTECTION AT BOTH EUROPEAN AND MEMBER STATE LEVEL.




Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans GEE Pétition citoyenne Animaux
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 21:33
Reçu d'Eleonora :

Bonjour de Genève

Merci pour vos efforts pour les animaux. Nous signerons votre petition en cours. Pourriez-vous aussi
faire un link à notre petition
http://www.thepetitionsite.com/1/STOP-TO-CRUELTY-AGAINST-ANIMALS-IN-SPAIN
Merci d'avance
Meilleures salutations
Eleonora  Moser
tel 0041 78 314 64 51
skype: eleonora-voiceforanimals

UNE PETITION A NE PAS MANQUER. MERCI DE DIFFUSER ET SIGNER LARGEMENT.

Eleonora a exprimé le souhait que nous unissions nos efforts, ce que nous ferons.

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Quelle Europe
commenter cet article
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 17:49
http://www.facebook.com/event.php?eid=107400789277644#!/event.php?eid=107400789277644&ref=nf   

Type :
Date :
samedi 27 mars 2010
Heure :
13:00 - 15:30
Lieu :
Place du chatelet - Paris
Adresse :
place du chatelet
Ville :
Paris, France

Description

Suite à nos courriers restés sans réponse de la part de la Préfecture de Police de Paris, suite aux trop nombreux chiots et chatons "vendus" sur les trottoirs parisiens tout comme à l'intérieur du métro....

Le refuge SOSANIMAUX78 peut témoigner des nombreux chiens récupérés du trafic. Les derniers chiens, saisis dans un état lamentable, sont atteints de la maladie de Carré. 2 chiots sont déjà morts, le 3ème lutte et, selon le vétérinaire, s'il survit il gardera des séquelles .

Le trafiquant à qui nous avions saisi ces chiens (en 3 mois une vingtaine) est revenu de Roumanie avec un nouveau chien.

Nous voulons l'application des textes de loi au minimum !

Toutes les associations et militants sont conviés à se munir de leurs propres pancartes, banderoles et mégaphones.

L'heure est à l'union afin de lutter plus efficacement contre ce trafic, qui n'a cessé de s'accroître ces dernières années sous l'œil impassible des autorités.

Nous vous invitons à visiter régulièrement le site internet afin d'être informé des infos de dernières minutes concernant le rendez vous.

Contact : SNDA : 01 44 75 37 65 ou Association Stéphane Lamart : 01 44 75 00 47
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Quelle Europe
commenter cet article
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 19:47


IMPORTANTE PARA TODOS LOS ANIMALES DE EUROPA



galgos-ethique-europe-we800Hola a todos

Con esa peticion se está haciendo una recogida de firmas para pedir al Parlamento europeo la protección de todos los animales en Europa

Creemos que es importante la colaboración de todos los ciudadanos animalistas de Europa, que por una vez se nos vea y oiga.
Os paso mas abajo todo el texto traducido al español y con todos los enlaces, por favor, firmar, compartir, difundir. 
 
Pero para firmar la peticion teneis que pinchar en este otro link, el de la web en donde se encuentra la peticion en frances y rellenar todos los datos que necesitan.
No os olvideis poner un comentario en que diceis BASTA con tanto maltrato animal en toda europa
Abajo del todo pondrá un botoncito con "Signer la petition"
Le dais al botón y os piden estos datos:
Una vez rellenos los campos obligatorios clicáis en "signer" y os mandarán un mail de confirmación, clicáis el enlace que os manden y ya está firmado.
Ademas podeis sostenir esa peticion  mandando la carta a sus eurodiputados.
Saludos y gracias a todos.

 
Appelido / Naam *
(Privada / privada)
Nombre / Voornaam *
(Público / publiek)
Correo electrónico / E-mail *
(Privada / privada)
Dirección / Address *
(Privada / privada)
Ubicación / Plaats *
(Público / publiek)
Código postal *
(Público / publiek)
País / Land *
(Público / publiek)
Nacionalidad / Nationaliteit *
(Público / publiek)
Teléfono / Telefoon
(Privada / privada)
Ocupación / Beroep
(Público / publiek)
Sitio Web: Sitio Web (con http://)
(Público / publiek)
Comentario / Opinión
(Público / publiek)
Los campos marcados con * son obligatorios / * es verplicht


 

 





TRADUCCION AL ESPANOL DE LA PETICION
 
PETICION PARA EL PARLAMENTO EUROPEO enviada al sitio web del Parlamento Europeo el 16 de marzo de 2010 a las 14,50 hs.
 
Direcciones de los euro-diputados por países:
 
OTORGUE SU APOYO A LOS TERMINOS DE ESTA PETICION, ESCRIBIENDO A SUS EURO-DIPUTADOS
Igualmente hacemos un llamamiento para testimonios de personas sensibles a la causa de los animales y que consideren que sus derechos fundamentales como ciudadanos resultan vulnerados por todas las atrocidades que se cometen contra los animales en Europa:
 
TEXTO DE LA  PETICION
 
EL DERECHO DE TODO CIUDADANO EUROPEO A VER APLICADO, RESPETADO Y REFORZADO, EN TODOS LOS ESTADOS MIEMBROS, EL CONVENIO EUROPEO PARA LA PROTECCION ANIMAL
 
“En los tiempos que corren de falsedad universal, decir la verdad resulta un acto revolucionario” (G. Orwell)
 
Esta solicitud se ha presentado en:
http:/www.galgos-ethique-europe.eu/petition-citoyenne-parlement-europeen.htm  
 
No podemos convertirnos en cómplices, guardando silencio, de la violencia sobre seres indefensos, ignorar la aplicación de las leyes que les protegen y pretender representar serenamente una Humanidad evolucionada.
 
Los ciudadanos europeos afectados por el destino de los animales piden que las leyes de protección animal se dicten y/o se apliquen. Los mismos se asombran, se indignan, se traumatizan por la impunidad en que actúan los maltratadores. Ven frecuentemente sus justas reivindicaciones ignoradas. Consideran que la protección a los ciudadanos y a la infancia empieza por fomentar el respecto a los Seres vivos.
 
INTRODUCCIÓN
 
A FAVOR DE UN NUEVO STATUS PARA LOS ANIMALES
 
“Como ya venía revelando la anatomía y la fisiología comparada, está perfectamente probado por la genética: que hay una profunda unidad entre los seres vivos. Biológicamente, el humano participa de esta evolución de las especies y obedece a las mismas leyes que rigen el reino animal.
 
Por tanto, se impone una cuestión objetiva: el animal no es una cosa, una máquina, una mercancía, sino un ser sensible, dotado de un sistema nervioso que registra los principios de placer y dolor.
 
Esta cuestión evidente genera a nivel ético un mandato imperativo de respetar a estos seres sensibles, no en nombre de la propia sensibilidad humana –que podría estremecerse con el espectáculo de crueldad hacia los animales- sino por el propio animal.
 
Incluso si las correspondientes legislaciones en Europa, incluidas las Constituciones de distintos Estados, reconocen la característica sensitiva del animal y otorgan la correspondiente protección, los grupos de presión consiguen excepciones que desembocan en la negación del principio de justicia.
 
En su consecuencia, en todos los países miembros de la Unión, el derecho positivo dicta que el animal es un ser sensitivo que debe ser respetado y defendido ante crueldad y maltrato, pero exceptúa de la norma la cría en sistemas de concentración, las muertes rituales, la experimentación, la caza, donde se mata por diversión, y la tortura en la tauromaquia, donde se matan por espectáculo.
 
El perro y el caballo, los mejores amigos del hombre, teóricamente están protegidos legalmente, pero el zorro, pariente del perro, puede ser perseguido y matado sin miramientos y las “tradiciones locales” son escudos que se enarbolan para perpetuar infinitas crueldades a animales torturados.
 
Los grupos de presión tratan de evitar cualquier debate ético, usando como medio de respuesta los insultos contra mujeres y hombres que, contra el conformismo y los intereses creados, pretenden que se progrese en conciencia, ampliando el círculo de la empatía.
 
Tales grupos de presión actúan respecto del animal como otros actuaron, en un pasado obsoleto, para defender el racismo y las excepciones a la ley y a la protección.
 
Es el momento de establecer un nuevo status para los animales, a la luz de los datos científicos y del avance de la ética contemporánea.
 
Basta de considerar al animal como un objeto, una cosa, para situarlo al nivel de ser sensitivo, sin distinguir arbitrariamente entre animal de compañía, de cría o de la fauna salvaje.
Gérard CHAROLLOIS
Presidente de CONVENTION VIE NATURE-ECOLOGIE RADICALE
 
En nombre de la alianza formada por las Federaciones y Asociaciones firmantes de la CARTA GALGOS ETHIQUE EUROPE, que reúne varias docenas de organizaciones europeas formadas por ciudadanos de distintas nacionalidades, pedimos la efectividad del derecho que tienen los ciudadanos europeos a que las leyes de los Estados Miembros, basadas en el Convenio Europeo para la protección de los animales de 1987, sean actualizadas, reforzadas y aplicadas con firmeza.
Para lo cual, pedimos:
1.la creación de un observatorio europeo sobre animales y para la protección animal
2.la creación de una comisión investigadora de la situación de los animales en Europa y la aplicación del Convenio Europeo de Protección animal
3.la creación de estructuras autónomas específicas para los animales y de protección animal, tanto a nivel europeo como a nivel de cada estado miembro.

LA EUROPA DEL CIUDADANO RESULTA DUDOSA
 
El Diputado europeo Alain Lamassoure, en un informe del 27 de junio de 2008, ha subrayado que la Europa de los ciudadanos resulta “dudosa”  comparada con el progreso obtenido concretamente a nivel de integración económica. Según él, el retraso existente en la Europa de los ciudadanos deriva de tres razones:
. la legislación europea permanece a menudo sin adaptar o se adapta de forma insuficiente para que los ciudadanos europeos puedan ejercer sus derechos.
. los largos plazos existentes para la recepción de las directivas por las legislaciones nacionales.
. la información insuficiente, incluso si “existen fuentes de información”.
 
“En Francia, el Primer Ministro ha declarado, hace un año, en el consejo de Ministros que el 20% de las leyes dictadas en 2007 no se aplican. Una de cada cinco leyes no ha sido desarrollada porque el gobierno y las administraciones no han acordado elaborar los reglamentos para su aplicación. En Europa, seguimos de cerca. En la Comisión europea y en el Parlamento europeo, los porcentajes de recepción en los derechos nacionales de las Directivas adoptadas en Bruselas y Estrasburgo. Cuando lo analizamos, nos damos cuenta de que la calidad de las recepciones es mediocre: en lo referente a una veintena de leyes europeas, el plazo para su aplicación sobrepasa dos años. Todos los países europeos tienen este defecto a este nivel. Como media hay 49 sanciones tramitándose respecto de cada país. He propuesto que el Parlamento europeo nombre una comisión especializada en el seguimiento de la aplicación del Derecho europeo en los Estados miembros. Dicha Comisión tendría que investigar en los 27 países para analizar cómo se ha aplicado la misma ley o la misma Directiva europea”. Alain LAMASSOURE
 
Si la Europa de los Ciudadanos resulta dudosa, la Europa de los Animales, en contra de los convenios escritos, resulta prácticamente inexistente de hecho.
 
ANALIZAR LOS PERJUICIOS SUFRIDOS POR LOS CIUDADANOS EUROPEOS SENSIBLES ANTE LA SITUACIÓN DE LOS ANIMALES
EDUCAR
MODIFICAR LA MENTALIDAD
UN OBSERVATORIO EUROPEO PARA LOS ANIMALES Y LA PROTECCIÓN ANIMAL
UNA COMISION INVESTIGADORA DE LA SITUACIÓN DE LOS ANIMALES EN EUROPA
UN MINISTERIO DE LA CONDICION Y PROTECCIÓN DE LOS ANIMALES
 
Pedimos al Parlamento europeo la creación de un OBSERVATORIO EUROPEO y de una COMISIÓN INVESTIGADORA de:
1. la situación real de los animales en Europa
2. los perjuicios sufridos por los ciudadanos europeos
3. el respeto de los Estados miembros del Convenio Europeo de 1987. El Observatorio y la Comisión investigadora deberían evaluar:
 
- la verdadera situación de los animales en Europa, en todos los sectores de actividad
- poner una atención particular en la situación de los galgos, podencos y demás animales españoles, que se han convertido en el símbolo de la tortura de los animales en Europa
-  la actualización, fortalecimiento y aplicación de las leyes referentes al bienestar de los animales como “seres sensitivos”.
-  el papel que representa Internet en el aumento de la violencia sobre animales y la elaboración de legislación específica.
-  los perjuicios morales y sicológicos que sufren diariamente los ciudadanos de todos los países, especialmente los niños, ante la irresponsabilidad de la mayoría de los gobiernos y el silencio habitual de la administración de justicia.
- promover, como muestra de respeto y protección de ciudadanos y niños, la redefinición del concepto de ética, en la relación del hombre con el resto de especies animales, la universalidad de tal concepto y su primacía sobre cualquier alegación cultural o nacional, así como reconocer el papel de la ética en la evolución positiva de las conciencias individual y colectiva.
- estimar la creación de ESTRUCTURAS ESPECÍFICAS EN EL SENO DE EUROPA Y UN MINISTERIO DE LA CONDICIÓN Y PROTECCION ANIMAL EN TODOS LOS PAÍSES MIEMBROS, para que cesen los perjuicios que se producen en los ciudadanos europeos sensibles ante la situación de los animales, y educar y cambiar las mentalidades y ejercer una gestión coherente y duradera de la situación de los animales.
 
LA POSICION DE LOS ANIMALES EN EUROPA
 
1; LA SITUACION DE LOS ANIMALES EN EUROPA

Los innumerables y crecientes abusos que se cometen en los animales en general, atentan gravemente contra los requerimientos de nuestra humanidad y nuestra calidad de vida, generan estrés, malestar, enfermedades. Además, a estos actos de crueldad viene a añadirse el modelo de violencia que se presenta a nuestros niños y el hecho de que las leyes que supuestamente controlan el maltrato animal muchas veces no se aplican, violando así nuestro derecho de ciudadanos europeos a que se apliquen.
 
Las grandes asociaciones alegan que los actos de violencia en animales se intensifican en crueldad y frecuencia.
 
http://reseaulibre.net/rage/rituel.html video abattage sans anesthésie
 
Artículo publicado en el “Semanario Siné” nº 75, miércoles 10/02/2010:
“40 mil millones de euros. Es lo que produce cada año el tráfico de animales, salvajes o domésticos, en el mundo. Lo que lo convierte en el tercer mercado ilegal tras las armas y la droga. Del rottweiler al gatito, del canario al visón,  de la araña cubana al caniche de raza, todo se compra y se vende. Para complacer a los niños, para fabricar abrigos o para organizar peleas clandestinas. Frente a los traficantes, las Asociaciones de protección se sienten muy solas: la justicia está poco motivada, hay negocios que actúan rozando la ilegalidad, leyes publicadas que carecen de aplicación”
Investigación de Julie Le Bolzer
 
El sufrimiento de animales maltratados implica para algunos humanos tal cantidad de ansiedad que les lleva a realizar actos radicales (grupos de intervención para liberación animal)
El ejemplo más triste de la ausencia de respeto a las leyes residen en la generalizada indiferencia ante la actividad más degradante de la Humanidad: la zoofilia. Cf. Búsquedas Google “videos zoofilia”.
 
2. LOS GALGOS, SÍMBOLO DE MALTRATO ANIMAL EN EUROPA
 
EL PESO DE LAS TRADICIONES Y LA COSTUMBRE DE TORTURAR
 
Los Galgos se han convertido, para muchos europeos, en el símbolo de la tortura de animales totalmente impune y de la grave indiferencia de un gobierno respecto de las leyes de protección animal. Entre 50.000 y 60.000 galgos, según las asociaciones protectoras españolas, nacen y mueren sin control, matados con suplicios atroces, cada año. El sistema de comunidades autónomas español favorece la impunidad. Aún peor, el número de galgos torturados aumenta año a año, igual que aumenta el tipo de malos tratos que sufren.
 
Millares de ciudadanos europeos acuden a los blogs de protección a los galgos, para indicar su espanto e incomprensión ante las torturas infligidas a los perros de caza españoles, cuando la caza finaliza, y algunos expresan verdaderos traumas sicológicos.
 
La España de los Galgos al día, blog de Marie-Hélène VERDIER, Tesorera de GALGOS ETHIQUE EUROPE:
 
 
Las asociaciones y los medios de comunicación mencionan el TRÁFICO y las MAFIAS. Las ONG españolas claman en voz bien alta que el sistema de comunidades autónomas favorece silencios y complicidades. Un reciente artículo describe el mundo subterráneo de la caza en España y sus relaciones con las altas esferas políticas y económicas:
 
Se envían habitualmente peticiones en demanda de que se conceda la denominación de animal doméstico a los perros de caza españoles (galgos y podencos). La más reciente está emitida por la Sra. Barbara LELIEVRE, en LE BULLETIN DES LEVRIERS, que ha recogido 20.142 firmas de europeos, horrorizados por este espanto repetido año a año.
Como las demás, esta petición no obtendrá más eco que el que obtengan en el corazón de los europeos espantados e impactados por tantas atrocidades.
 
3. INTERNET, EXPLOSIÓN DE VIOLENCIA SOBRE LOS ANIMALES
 
Internet, lugar de expresión de los perjuicios morales y psicológicos que sufren las personas sensibles al sufrimiento de los seres vivos, también es un factor agravante en la incitación a la violencia, por la multiplicación de sitios y videos publicitando la crueldad sobre animales. La actividad más degradante de la humanidad, a disposición de los niños:
 
 
Basta con pinchar en la barra de búsqueda “videos de zoofilia” para ver hasta qué punto se atropellan la ética y el respeto en prácticas degradantes para la humanidad.
 
El Primer Ministro francés acaba de recibir un informe sobre el papel de Internet en la incitación al odio racista. En él se pide un fortalecimiento de las leyes contra los vulneradores en Internet y la responsabilidad de los alojamientos de webs.
 
Pedimos un estudio sobre el papel de Internet en la agravación de la violencia sobre los animales, y la adaptación de las leyes de protección animal en este sector, aumentando la responsabilidad exigible a los alojamientos de webs. En el seno mismo del Convenio Europeo sobre protección animal, debe reforzarse el papel positivo y educativo de Internet, mediante campañas de información orientadas a la necesidad de la ética y el respeto. Igual que los equipos de vigilancia peinan los sitios web, blogs y foros que incitan a la pedofilia, los espacios de Internet en que se viola o tortura a un animal deben ser intervenidos y erradicados.
 
4. PROTECCION DE CIUDADANOS Y DE NIÑOS, PERJUICIOS MORALES Y SICOLÓGICOS.
 
Ante la impunidad reinante, los niños y adolescentes se convierten con frecuencia en los autores de violencias. Un informe del FBI muestra que los mayores criminales se iniciaron en la infancia contra animales indefensos.
 
FRANCIA, LOS NIÑOS Y LAS CORRIDAS
 
El peligro que ronda a los niños hace la situación aún más inaceptable. Peor, a veces los mismos adultos les incitan a ser protagonistas de esta violencia, con la complicidad de las autoridades. En las escuelas de tauromaquia, se forman los niños en la tortura y muerte con arma blanca de vaquillas y becerros.
 
(Reportaje a iniciativa de FLAC)
“El mensaje que lanzan las corridas, más allá de discursos justificativos de los aficionados, es el de una autorización para dar suelta a instintos sádicos. Va contra el proceso civilizador, como por ejemplo analiza Freud en “Enfermedad en la civilización”. Jean-Paul RICHIER, Doctor en Psiquiatría, autor de la moción para prohibición a los niños menos de 16 años de asistir a corridas. Presentación de la moción contra el acceso a las Plazas de menores de 16 años, rechazada, con ocasión de las reuniones Animal y Sociedad, organizadas en 2008 por  el Sr. Michel BARNIER, Ministro de Agricultura.
Presentación de la moción, con la amable autorización del Dr. RICHIER
 
PERMISIVIDAD AL MALTRATO ANIMAL Y PROTECCION DE LA INFANCIA
 
La permisividad ante el maltrato animal y la falta de respeto a las leyes de protección animal son factores agravantes de la violencia infantil y de adolescentes. Debemos señalar aquí que Francia se ha negado en 2008 a prohibir la entrada a las corridas de los menores de 16 años, mientras que en España finalmente sí se ha dado ese paso.  Cataluña, en España, ha prohibido desde 1999 que acceda a las corridas un menor de 14 años.
 
MOCION DEL COLECTIVO DE PSIQUIATRAS, PSICÓLOGOS Y PSICOTERAPEUTAS pidiendo la prohibición de las corridas a niños menores de 16 años
 
 
REUNIONES ANIMAL Y SOCIEDAD, organizadas por el Sr. Michel BARNIER, en 2008.
Propuestas de acciones de Robert CLAIJO, Presidente de COLBAC, ONG miembro de la FLAC
Vulneraciones de las leyes en Francia
 
Los niños menores de 16 años continuaron asistiendo al sangriento “espectáculo” de la corrida, a pesar de que se han obtenido numerosos testimonios de violentos traumas, presentados en la moción del Dr. Jean-Paul RICHIER
 
5. EL ANIMAL COMO SER SENSITIVO, ACTUALIZACIÓN, IMPULSO, APLICACIÓN DE LAS LEYES
 
Por respeto a los ciudadanos europeos y a su derecho de que se respeten los Convenios europeos, reclamamos por esta petición la actualización, impulso y aplicación de las leyes de protección animal en todos los países miembros de la Comunidad.
 
MONTFLANQUIN FRANCE
Durante más de veinte años, un criador viola las leyes sin ningún problema.
Ejemplo-tipo que no es el único de cómo las leyes de protección animal no se respetan: Un criadero calificado de “indigno cafarnaum” por el equipo anti tráfico de la SPA, arroja 150 animales en una nave sin ventilación, enfermos, cancerosos, desnutridos, moribundos, dos intervenciones del equipo anti-tráfico de la SPA (sin tener obligación legal), 30 años de violación de las leyes, por “cría ilegal”, dos órdenes de suspensión de la actividad que no se respetaron, normas sanitarias y ambientales violadas, un atestado SIN SANCION, pasando dos años para la firmeza. Una situación que no cambia, una cría incontrolada, animales en peligro. El procedimiento está disponible en galgos-ethique-europe@orange.fr, si se les solicita.
Es sólo un ejemplo entre tantos otros. Criadores indignos e inmorales están bajo la protección de algunos DDSV (n. del t.: “Servicios Veterinarios”), sin que nunca se les moleste y cuando hay quejas, todas se archivan sin procedimiento por los Fiscales de la República, a pesar de los horrores vividos por los perros, con la indiferencia de los organismos que se suponen deben controlarles (expediente de los criadores ilegales, a petición)
EUROPA Y EL TRÁFICO DE LA VERGÜENZA
El tráfico de animales de compañía afecta a toda Europa
 
Si el perro es el mejor amigo del hombre, sigue siendo el animal más explotado, aunque le proteja la ley. Muchos ciudadanos europeos se horrorizan al descubrir los sitios y blogs de protección animal, comprobando que –contrariamente a lo que suponían- no sólo no están protegidos los animales sino que son maltratados y torturados con toda impunidad.
 
6. REDEFINIR EL CONTCEPTO DE ÉTICA, SU PRIMACIA, SU UNIVERSALIDAD
 
LAS DEFINICIONES DE TRADICIÓN, EXCEPCIÓN CULTURAL, SOBERANÍA NACIONAL.
 
Pedimos a esta comisión de investigación que se estudie claramente las definiciones de “tradición” “excepción cultural” y “soberanía nacional” que amparan y permitan la vulneración del principio de respeto a los animales como “seres sensitivos” y que quedan impunes los perjuicios sufridos por los ciudadanos.
 
 
“… La verdadera bondad del hombre no podrá manifestarse netamente y en toda libertad más que cuando no venga forzada. El verdadero test moral de la humanidad (el más radical, situado a un nivel tan profundo que escapa a la percepción),  son sus relaciones con los seres que están a su merced: los animales. Y es aquí donde se produce el fallo fundamental del hombre, tan fundamental que todos los demás proceden del mismo…” Kundera
 
Como símbolo del respeto a los ciudadanos europeos sensibles a los sufrimientos de los animales y para la protección de la infancia, pedimos que sea redefinido el concepto de ética, su universalidad y su primacía sobre toda noción cultural o nacional, así como el papel de la ética en la evolución positiva de la conciencia individual o colectiva.
 
7. CREAR ESTRUCTURAS AUTÓNOMAS ESPECÍFICAS SOBRE LA SITUACIÓN Y PROTECCION DE LOS ANIMALES
 
El hecho de que no exista categoría alguna sobre “situación y protección de los animales”, ni organización autónoma específica ni a nivel europeo ni a nivel nacional, favorece la percepción por el hombre de una imagen de animal utilizable a su sola voluntad. La noción de animal como “ser sensitivo” nos parece por tal causa vulnerado en su verdadero objetivo: el respeto. Resultados de esta situación de hecho son: la agravación de las torturas a animales y la falta de respeto de los Convenios, y ciudadanos afrentados, indignados, ofendidos en su cualidad humana.
 
Incluso a nivel de organizaciones europeas, los problemas de la situación de los animales se consideran bajo el  prisma de la agricultura y el consumo (condiciones de transporte, sacrificio, etc.) esto es, bajo el punto de vista de la salud humana (riesgos de zoonosis, et.) o el entorno (especies en vías de extinción, biodiversidad, etc.)
 
Por ejemplo en 2008, en la Reunion Animal y Sociedad, en Francia, se rechaza la moción del Dr. Psiquiatra Jean-Paul RICHIER y su colectivo de especialistas en sanidad y protección de la infancia contra las escenas de tortura animal: petición de prohibición de entrada de menores de 16 años a las corridas. El rechazo procedió del Ministro de Agricultura, Mr. Michel BARNIER
 
“No basta con cambiar las leyes si la actuación política no cambia”
Letrado Khaled Bourayou, abogado
No basta con cambiar la actuación política si los políticos no se esfuerzan en la evolución y educación de las mentalidades.
 
UN ESTATUTO COMPLETO PARA EL ANIMAL
MINISTERIOS PARA LOS ANIMALES
 
Pedimos a esta Comisión que estudie el fundamento, en cada país miembro, de creación de un MINISTERIO DE LOS ANIMALES Y DE LA SITUACION ANIMAL, del que dependerá el corpus legislativo referente al animal como “ser sensitivo”. Esto incluiría la necesidad de conceder a los animales salvajes y domésticos un estatuto completo, separándolos de los sectores de la Agricultura o de la Sanidad, tanto a nivel de estructuras de la Comisión Europea como de las de los países miembros.
 
Deseamos que los países asociados, financiados por Europa, por ejemplo en el cuadro de programas de cooperación internacional (INCOs) sean invitados a estudiar esta eventualidad, dados los testimonios de tortura animal que nos llegan de esos países, desde el Magreb hasta Asia, pasando por Oriente Medio, que son de una atrocidad insoportable a cualquier espíritu humanitario.
Turquía-el refugio de Baikoz
Egipto: los mataderos de Bassatine
China –perros y gatos
Ucrania euroliga 2012- hornos crematorios itinerantes para animales abandonados
Video hasta tal punto insoportable que YouTube precisa de inscripción previa.
 
Los ciudadanos europeos, con ocasión de sus viajes turísticos, sufren traumas enormes ante la suerte de los animales en esos países. Los testimonios de Internet son innumerables. Europa debe proteger a sus ciudadanos y exigir que se respeten las leyes de protección animal en esos países.
 
CONCLUSION
 
Nosotros, Federaciones y Asociaciones firmantes de la Carta Galgos Ethique Europe, pedimos que se instaure una comisión especializada en el área de aplicación del derecho europeo de protección animal, para determinar el nivel en que la falta de respeto perjudica gravemente el bienestar de los ciudadanos europeos sensibles a las condiciones en las que viven y mueren los animales, no solamente en los Estados Miembros, sino en los países asociados que reciben fondos europeos.
 
Pedimos la creación de una observatorio europeo de los animales y la protección animal, así como que todos los países relacionados fomenten la creación de un Ministerio de los animales y de la protección animal para asegurar la aplicación y el respeto al Convenio Europeo de Protección Animal, a fin de que se respete el derecho de los ciudadanos europeos de ver esas leyes actualizadas, impulsadas y aplicadas.
 
Isabel MARCOUX
Présidente FLAC FRANCE
Présidente d'Honneur de GALGOS ETHIQUE EUROPE
http://www.flac-anticorrida.org
http://flac.over-blog.com

Gérard CHAROLLOIS
Président CONVENTION VIE NATURE – ECOLOGIE RADICALE
Président d'Honneur de GALGOS ETHIQUE EUROPE
http://www.ecologie-radicale.org  

Joëlle PELLEGRIN OLDENBOURG
Présidente GALGOS ETHIQUE EUROPE
http://www.galgos-ethique-europe.eu  
http://galgos-ethique-europe.over-blog.org  

ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES SIGNATAIRES
DE LA CHARTE GALGOS ETHIQUE EUROPE ET DE LA PRESENTE PETITION
ASSOCIATION GALGOS ETHIQUE EUROPE
http://galgos-ethique-europe.over-blog.org/pages/LISTE_DES_ASSOCIATIONS_ET_REFUGES_SIGNATAIRES_DE_LA_CHARTE_GEE-1502885.html  

Fédération FLAC FRANCE et organisations membres
http://www.flac-anticorrida.org/LIENS/assos-membres.html   

CONVENTION VIE NATURE – ECOLOGIE RADICALE
http://www.ecologie-radicale.org  

ASSOCIATION VALRAN

ASSOCIATION GALGOS LIBRES

ASSOCIATION ANIMAUX VRAIE

ASSOCIATION PRO-GALGO

LE BULLETIN DES LEVRIERS

EGN EUROPEAN GREYHOUND NETWORK

ASOCIACION PROTECTORA DE LOS ANIMALES CHIRIPAINA

SOCIEDAD PROTECTORA DE ANIMALES DE CADIZ (REFUGIO KIMBA)

CACMA

ADEO ANIMALIS

ARCONATURA DE LINARES

PROTECTORA DE ANIMALES PINTOR JOSÉ Mª PÁRRAGA

ASOCIACION PROTECTORA DE ANIMALES DEL NOROESTE DE TENERIFE

UNION PROTECTORA Y DEFENSORA DE ANIMALES

PARTIDO ECOLOGISTA LOS VERDES
http://animalistasverdes.ning.com/  

CENTRO CANINO INTERNACIONAL PALMA DE MALLORCA

ACUNR ANIMALES CON UN NUEVO RUMBO

PeERROS SIN FRONTERAS GRAN CANARIA

FEDERATION DE PROTECTION DES ANIMAUX - CROC BLANC

ASOCIACION PARA LA DEFENSA DE LOS ANIMALES CIUDAD DE LA PENA

LES GALGOS DE L'ARDENNE BLEUE

EUROPE ANIMAL PROTECTION

ASOCIACION BAASGALGO
http://www.baasgalgo.com

SPARE EGYPTE
http://www.sparelives.org  

GALGOS 112
http://www.galgos112.com

CREL
http://www.crel.fr  

REFUGIO KIMBA
http://www.refugiokimba.org  

Protectora Fauna Y Flora S.O.S
www.faunayflorasos.com/  

PROTECTORA DE ANIMALES Antonio MARTOS
http://animalesmartos.wordpress.com  
http://amnistia-animal-jaen.blogspot.com  

SPA SUD DE LA REUNION
http://www.spasud.re/  

ORGANISATIONS MEMBRES DE LA FLAC FRANCE
http://www.flac-anticorrida.org/LIENS/assos-membres.html  

FEPAEX http://www.fepaex.org/
FEDERACION DE PROTECTORAS DE ANIMALES DE EXTREMADURA
Associations membres de la FEPAEX

RECAL de Almendralejo (Badajoz
APA de Valencia de Alcántara (Badajoz)

Liste des Associations Membres de la Fédération FEPAEX
ACAN-ACAT de BADAJOZ - Espagne
http://www.acan-acatbadajoz.com/

ACPDA de CACERES - Espagne
 http://www.protectoracaceres.blogspot.com/  

AMIDEA de MIAJADA (Cáceres) - Espagne
http://www.amideamiajadas.com/  

APAME de MERIDA (Badajoz) - Espagne
http://www.apame.es/

APAP de PLASENCIA (Cáceres ) - Espagne
http://es.myspace.com/apap_plasencia  

CHIRIPAINA de GUARENA (Badajoz) – Espagne
http://www.chiripaina.org  

PRADO de DON BENITO (Badajoz )
http://www.protectoraprado.blogspot.com/

RECAL de ALMENDRALEJO (Badajoz)
http://www.asociacionrecal.es/

APA de VALENCIA DE ALCANTARA (Badajoz)
http://www.valenciadealcantara.net/ 
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Nos actions
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 10:14
Nous voulons remercier ici Gérard CHAROLLOIS, le Président de CONVENTION VIE NATURE - ECOLOGIE RADICALE, d'avoir pris le temps de rédiger le texte d'introduction de la pétition au Parlement Européen. Merci encore.
Voici ce texte qui mérite d'être médité :

Extrait de :

http://www.lapetition.be/en-ligne/le-droit-de-tout-citoyen-europeen-de-voir-la-convention-europeenne-de-protection-animale-appliquee-respectee-renforcee-dans-tous-les-pays-membres-6683.html



POUR UN NOUVEAU STATUT DE L'ANIMAL
 
"Ce que révélaient déjà l’anatomie et la physiologie comparées se trouve amplement prouvé par la génétique : il y a une unité profonde du vivant. Biologiquement, l’humain participe de cette évolution des espèces et obéit aux lois qui régissent le règne animal.
 
Dès lors, une constatation objective s’impose : L’animal n’est pas une chose, une machine, une marchandise, mais un être sensible, doté d’un système nerveux lui faisant éprouver le principe du plaisir déplaisir.
 
Cette considération évidente génère dans l’ordre éthique l’impératif de respecter cet être sensible, non pas au nom de la sensibilité de l’humain que pourrait troubler le spectacle de cruauté envers un animal, mais pour l’animal lui-même.
 
Or, si les législations en Europe et les constitutions de nombre d’Etats reconnaissent le caractère sensible de l’animal et en tirent une conséquence de protection, les lobbies ont obtenu trop de dérogations qui aboutissent à une négation du principe vertueux.
 
Ainsi, pour tous les pays membres de l’Union, le droit positif édicte que l’animal est un être sensible devant être sauvegardé et préservé de la cruauté et des violences, sauf ce qui a trait à l’élevage concenttrationnaire, aux abattages dits rituels, à l’expérimentation, à la chasse, mort loisir, à la torture tauromachique mort spectacle.
 
Le chien et le cheval, meilleurs amis  de l’homme, sont en théorie protégés par les lois, mais le renard, si proche du chien, peut être traqué et tué sans ménagement et les « identités locales » sont des paravents menteurs pour perpétuer des sévices infinis à des animaux suppliciés.
 
Les lobbies entendent fuir tout débat éthique et préfèrent user de l’invective contre les femmes et hommes de mieux qui contre les conformismes et les petits intérêts veulent faire avancer le champ de la conscience en élargissant le cercle de l’empathie.
 
Ces lobbies font à l’égard de l’animal ce que d’autres, dans un passé révolu, firent pour maintenir les racismes et les exclusions du droit et de la protection.
 
Il est temps de penser un nouveau statut de l’animal en lumière des données de la science et des acquis de l’éthique contemporaine.
 
L’animal ne doit plus être rangé parmi les objets, les choses, mais se voir élevé au rang d’être sensible sans distinction arbitraire entre animal de compagnie, d’élevage ou de la faune."
Gérard  CHAROLLOIS
Président CONVENTION VIE NATURE – ECOLOGIE RADICALE
http://www.ecologie-radicale.org
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Ethique - un vain mot pour les animaux
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 09:49

PETITION LANCEE SUR LAPETITION.BE


http://www.lapetition.be/en-ligne/le-droit-de-tout-citoyen-europeen-de-voir-la-convention-europeenne-de-protection-animale-appliquee-respectee-renforcee-dans-tous-les-pays-membres-6683.html

 

 

419 signatures à cet instant. Voici quelques témoignages.

 

 

Françoise - sign. 5

Je me joins a la présente pétition pour souligner que je me sens bafouée dans mes sensibilités en matière de protection animale par le non respect des lois votées jusqu'à présent en faveur de la cause animale. Je soutiens totalement les requêtes émises dans la présente petition.

 

Dominique - sign. 12

Je ne supporte plus la souffrance animale. Pourquoi l'humain est si cruel. Pour moi le mot humanité n'a plus aucun sens. Quand je pense qu'a chaque seconde de notre vie il y a certainement plusieurs animaux qui souffrent et meurent par l'imbécibilité humaine, et encore je suis polie. A quand le jeux d'humains, l'expérimentation humaine, les habits en peau d'humains, la chasse d'humains, la viande d'humains, ect....
Arrétez le massacre svp avant qu'il ne soit trop tard.

 

Nathalie - sign. 20

Il faut arrêter toutes ces atrocités sur nos amis les bêtes. Ils nous donnent tellement dans nos moments de désespoir. Ils nous surprennent toujours. Ils sont remplis d'amour. PLEASE STOP

 

Sylvie - sign. 44

je suis pour cette pétition !

 

Jacques - sign. 47

de tout coeur auprès de vous

 

Catherine - sign. 63

pour que les animaux vivent décemment et soient protegés !!!

 

Nathalie - sign. 65

les tortionnaires d'animaux doivent êtres jugés et condamnés à de la prison!

 

Françoise - sign. 66

Nous demandons des lois pour la maltraitance, les tortures faites sur les animaux.

 

Danielle - sign. 103

Humains, animaux même combat !

 

Florian - sign. 110

Save the planet !

 

Sandy - sign. 120

SAUVONS-LES!! C'EST URGENT!!

 

Doriane - sign. 133

J'en parle à mes amis.

 

Guylène - sign. 137

heureusement que certains se mobilisent! l'acharnement finira par payer!

 

D'autres commentaires demain.

Merci à tous ceux et toutes celles qui ont compris le sens de cette pétition et se mobilisent pour la faire circuler.

Tous les animaux, tous les humains sont concernés par la cruauté ! Elle doit disparaître de nos nations dites civilisées !

 

 

 

 

 



Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans GEE Pétition citoyenne Animaux
commenter cet article
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 07:17
Encore un argument venant en appui des propositions de notre pétition sur
http://6683.lapetition.be/

MERCI DE SIGNER ET DIFFUSER LARGEMENT. 
 
 
INTERNATIONAL PROTEST AGAINST ITALIAN LAGER .
VERY IMPORTANT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
PLEASE HELP ITALIAN DOGS !
 
 
 

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Autres causes
commenter cet article
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 22:26
 Image tirée de puntodevistardb.com

Alvaro Munera lance un message au sein du Parlement catalan réclamant l'interdiction des corridas de taureaux en Catalogne espagnole




Il se présente et raconte en quelles circonstances il s'est trouvé cloué à son fauteuil roulant à savoir un accident de corrida où il sera encorné par le taureau
Il s'en suivra 4 ans de rééducation intensive  pour s'en sortir, 4 ans durant lesquels une prise de conscience fera son chemin et où cette souffrance vécue dans sa chair lui fera comprendre quelle avait pu être la souffrance de tant de taureaux combattus dans l'arène et pour en arriver à la conclusion que la tauromachie était une pratique cruelle et que donc depuis son accident et ce jusqu'à la fin de sa vie il défendra tous les êtres vivants contre la torture
Il insiste sur le fait que les taureaux sont des êtres qui ressentent et souffrent, qu'ils ont un système nerveux identique aux humains qui leur permet d'expérimenter la peur, la terreur, le taureau ne veut pas rester dans l'arène et le démontre très bien lors des corridas
Il parle ensuite des taurins qui accusent les anti d'anthropomorphisme, de vouloir faire un rapprochement entre les humains et les animaux mais c'est le contraire: l'anthopomorphisme c'est dire que le taureau meurt dans l'honneur mais les animaux ne savent pas ce qu'est l'honneur.
Les animaux instinctivement fuient la souffrance, cette souffrance qui unit tous les êtres vivants de la terre.
C'est pour toute ces raisons que Alvaro Munera pense que le vote actuel est un vote civique, humanitaire, un vote qui nous permette d'accepter que l'on ne soit pas les seuls au monde, que TOUS les animaux sont sensibles, TOUS les animaux souffrent et que l'homme fait un pas de plus vers la cruauté quand non seulement il les maltraite et les torture pour son bénéfice mais également se divertit de sa douleur.
Il demande que chacun vote en son âme et conscience et se pose la question de savoir s'il aimerait qu'on lui fassa subir ce que l'on fait subir à eux tous
 
Déclaration de Alvaro Munera
Traduction de Marie-Helene Verdier
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Maltraitance animale en Espagne
commenter cet article
18 mars 2010 4 18 /03 /mars /2010 08:37
Nous avons lancé une pétition citoyenne sur le site du Parlement Européen à l'attention de la commission chargée de l'analyser pour en juger le bien-fondé. Cette pétition a été signée par les associations et fédérations signataires de la charte Galgos Ethique Europe et ne nécessite pas de signatures de privés.

Nous avons lancé hier la même pétition sur lapetition.be  Elle a besoin de votre signature et de votre diffusion la plus large. Elle constitue également un appel à témoignage si vous vous reconnaissez dans cette pétition.

Nous vous invitons également à transmettre cette pétition telle qu'elle est présentée à votre euro-député en personnalisant si possible votre demande.

LA VOICI. Je vous communique sous peu le lien du site G.E.E. où vous pourrez trouver le texte imprimable à l'encre noire.
Merci à toutes les personnes qui ont participé à l'élaboration de cette pétition.

bandehor.gif
PETITION G.E.E. A DIFFUSER. MERCI

 

Bonjour,

Je voudrais attirer votre attention sur la pétition que GALGOS ETHIQUE EUROPE vient de lancer sur LAPETITION.BE

http://www.lapetition.be/en-ligne/le-droit-de-tout-citoyen-europeen-de-voir-la-convention-europeenne-de-protection-animale-appliquee-respectee-renforcee-dans-tous-les-pays-membres-6683.html

Si vous aussi êtes sensible au martyre que subissent trop d'animaux en Europe, vous pouvez réclamer que soit respecté votre droit fondamental de citoyen de voir la convention européenne de protection animale respectée.

Cette pétition a également été lancée sur le site du Parlement Européen le 16 Mars 2010 à 14 H 30.

http://www.galgos-ethique-europe.eu/petition-citoyenne-parlement-europeen.htm

 

Elle sera évaluée par la commission spécialisée dans les pétitions qui jugera si elle doit être communiquée aux euro-députés. N'attendons pas, agissons, soyons citoyens européens de la cause animale en interpelant d'ores et déjà nos euro-députés par un courrier personnalisé.

 

SOUTENEZ LES TERMES DE CETTE PETITION EN LA TRANSFERANT A VOTRE EURO-DEPUTE.
adresses des euro-députés par pays :
http://www.europarl.europa.eu/members/public/geoSearch.do?language=FR

APPEL A TEMOIGNAGE :

 

VOUS POUVEZ NOUS ADRESSER VOTRE TEMOIGNAGE
Nous lançons également un appel à témoignage auprès des personnes sensibles à la cause animale et qui estiment que leurs droits fondamentaux de citoyens sont bafoués par l'impunité sur trop d'atrocités commises sur les animaux en Europe :

http://www.galgos-ethique-europe.eu/petition-parlement-europeen-appel-temoignage.htm


Pétition présentée également sur le blog GALGOS ETHIQUE EUROPE

http://galgos-ethique-europe.over-blog.org/article-g-e-e-petition-citoyenne-aupres-du-parlement-europeen-46815771.html

Vous pouvez y laisser des commentaires. Merci.

 

 

TEXTE DE LA PETITION

 

LE DROIT DE TOUT CITOYEN EUROPEEN DE VOIR LA CONVENTION EUROPEENNE POUR LA PROTECTION ANIMALE APPLIQUEE, RESPECTEE ET RENFORCEE DANS TOUS LES ETATS MEMBRES.

 

"En ces temps d'imposture universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire." (G. Orwell)

 

 

Nous ne pouvons par notre silence être complices de violence sur les êtres sans défense, fermer les yeux sur la non application des lois les protégeant et prétendre incarner dans la sérénité une Humanité évoluée.

 

Les citoyens européens concernés par le sort des animaux demandent que les lois de protection animale soient initiées et/ou appliquées. Ils sont choqués, révoltés, traumatisés par l'impunité dont profitent les tortionnaires. Ils voient trop souvent leurs actions en justice ignorées. Ils estiment que la protection des citoyens et des enfants commence par l'enseignement du respect du Vivant.

 

 

INTRODUCTION

 

 

POUR UN NOUVEAU STATUT DE L'ANIMAL

 

"Ce que révélaient déjà l’anatomie et la physiologie comparées se trouve amplement prouvé par la génétique : il y a une unité profonde du vivant. Biologiquement, l’humain participe de cette évolution des espèces et obéit aux lois qui régissent le règne animal.

 

Dès lors, une constatation objective s’impose : L’animal n’est pas une chose, une machine, une marchandise, mais un être sensible, doté d’un système nerveux lui faisant éprouver le principe du plaisir déplaisir.

 

Cette considération évidente génère dans l’ordre éthique l’impératif de respecter cet être sensible, non pas au nom de la sensibilité de l’humain que pourrait troubler le spectacle de cruauté envers un animal, mais pour l’animal lui-même.

 

Or, si les législations en Europe et les constitutions de nombre d’Etats reconnaissent le caractère sensible de l’animal et en tirent une conséquence de protection, les lobbies ont obtenu trop de dérogations qui aboutissent à une négation du principe vertueux.

 

Ainsi, pour tous les pays membres de l’Union, le droit positif édicte que l’animal est un être sensible devant être sauvegardé et préservé de la cruauté et des violences, sauf ce qui a trait à l’élevage concenttrationnaire, aux abattages dits rituels, à l’expérimentation, à la chasse, mort loisir, à la torture tauromachique mort spectacle.

 

Le chien et le cheval, meilleurs amis  de l’homme, sont en théorie protégés par les lois, mais le renard, si proche du chien, peut être traqué et tué sans ménagement et les « identités locales » sont des paravents menteurs pour perpétuer des sévices infinis à des animaux suppliciés.

 

Les lobbies entendent fuir tout débat éthique et préfèrent user de l’invective contre les femmes et hommes de mieux qui contre les conformismes et les petits intérêts veulent faire avancer le champ de la conscience en élargissant le cercle de l’empathie.

 

Ces lobbies font à l’égard de l’animal ce que d’autres, dans un passé révolu, firent pour maintenir les racismes et les exclusions du droit et de la protection.

 

Il est temps de penser un nouveau statut de l’animal en lumière des données de la science et des acquis de l’éthique contemporaine.

 

L’animal ne doit plus être rangé parmi les objets, les choses, mais se voir élevé au rang d’être sensible sans distinction arbitraire entre animal de compagnie, d’élevage ou de la faune."

Gérard  CHAROLLOIS

Président CONVENTION VIE NATURE – ECOLOGIE RADICALE

http://www.ecologie-radicale.org

 

 

Au nom de l'alliance formée par les fédérations et associations signataires de la CHARTE GALGOS ETHIQUE EUROPE, regroupant plusieurs dizaines d'organisations européennes constituées de citoyens de diverses nationalités, nous demandons l'application du droit des citoyens européens de voir les lois des Etats Membres découlant de la Convention Européenne pour la protection des animaux de 1987 actualisées, renforcées et fermement appliquées.

Pour ce faire, nous demandons :

  1. la création d'un observatoire européen des animaux et de la protection animale ;

  2. la création d'une commission d'enquête sur le sort des animaux en Europe et sur l'application de la Convention Européenne de Protection Animale ;

  3. la création de structures autonomes spécifiques aux animaux et à la protection animale, tant au niveau européen qu'au niveau des états membres.

 

 

L'EUROPE DU CITOYEN RESTE BALBUTIANTE

 

Le Député européen Alain Lamassoure, dans un rapport du 27 Juin 2008, a souligné que l’Europe des citoyens reste « balbutiante » comparée aux progrès accomplis notamment au niveau de l’intégration économique. Selon lui, le retard de l’Europe des citoyens découle d’un triple constat :

. la législation européenne trop souvent inadaptée ou insuffisante pour permettreaux citoyens européens d’exercer leurs droits ;

. les longs délais de transposition des directives dans les législations nationales ;

. le défaut d’information, même si « les sources d’information existent ».

 

«En France, le Premier ministre a déclaré, il y a un an, en conseil des ministres que 20% des lois adoptées en 2007 ne sont pas appliquées. Une loi sur cinq n’a pas eu de suite parce que le gouvernement et les administrations n’ont pas jugé bon d’élaborer des textes d’application. En Europe, nous suivons de très près à la Commission européenne et au Parlement européen les taux de transposition en droit national des directives adoptées à Bruxelles et à Strasbourg. Lorsque l’on regarde de près, l’on se rend compte que la qualité des transpositions est médiocre : pour une vingtaine de lois européennes, le retard d’application dépasse deux ans. Tous les pays européens sont en infraction dans ce domaine. En moyenne, 49 sanctions sont en cours dans chaque pays. J’ai proposé que le Parlement européen se dote d’une commission spécialisée dans le suivi de l’application du droit européen dans les Etats membres. Il faudra que cette commission aille enquêter dans les 27 pays, pour voir comment la même loi, la même directive européenne est appliquée.» Alain LAMASSOURE

http://www.vie-publique.fr/actualite/alaune/europe-61-propositions-pour-europe-du-citoyen.html

 

Si l'Europe des Citoyens reste balbutiante, l'Europe des Animaux, contrairement aux conventions sur papier, reste quasi inexistante dans les faits.

 

 

EVALUER LES PREJUDICES SUBIS PAR LES CITOYENS EUROPEENS SENSIBLES AU SORT DES ANIMAUX

EDUQUER

CHANGER LES MENTALITES

UN OBSERVATOIRE EUROPEEN DE L'ANIMAL ET DE LA PROTECTION ANIMALE

UNE COMMISSION D'ENQUETE SUR LE SORT DES ANIMAUX EN EUROPE

UN MINISTERE DE LA CONDITION ET DE LA PROTECTION ANIMALES

 

Nous demandons au Parlement Européen la création d'un OBSERVATOIRE EUROPEEN et d'une COMMISSION D'ENQUETE sur :

  1. la situation réelle des animaux en Europe;

  2. les préjudices subis par les citoyens européens

  3. le respect par les Etats membres de la Convention Européenne de 1987. Cet observatoire et cette commission d'enquête auraient pour mission d'évaluer :

 

- la situation véritable des animaux en Europe dans tous les secteurs d'activité ;

- avec une attention particulière le sort des lévriers galgos, podencos et autres animaux espagnols devenus le symbole du martyre des animaux en Europe ;

- l'actualisation, le renforcement et l'application des lois concernant le bien-être de l'animal "être sensible" ;

- le rôle tenu par Internet dans l'explosion de la violence sur animal et la création d'une législation spécifique ;

- les préjudices moraux et psychologiques subis quotidiennement dans tous les pays par les citoyens, notamment par les enfants, le non engagement de la majorité des gouvernements et le silence généralisé de la Justice ;

- l'intérêt, dans le respect et la protection des citoyens et des enfants, que soit redéfini le concept d'éthique dans le rapport de l'homme aux autres espèces animales, l'universalité de ce concept et sa primauté sur toute notion culturelle ou nationale ainsi que le rôle de l'éthique sur l'évolution positive de la conscience individuelle et collective.

- le bien-fondé de la création de STRUCTURES SPECIFIQUES AU SEIN DE L'EUROPE ET D'UN MINISTERE DE LA CONDITION ET DE LA PROTECTION ANIMALES DANS TOUS LES PAYS MEMBRES pour faire cesser les préjudices subis par les citoyens européens sensibles au sort des animaux, éduquer, changer les mentalités et exercer une gestion cohérente et durable de la condition animale.

 

 

 

LA CONDITION ANIMALE EN EUROPE

 

 

  1. LA SITUATION DES ANIMAUX EN EUROPE

 

Les abus innombrables et croissants commis sur les animaux en général portent gravement atteinte à l'expression de notre humanité et à notre qualité de vie, générant stress, malaises, maladies. A ces actes de cruauté s'ajoute le modèle de violence offert à nos enfants et le fait que ces lois censées gérer la maltraitance animale trop souvent ne sont pas appliquées, violant ainsi notre droit de citoyens européens à les voir respectées.

 

Tous les appels des grandes associations affirment que les actes de violence sur animal s'intensifient en cruauté et en fréquence.

 

http://www.earthlings.com/

http://www.dailymotion.com/video/x8henp_des-conditions-inhumaines-des-anima_animals
http://www.ahimsa.it/canili%20gomorrah%20foto.html

http://www.dailymotion.com/video/x395zs_larmes-cachees-derriere-la-paroi-de
http://www.youtube.com/watch?v=pJNvBxVao3M

http://fr.netlog.com/go/explore/videos/videoid=fr-780516

http://www.youtube.com/watch?v=cJ2SVipoRxQ

http://www.youtube.com/watch?v=oYOsBJkHgIU&feature=related

http://inventerre.canalblog.com/archives/2010/02/12/16879360.html

http://www.one-voice.fr/fr/article/trafic-d-animaux-familiers-le-scandale-europeen

http://www.liveleak.com/item?a=view&token=f04_1258418085

http://www.30millionsdamis.fr/acces-special/actualites/detail/article/1398-le-chien-jete-dun-pont-en-lituanie-est-mort.html

http://www.youtube.com/watch?v=EG7hsbAqw5k
http://www.ladepeche.fr/article/2010/02/13/776447-Animaux-le-trafic-de-la-honte.html

http://www.reseaulibre.net/rage/rituel.html video abattage sans anesthésie

 

Article paru dans "Siné Hebdo" n° 75, mercredi 10/02/2010 : 
"40 milliards d'euros. C'est ce que rapporte chaque année le trafic d'animaux, sauvages ou domestiques, dans le monde. Ce qui en fait le troisième marché illégal après les armes et la drogue. Du rottweiler au chaton, du canari au vison, de la mygale au caniche à mémère, tout s'achète et se vend. Pour faire plaisir aux enfants, pour confectionner des manteaux ou pour organiser des combats clandestins. Face aux trafiquants, les associations de défense se sentent souvent bien seules : justice peu motivée, animaleries flirtant complaisamment avec l'illégalité,
lois votées mais jamais appliquées."

Enquête de Julie Le Bolzer 

 

La souffrance des animaux torturés se révèle pour certains Humains une telle source anxiogène qu'elle les pousse à des actes extrêmes (brigades d'intervention de libération animale).

Le plus triste exemple du non respect des lois dans l'indifférence généralisée concerne l'activité la plus dégradante de l'Humanité : la zoophilie. cf. Recherche Google "zoophilie vidéos" .

 

 

 

  1. LES GALGOS, SYMBOLE DE MALTRAITANCE ANIMALE EN EUROPE

 

LE POIDS DES TRADITIONS ET L'HABITUDE DE LA TORTURE

 

Les Galgos sont devenus pour beaucoup d'Européens le symbole de la torture d'animal en toute impunité et du manquement grave d'un gouvernement au respect des lois de protection animale. Entre 50.000 et 60.000 galgos selon les associations de protection espagnoles naissent et meurent sans contrôle, assassinés dans d'atroces supplices chaque année. Le système des communautés autonomes espagnoles entretient l'impunité. Pire, le nombre de galgos suppliciés augmente d'année en année, comme s'aggrave la nature des tortures qu'ils subissent.

 

 

 

Des milliers de citoyens européens viennent sur les blogs de protection des galgos exprimer leur écoeurement et leur incompréhension devant des tortures infligées aux lévriers espagnols après la chasse, certains subissent de véritables traumatismes psychologiques.

 

L'Espagne des Galgos au quotidien, blog de Marie-Hélène VERDIER, Trésorière GALGOS ETHIQUE EUROPE :

 

http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com

http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-29494496.html

http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-31674414.html
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-32537395.html
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-32178709.html
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-31464186.html
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-29232057.html


Les associations et les médias parlent de TRAFIC et de MAFIA. Les NGOS espagnoles clament haut et fort que le système des communautés autonomes favorise le silence et la complicité. Un article récent décrit le monde souterrain de la chasse en Espagne et ses implications avec les hautes sphères politiques et économiques :

http://www.expansion.com/2009/04/21/empresas/1240350215.html

 

Régulièrement, des pétitions sont lancées pour demander le statut d'animal domestique pour les lévriers espagnols (galgos et podencos). La plus récente lancée par Mme Barbara LELIEVRE, LE BULLETIN DES LEVRIERS, a recueilli 20142 signatures d'Européens horrifiés par cette horreur répétée d'année en année :

http://www.thepetitionsite.com/1/il-faut-sauver-les-galgos

Comme les autres, cette pétition ne trouvera aucun écho, sauf dans le coeur des Européens choqués et traumatisés par tant d'atrocités.

 

 

  1. INTERNET, EXPLOSION DE LA VIOLENCE SUR ANIMAL

 

Internet, lieu d'expression des préjudices moraux et psychologiques subis par les personnes sensibles à la souffrance des êtres vivants est aussi un facteur aggravant d'incitation à la violence par la démultiplication des sites et des vidéos faisant l'apologie de la cruauté sur animaux. L'activité la plus dégradante de l'Humanité à la disposition des enfants :

 

http://www.videos2zoophilie.com

 

Il suffit de taper dans la barre de recherche "zoophilie vidéos" pour voir à quel point l'éthique et le respect sont bafoués et les pratiques sur animaux dégradantes pour l'Humanité.

 

Le Premier Ministre français vient de recevoir un rapport sur le rôle d'Internet dans l'incitation à la haine raciste. Il demande un renforcement des lois punissant les contrevenants sur Internet et la responsabilisation des hébergeurs.

 

Nous demandons une étude sur le rôle tenu par Internet dans l'aggravation des violences faites aux animaux, l'adaptation des lois de protection animale à ce secteur avec responsabilisation accrue des hébergeurs. Au sein même de la Convention Européenne de protection animale, le rôle positif et éducatif d'Internet doit être renforcé par des campagnes d'information orientées sur la nécessité de l'éthique et du respect. De même que des brigades de veille traquent les sites, blogs et forums incitant à la pédophilie, les espaces Internet où l'animal est violé et torturé doivent être traqués et éradiqués.

 

 

  1. PROTECTION DES CITOYENS ET DES ENFANTS, PREJUDICES MORAUX ET PSYCHOLOGIQUES

 

 

Devant l'impunité régnante, les enfants et les adolescents deviennent de plus en plus souvent les auteurs de cette violence. Un rapport du FBI a montré que les plus grands criminels se sont entraînés enfants sur des animaux sans défense :

http://www.fbi.gov/publications/leb/2001/aug01leb.pdf

 

 

LA FRANCE, LES ENFANTS ET LA CORRIDA

 

Ce danger pour les enfants rend la situation encore plus inacceptable. Pire, parfois les adultes eux-mêmes les incitent à devenir les acteurs de cette violence avec la complicité des Autorités. Dans les écoles de tauromachie, les enfants sont formés à torturer et tuer veaux et torillons à l'arme blanche.

 

http://www.tv7provence.com/magazine/.../la-torture-ca-sapprend-2

(reportage à l'initiative de la FLAC)

"Le message que délivre la corrida, au-delà des discours justificatifs des aficionados, est celui d'une autorisation à mettre en acte ses pulsions sadiques. Il va à l'encontre du processus civilisateur, tel que par exemple l'analyse Freud dans « Malaise dans la civilisation." Jean-Paul RICHIER, Docteur en Psychiatrie, auteur de la motion sur l'interdiction des enfants de moins de 16 ans aux corridas. Présentation de la motion contre l'entrée aux arènes des moins de 16 ans, rejetée lors des rencontres Animal et Société organisées en 2008 par Monsieur Michel BARNIER, Ministre de l'Agriculture.
Présentation de la motion, avec l'aimable autorisation du Dr. RICHIER
http://unanimus.over-blog.com/article-29643822.html

 

 

PERMISSIVITE DE LA MALTRAITANCE ANIMALE ET PROTECTION DE L'ENFANCE

 

La permissivité de la maltraitance animale et le non respect des lois de protection animale sont des facteurs aggravants de la violence chez les enfants et les adolescents. Nous rappelons ici que la France a en 2008 refusé d'interdire l'entrée aux corridas des moins de 16 ans alors que l'Espagne a enfin franchi le pas. La Catalogne espagnole interdit depuis 1999 aux moins de 14 ans d'accéder aux corridas.

 

MOTION DU COLLECTIF DE PSYCHIATRES, PSYCHOLOGUES ET PSYCHOTHERAPEUTES demandant l'interdiction des corridas aux enfants de moins de 16 ans

 

http://www.flac-anticorrida.org/RICHIER.pdf

 

RENCONTRES ANIMAL ET SOCIETE organisées par M. Michel BARNIER en 2008.

Propositions d'actions de Robert CLAVIJO, Président du COLBAC, NGO membre de la FLAC.
Manquement aux lois en France.

http://www.colbac.fr/abolition_corrida_html/abolition_corrida_actualites.html

 

Les enfants de moins de 16 ans continueront à assister au sanglant "spectacle" de la corrida malgré que de nombreux témoignages de violents traumatismes aient été recueillis et présentés dans la motion du Dr. Jean-Paul RICHIER

http://www.cva21.org/proces-Geneve-23-06-08/accusation-CRAC-France.pdf

 

 

  1. L'ANIMAL ETRE SENSIBLE, ACTUALISATION, RENFORCEMENT, APPLICATION DES LOIS

 

 

Pour le respect des citoyens européens et leur droit de voir les conventions eeuropéennes respectées, nous réclamons par cette pétition l'actualisation, le renforcement et l'application des lois de protection animale dans tous les pays membres de la Communauté.

 

MONTFLANQUIN FRANCE

Pendant plus de vingt ans, un éleveur viole les lois sans être inquiété.

Exemple type non isolé de lois de protection animale non respectées : Un élevage qualifié de "capharnaüm indigne" par la cellule anti-trafic de la SPA, 150 Animaux dans un hangar non aéré, malades, cancéreux, dénutris, mourants, deux "enlèvements" par la cellule anti-trafic de la SPA (sans obligation légale), 30 ans de violation des lois, de "production illégale", deux arrêtés de suspension d'activité non respectés, des normes sanitaires et environnementales violées, un compte-rendu de procès SANS SANCTION, laissant deux ans pour la mise en conformité. Une situation inchangée, une production incontrôlée, des animaux en détresse.. Compte Rendu du procès disponible auprès de galgos-ethique-europe@orange.fr sur demande.

Ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Des élevages indignes, scandaleux sont protégés par certaines DDSV, ne sont jamais inquiétés et les plaintes sont toutes classées sans suite par les Procureurs de la République, malgré les horreurs vécues par les chiens avec caution des structures censées les contrôler. (Dossiers sur demande des éleveurs contrevenants).

L'EUROPE ET LE TRAFIC DE LA HONTE

Le trafic d'animaux de compagnie concerne toute l'Europe.

http://www.ladepeche.fr/article/2010/02/13/776447-Animaux-le-trafic-de-la-honte.html

 

Si le chien reste le fidèle compagnon de l'homme, il reste l'animal le plus exploité bien que protégé par la loi. Nombreux sont les citoyens européens horrifiés par ce qu'ils découvrent sur les sites et blogs de protection animale, réalisant que contraitement à ce qu'ils pensaient les animaux non seulement ne sont pas protégés mais qu'ils sont maltraités et torturés trop souvent en toute impunité.



 

  1. REDEFINIR LE CONCEPT D'ETHIQUE, SA PRIMAUTE, SON UNIVERSALITE

 

LES NOTIONS DE TRADITION, EXCEPTION CULTURELLE, SOUVERAINETE NATIONALE

 

Nous demandons à cette commission d'enquête que soit étudié clairement ce que les notions de "tradition", "exception culturelle" et de "souveraineté nationale" recouvrent et permettent dans la violation du principe du respect de l'animal "être sensible" et l'ignorance des préjudices subis par les citoyens.

 

http://unanimus.over-blog.com/article-animal-et-ethique-par-gerard-charollois-39399590-comments.html

 

"...La vraie bonté de l'homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu'à l'égard de ceux qui ne représentent aucune force. Le véritable test moral de l'humanité (le plus radical qui se situe à un niveau si profond qu'il échappe à notre regard), ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci:les animaux.Et c'est ici que s'est produite la faillite fondamentale de l'homme, si fondamentale que toutes les autres en découlent...." Kundera

 

Pour le respect des citoyens européens sensibles aux souffrances des animaux et pour la protection de l'enfance, nous demandons que soit redéfini le concept d'éthique, son universalité et sa primauté sur toute notion culturelle ou nationale ainsi que le rôle de l'éthique sur l'évolution positive de la conscience individuelle et collective.

 

 

  1. CREER DES STRUCTURES AUTONOMES SPECIFIQUES A LA CONDITION ET A LA PROTECTION ANIMALES

 

 

Le fait qu'il n'existe aucune catégorie "condition et protection animale", aucune structure autonome spécifique ni au niveau européen, ni au niveau national, entretient dans la conscience de l'homme l'image de l'animal exploitable à volonté. La notion d'animal "être sensible" nous semble de ce seul fait détournée de son but premier : le respect. Les résultats de cet état de fait : l'aggravation des tortures sur animaux et le non respect des conventions, des citoyens bafoués, révoltés, atteints dans leur humanité.

 

Même au niveau des structures européennes, les problèmes de la condition animale sont soit considérés sous l'angle de l'agriculture et de la consommation (conditions de transport, d'abattage, etc.), soit sous l'angle de la santé humaine (risques de zoonose, etc.) ou de l'environnement (espèces en voie de disparition, biodiversité, etc.)

.

Ex. En 2008, lors des Rencontres Animal et Société, France, rejet de la motion du Docteur Psychiatre Jean-Paul RICHIER et de son collectif de spécialistes de la santé sur la protection de l'enfance contre les scènes de torture animale : demande de l'interdiction de l'entrée des moins de 16 ans aux corridas. Ce rejet était-il du ressort du Ministre de l'Agriculture, Monsieur Michel BARNIER ?

 

 

«Il ne suffit pas de changer des lois si les pratiques politiques ne changent pas.»

Maître Khaled Bourayou, avocat.

Il ne suffit pas de changer les pratiques politiques si les politiques ne portent pas leurs efforts sur l'évolution et l'éducation des mentalités.

 

UN STATUT A PART ENTIERE POUR L'ANIMAL

DES MINISTERES POUR LES ANIMAUX

 

Nous demandons à cette commission d'enquête d'étudier le bien-fondé, dans chaque pays membre, de la création d'un MINISTERE DE L'ANIMAL ET DE LA CONDITION ANIMALE auquel serait rattaché le corpus législatif relatif à l'animal "être sensible". Cela incluerait la nécessité d'accorder aux animaux sauvages et domestiques un statut à part entière, de les dissocier des secteurs de l'Agriculture ou de la Santé, tant au niveau des structures de la Commission Européenne que des structures des pays membres.

 

Nous souhaitons que les pays partenaires financés par l'Europe, par exemple dans le cadre de programmes de coopération internationale (INCOs), soient invités à étudier cette éventualité car les témoignages de torture animale qui nous parviennent de ces pays, du Maghreb à l'Asie en passant par le Moyen-Orient, sont d'une atrocité insupportable à tout esprit humanisé.

Turquie – le refuge de Beikoz http://mymorninsickness.canalblog.com/archives/2008/05/23/9289018.html

Egypte – les abattoirs de Bassatine http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/la_grippe_porcine/20090517.OBS7173/une_video_sur_labattage_des_porcs_choque_legypte

Chine – chiens et chats

http://www.youtube.com/watch?v=6DIEroNVK7c

Ukraine Eurofoot 2012 – fours crématoires itinérants pour animaux errants

http://www.stop-animals-genocid.com/

http://unanimus.over-blog.com/article-ukraine-fours-mobiles-de-cremation-pour-animaux-errants-45043306.html

Vidéo à ce point insupportable que YouTube requière l'inscription préalable.

 

 

Les citoyens européens subissent, lors de voyages touristiques, des traumatismes majeurs devant le sort réservé aux animaux dans ces pays. Les témoignages sur Internet sont innombrables. L'Europe doit protéger ses citoyens et demander que dans ces pays les lois de protection animale soient respectées.

 

CONCLUSION

 

Nous, fédérations et associations signataires de la Charte Galgos Ethique Europe, demandons qu'une commission spécialisée dans le suivi de l'application du droit européen de protection animale soit mise en place pour déterminer en quoi leur non respect nuit gravement au bien-être des citoyens européens sensibles aux conditions dans lesquelles vivent et meurent les animaux, non seulement dans les Etats Membres, mais également dans les pays partenaires recevant des fonds européens.

 

Nous demandons la création d'un observatoire européen des animaux et de la protection animale ainsi que dans tous les pays concernés la création d'un ministère de l'animal et de la protection animale pour assurer la mise en place et le respect de la Convention Européenne de Protection Animale afin que le droit des citoyens européens de voir ces lois actualisées, renforcées et appliquées soit respecté.

 

 

Isabel MARCOUX

Présidente FLAC FRANCE

Présidente d'Honneur de GALGOS ETHIQUE EUROPE

http://www.flac-anticorrida.org

http://flac.over-blog.com

 

Gérard CHAROLLOIS

Président CONVENTION VIE NATURE – ECOLOGIE RADICALE

Président d'Honneur de GALGOS ETHIQUE EUROPE

http://www.ecologie-radicale.org

 

Joëlle PELLEGRIN OLDENBOURG

Présidente GALGOS ETHIQUE EUROPE

http://www.galgos-ethique-europe.eu

http://galgos-ethique-europe.over-blog.org

 

ORGANISATIONS NON GOUVERNEMENTALES SIGNATAIRES

DE LA CHARTE GALGOS ETHIQUE EUROPE ET DE LA PRESENTE PETITION

ASSOCIATION GALGOS ETHIQUE EUROPE

http://galgos-ethique-europe.over-blog.org/pages/LISTE_DES_ASSOCIATIONS_ET_REFUGES_SIGNATAIRES_DE_LA_CHARTE_GEE-1502885.html

 

Fédération FLAC FRANCE et organisations membres

httphttp://www.flac-anticorrida.org/LIENS/assos-membres.html

 

CONVENTION VIE NATURE – ECOLOGIE RADICALE

http://www.ecologie-radicale.org

 

ASSOCIATION VALRAN


ASSOCIATION GALGOS LIBRES

 

ASSOCIATION ANIMAUX VRAIE

 

ASSOCIATION PRO-GALGO

 

LE BULLETIN DES LEVRIERS


EGN EUROPEAN GREYHOUND NETWORK

ASOCIACION PROTECTORA DE LOS ANIMALES CHIRIPAINA

SOCIEDAD PROTECTORA DE ANIMALES DE CADIZ (REFUGIO KIMBA)

CACMA

ADEO ANIMALIS

ARCONATURA DE LINARES

PROTECTORA DE ANIMALES PINTOR JOSÉ Mª PÁRRAGA

ASOCIACION PROTECTORA DE ANIMALES DEL NOROESTE DE TENERIFE

UNION PROTECTORA Y DEFENSORA DE ANIMALES

PARTIDO ECOLOGISTA LOS VERDES

http://animalistasverdes.ning.com/

 

CENTRO CANINO INTERNACIONAL PALMA DE MALLORCA

ACUNR ANIMALES CON UN NUEVO RUMBO

PeERROS SIN FRONTERAS GRAN CANARIA

FEDERATION DE PROTECTION DES ANIMAUX - CROC BLANC

ASOCIACION PARA LA DEFENSA DE LOS ANIMALES CIUDAD DE LA PENA

LES GALGOS DE L'ARDENNE BLEUE

EUROPE ANIMAL PROTECTION

 

ASOCIACION BAASGALGO

http://www.baasgalgo.com


SPARE EGYPTE
http://www.sparelives.org

 

GALGOS 112

http://www.galgos112.com

 

CREL

http://www.crel.fr

 

REFUGIO KIMBA

http://www.refugiokimba.org

 

Protectora Fauna Y Flora S.O.S

www.faunayflorasos.com/

 

PROTECTORA DE ANIMALES Antonio MARTOS

http://animalesmartos.wordpress.com 
http://amnistia-animal-jaen.blogspot.com

 

SPA SUD DE LA REUNION

http://www.spasud.re/

 

ORGANISATIONS MEMBRES DE LA FLAC FRANCE

http://www.flac-anticorrida.org/LIENS/assos-membres.html

 

FEPAEX

FEDERACION DE PROTECTORAS DE ANIMALES DE EXTREMADURA

Associations membres de la FEPEAX

 

RECAL de Almendralejo (Badajoz

APA de Valencia de Alcántara (Badajoz)

 

Liste des Associations Membres de la Fédération FEPAEX

ACAN-ACAT de BADAJOZ - Espagne

http://www.acan-acatbadajoz.com/

 

ACPDA de CACERES - Espagne

 http://www.protectoracaceres.blogspot.com/

 

AMIDEA de MIAJADA (Cáceres) - Espagne

http://www.amideamiajadas.com/

 

APAME de MERIDA (Badajoz) - Espagne

http://www.apame.es/

 

APAP de PLASENCIA (Cáceres ) - Espagne

http://es.myspace.com/apap_plasencia

 

CHIRIPAINA de GUARENA (Badajoz) – Espagne

http://www.chiripaina.org

 

PRADO de DON BENITO (Badajoz )

http://www.protectoraprado.blogspot.com/

 

RECAL de ALMENDRALEJO (Badajoz)

http://www.asociacionrecal.es/

 

APA de VALENCIA DE ALCANTARA (Badajoz)

http://www.valenciadealcantara.net/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans GEE Pétition citoyenne Animaux
commenter cet article
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 16:29
Nous venons de déposer une pétition auprès du Parlement Européen. Celle-ci va être étudiée par la commission consacrée aux pétitions. Elle peut être soit acceptée, soit rejetée. Elle pose le problème des animaux en général et le droit des citoyens européens de voir la Convention Européenne de Protection Animale appliquée, respectée et renforcée dans tous les Etats Membres.

NOUS SOMMES DES CITOYENS EUROPEENS, NOUS AVONS LE DROIT DE VOIR LES LOIS DE PROTECTION ANIMALE APPLIQUEES, RESPECTEES, RENFORCEES. Pour ce faire :


Nous, fédérations et associations signataires de la Charte Galgos Ethique Europe, demandons qu'une commission spécialisée dans le suivi de l'application du droit européen de protection animale soit mise en place pour déterminer en quoi leur non respect nuit gravement au bien-être des citoyens européens sensibles aux conditions dans lesquelles vivent et meurent les animaux, non seulement dans les Etats Membres, mais également dans les pays partenaires recevant des fonds européens.

 

Nous demandons la création d'un observatoire européen des animaux et de la protection animale ainsi que dans tous les pays concernés la création d'un ministère de l'animal et de la protection animale pour assurer la mise en place et le respect de la Convention Européenne de Protection Animale afin que le droit des citoyens européens de voir ces lois actualisées, renforcées et appliquées soit respecté.


Cela ne peut se faire sans :
  1. REDEFINIR LE CONCEPT D'ETHIQUE, SA PRIMAUTE, SON UNIVERSALITE

 

LES NOTIONS DE TRADITION, EXCEPTION CULTURELLE, SOUVERAINETE NATIONALE

 

Nous demandons à cette commission d'enquête que soit étudié clairement ce que les notions de "tradition", "exception culturelle" et de "souveraineté nationale" recouvrent et permettent dans la violation du principe du respect de l'animal "être sensible" et l'ignorance des préjudices subis par les citoyens.


http://unanimus.over-blog.com/article-animal-et-ethique-par-gerard-charollois-39399590-comments.html

 

"...La vraie bonté de l'homme ne peut se manifester en toute pureté et en toute liberté qu'à l'égard de ceux qui ne représentent aucune force. Le véritable test moral de l'humanité (le plus radical qui se situe à un niveau si profond qu'il échappe à notre regard), ce sont ses relations avec ceux qui sont à sa merci:les animaux.Et c'est ici que s'est produite la faillite fondamentale de l'homme, si fondamentale que toutes les autres en découlent...." Kundera

 

Pour le respect des citoyens européens sensibles aux souffrances des animaux et pour la protection de l'enfance, nous demandons que soit redéfini le concept d'éthique, son universalité et sa primauté sur toute notion culturelle ou nationale ainsi que le rôle de l'éthique sur l'évolution positive de la conscience individuelle et collective.


Merci à toutes les personnes qui ont participé à son élaboration.
Merci à Gérard CHAROLLOIS, Président de CONVENTION VIE NATURE ECOLOGIE RADICALE d'avoir accepté de la "préfacer" et de la co-signer avec Isabel MARCOUX, Présidente de la FLAC, au titre de Présidents d'Honneurs de G.E.E.

Merci à toutes les associations et fédérations signataires qui donnent aux revendications de cette pétition leur dimension européenne.


Vous pouvez lire cette pétition sur

http://www.galgos-ethique-europe.eu/petition-citoyenne-parlement-europeen.htm 

Si vous souscrivez à cette pétition, vous pouvez nous envoyer votre témoignage. Il sera adressé ultérieurement à la commission chargée d'évaluer son bien-fondé.

http://www.galgos-ethique-europe.eu/petition-parlement-europeen-appel-temoignage.htm

Les revendications portées sur cette pétition seront adressées également à chaque Euro-Député. Elles s'ajouteront aux nombreuses démarches que d'autres associations ont faites mais qui à ce  jour n'ont rien fait bouger en Espagne pour les Galgos et dans de nombreux pays pour tous les animaux.

Les associations (signataires ou pas de la charte G.E.E.) qui souhaitent appuyer cette pétition sont invitées à se manifester en suivant la même procédure et en s'inspirant du texte de cette pétition tout en y apportant leur propre participation. C'est en occupant l'espace existant et en créant des brèches dans les structures établies que nous réussirons à avancer.

Merci de diffuser le plus largement possible.

Avec nos remerciements,
Joëlle PELLEGRIN OLDENBOURG
Présidente G.E.E.

 

 
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans GEE Pétition citoyenne Animaux
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • : Pour le droit des citoyens européens de voir la législation européenne de protection animale appliquée, actualisée et renforcée dans tous les Etats membres. Pour que cesse l'indifférence des autorités et le supplice des animaux en général, des Galgos et Podencos en particulier.
  • Contact

le galgo : symbole d'impunité

site-gee-galgos-ethique-europe.jpg

GALGOS, le symbole européen de
l'indifférence et de l'impunité.
 
Ne rêvons plus leur vie,
offrons-leur une vie rêvée !
icone-petition-parlement-europeen-signer-galgos-ethique-eur.jpg 

 

Recherche

à tous nos Visiteurs

   Tous les articles de ce blog sont la propriété du blog Agir pour les galgos et de l'association Galgos Ethique Europe.
La charte Galgos Ethique Europe ne peut être reproduite que par les organisations qui en sont signataires. Elle fait l'objet d'un copyright.
La reproduction de nos articles doit être accompagnée du lien d'origine. Nos parutions ne peuvent être utilisées pour servir d'autre support qu'une action issue de l'initiative de leur auteur et de l'association à laquelle il appartient ou celle des organisations partenaires.  Merci de votre compréhension. 

 

  Si vous découvrez une photo qui vous appartient, merci de nous en informer afin que nous puissions soit la retirer soit établir un lien, selon ce que vous souhaiterez.  

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page