Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 janvier 2011 1 10 /01 /janvier /2011 21:32

 

Chers Amis,

Depuis la création de GEE en juin 2009, nombre d’entre vous sont à nos côtés pour apporter aide et soutien à nos partenaires en Espagne et aux galgos et podencos maltraités que nous décidons d’aider.

Fidèles à la ligne que nous avons choisie, nous avançons dans la transparence et tous les dons que vous faites respectent le souhait que vous avez émis. Vous pouvez contrôler ceci aisément par les mises à jour de Marie-Hélène sur son blog Agir pour les Galgos et sur le blog de notre asso.

Nous restons également fidèles à l’engagement que nous avons pris d’œuvrer à sensibiliser les euro-députés sur le sort des Galgos en particulier. Nous remercions tout particulièrement Madame Isabelle DURAND, vice-présidente du groupe des Verts au Parlement Européen, qui a pour la première fois interpelé la Commission Européenne pour les Galgos et nous remercions Maryam, juriste qui nous guide bénévolement et l’attaché parlementaire de Madame DURAND qui, en conjuguant leurs efforts, ont permis cette interrogation. Nous attendons avec impatience la réponse à ce questionnement pour envisager ensemble la marche à suivre à partir de la réponse obtenue. Nous vous tiendrons informés.

La pétition européenne que nous avons déposée en avril 2010 a été jugée recevable par la présidente de la commission des pétitions du Parlement Européen mais a été classée car de toute évidence elle gênait. Nous nous battons depuis plusieurs mois pour qu’elle soit sortie des tiroirs où elle a été enterrée. Nous vous tiendrons également au courant. La pétition officielle a été signée par 69 organisations européennes et sur Internet plus de 13000 personnes ont signé cette pétition, nous les en remercions.

De nombreuses actions sont menées par les membres actifs de notre équipe, elles sont présentées sur notre blog.

N’oubliez pas : nous ne pouvons continuer que par votre présence et votre soutien. Le fait que vous diffusiez régulièrement nos informations est très important. Vous pouvez le faire tout simplement en ajoutant dans votre signature d’email le lien vers notre site et notre blog. Vous participerez ainsi à notre priorité : aider, protéger, soigner, enfin  placer dans de bons foyers qui sauront aimer ceux qui ont la chance de pouvoir être sauvés.

Merci à vous qui d’une manière ou d’une autre participez directement  ou indirectement à nos actions, nous  encouragez  et nous permettez d’avancer.

Très belle année 2011 à vous et tous ceux que vous aimez, merci de continuer à être à nos côtés.

Joëlle Oldenbourg et Marie-Hélène Verdier, co-fondatrices

Au nom de toute l’équipe de Galgos Ethique Europe

 

2011-galgos-ethique-europe

 

FORMULAIRE D’ADHESION 2011

à imprimer et nous renvoyer au siège social de GALGOS ETHIQUE EUROPE, 7, Rue Tour de Ville, 11120 BIZE MINERVOIS

Nom et prénom : _______________________________________________________

Adresse : _____________________________________________________________

Code postal :   __________               Ville : __________________________________

J’adhère en tant que :

<>   Adhérent particulier : 20 euros
<>   Adhérent association : 50 euros
<>   Membre bienfaiteur et je choisis la somme de : ________________

<>   Parrain/marraine d’un Galgo ou d’un Podenco en versant une somme mensuelle d’un montant de : ___________________________ 

Nom du Galgo/Podenco que je veux parrainer : _______________________

Je serai tenu informé(e) de toutes vos actions sur les blogs Agir pour les Galgos et  le blog de l’association GEE.

Je choisis :

<> Le paiement par chèque établi à l’ordre de GEE et expédié à notre adresse.

<>Le paiement par virement bancaire : IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938

 

Date :                               

                     Signature :

Merci de votre soutien.

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Association G.E.E.
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 14:25

2011-galgos-ethique-europe.gif

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Association G.E.E.
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 08:52

Voici le message que nous sommes en train d'adresser à tous les euro députés. A vos plumes si le coeur vous en dit.

Encore merci à Jean-Paul RICHIER qui a pris la peine de décrypter les mots froids qui recouvrent tant d'atrocités dont les enfants sont l'enjeu.

 

CECI SE PASSE EN FRANCE PUBLIQUEMENT PEUT-ETRE SOUS LES YEUX DES ENFANTS EUROPEENS.
Voulez-vous que vos enfants deviennent des graines de torero ?

 

Monsieur, Madame le Député européen

 

“L’indifférence s’appelle complicité”.

 

En Avril 2010, nous avons déposé avec 68 organisations européennes une pétition enregistrée sous le n° 0348 demandant entre autre une commission d’enquête sur les traumatismes subis par les enfants et les citoyens européens assistant à des scènes de maltraitance animale dont la corrida.

 

Voici en détail ce à quoi les enfants européens peuvent assister librement avec leurs parents.

Ce texte vous éclairera sur ce que cache la corrida et l’embrigadement de la jeunesse sous couvert des concepts de “souveraineté nationale” et “exception culturelle”. C’est une étude décryptage du Docteur Psychiatre Jean-Paul RICHIER, auteur de la motion contre les enfants de moins de 16 ans aux corridas, motion rejetée lors des “rencontres animal et société 2008”.

 

http://www.lepost.fr/article/2010/12/18/2345449_apprentis-bouchers-a-l-arene.html

  

Nous rappelons à votre attention le fait que la ville d’Arles est membre d’une organisation “villes de culture française” inscrite au “transparency regrin” et qu’en tant que telle elle se doit de prouver sa transparence et son éthique tout autant que le respect de la législation européenne de protection animale.

 

Allez-nous continuer à permettre aux enfants européens d’assister à de la cruauté pure avec les traumatismes que cela peut entrainer ? Il est urgent que les subventions européennes qui participent à promouvoir de telles atrocités soient supprimées.

 

Nous nous élevons contre le fait que notre pétition jugée recevable a été purement et simplement classée par la Présidente de la Commission des Pétitions du Parlement Européen qui a préféré “enterrer” un dossier sensible plutôt qu’avoir le courage de le transmettre aux Euro Députés.

DEMANDE D'UNE COMMISSION D'ENQUETE
http://www.galgos-ethique-europe.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=32&Itemid=89&limitstart=4

> 4. Création d'une Commission d'Enquête

>
Nous demandons au Parlement Européen la création d'une Commission d'Enquête sur :

>
A. la situation réelle des animaux en Europe dans tous les secteurs d'activité ;

>
B. les préjudices et traumatismes subis par les citoyens européens confrontés aux tortures infligées aux animaux ;

>
C. le respect par les Etats Membres de la réglementation européenne en matière de protection animale.

PROTECTION DES CITOYENS ET DES ENFANTS EUROPEENS - PREJUDICES MORAUX ET PSYCHOLOGIQUES
http://www.galgos-ethique-europe.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=32&Itemid=89&limitstart=9

 

 

Nous espérons que grâce à vous notre pétition sera sortie des tiroirs pour être étudiée avec honnêteté dans l’intérêt des citoyens et des enfants européens et que la commission d’enquête que nous avons demandée sera mise sur pied.

 

Très sincèrement,


> Joëlle PELLEGRIN OLDENBOURG
> Présidente co-fondatrice GEE
> http://www.galgos-ethique-europe.eu 
> http://galgos-ethique-europe.over-blog.org 
> http://www.galgos-ethique-europe.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=32&Itemid=89 

 

 

 

GRAINES DE TORERO – APPRENTIS BOUCHERS ET ENTRAINEMENT PUBLIC DEVANT LES ENFANTS

 

 

http://www.lepost.fr/article/2010/12/18/2345449_apprentis-bouchers-a-l-arene.html

 

 

 

 Publié par le Docteur Psychiatre Jean-Paul Richier

Apprentis bouchers à l'arène

 

 

 

 

(Photo Jérome Lescure)


> Le compte-rendu de la finale d'un concours d'apprentis toreros dans la région de Nîmes, en octobre dernier, fait s'interroger sur les pratiques d'entraînement. À condition de décrypter le jargon des aficionados, les passionnés de corrida.
>
>
> Une corrida "normale" est un spectacle pénible pour quiconque est un tant soit peu attentif au sort des animaux.
> De plus, les corridas dont la mise à mort est "réussie", c'est-à-dire où le coup d'épée, l'estocade, entraîne une mort assez rapide de l'animal, constituent l'exception plutôt que la règle.
> Mais il y a aussi tous les entraînements des apprentis toreros, où des enfants ou des adolescents (ou d'ailleurs des adultes) s'exercent à manier l'arme blanche sur des taurillons pouvant avoir à peine plus d'un an. Ces entraînements sont en règle strictement privés, on devine pourquoi. En ce qui concerne les enfants et les adolescents, ils ont lieu dans le cadre des écoles taurines.
>
> Cependant, il existe des manifestations publiques permettant de se rendre compte des dégâts. Nous allons prendre ici un exemple très simple : il s'agit de la finale du concours "Graines de toreros", organisé par Nîmes Métropole depuis 2004, de mai à octobre, dans 17 communes de l'agglomération nîmoise. Pour un budget dépassant soit dit en passant 400 000 euros.
>
> Il ne s'agit donc pas d'un entraînement quelconque, mais d'une finale rassemblant les meilleurs élèves des écoles taurines. Cette année, le 9 octobre dernier, il y avait un élève de l'école taurine d'Almeria, en Espagne, et deux élèves de l'école taurine de Nîmes. Malheureusement, allez savoir pourquoi, on ne trouve guère sur le web d'extraits vidéo de cette manifestation. Nous allons donc tout simplement nous fier au compte-rendu d'un chroniqueur amateur sur son blog : http://www.tardesdetoros.com/2010/10/13/saint-gilles-finale-de-graines-de-torero/.
> Bien entendu, l'auteur s'exprime dans le jargon hispanisant dont se gargarisent les aficionados, peu compréhensible pour un citoyen normal. Nous allons donc en faire la traduction.
> Cette finale était une "novillada sans picador", c'est-à-dire avec banderilles et mise à mort, mais sans préalablement les picadors à cheval. Les taurillons étaient âgés de moins de deux ans ("erales"). Les trois "novilleros", qui devaient tuer chacun deux taurillons, étaient âgés de 17 ou 18 ans.
> Accrochez-vous !
>
> Premier finaliste (Carlos Ojeda) :
> 1er taurillon :
> « Catastrophique acier en main en douze tentatives, six essais au verdugo et le troisième avis fatidique renvoya le bicho en chiquero. »
> Traduction :
> Douze tentatives de mise à mort catastrophiques, six tentatives de mettre le taureau à terre en lui plantant une épée spéciale en haut de la nuque, puis, le temps réglementaire du troisième tercio (quinze minutes) étant dépassé, le taurillon fut replacé dans sa cellule attenante à la piste (avec donc ses banderilles et ses multiples blessures).
>
> 2ème taurillon :
> « L’animal, suite à un faux mouvement, se rendit inutilisable et fut renvoyé en chiquero. »
> Traduction :
> Le taurillon était tellement stressé qu'il s'est tordu ou déplacé quelque chose en s'agitant, on a dû le remettre dans sa cellule. On notera le terme "inutilisable" sous la plume de cet amateur de corrida, qui bien entendu protestera à la première occasion de son "respect" du "toro bravo"...
>
> 3ème taurillon (en remplacement du 2ème) :
> « Passons sur la lame sous-cutanée et les deux coups de rapière bien latéraux. »
> Traduction :
> Un coup d'épée s'est enfoncé sous la peau, deux autres étaient trop sur le côté.
>
> Deuxième finaliste (Alejandro Rubio)
> 1er taurillon :
> « Bajonazo après deux pinchazos. »
> Traduction :
> Épée enfoncée trop près du cou, après deux coups d'épée qui n'ont pas pénétré (= ont heurté des os).
>
> 2ème taurillon :
> « trois entrées a matar, une douzaine de descabellos suivie de deux nouvelles entrées a matar et sonne le troisième avis. Novillo puntillé cette fois depuis la barrière. »
> Traduction :
> Trois tentatives de mise à mort à l'épée, puis une douzaine de tentatives de mettre le taureau à terre en lui plantant une épée spéciale en haut de la nuque. Puis trois nouvelles tentatives de mise à mort. Puis, les quinze minutes règlementaires du dernier tercio étant dépassées, un assistant a abattu le taurillon par des coups de poignard dans la nuque, à partir de la barrière qui entoure la piste.
>
> Troisième finaliste (Maxime Curto)
> 1er taurillon :
> « Entière contraire après trois pinchazos. »
> Traduction :
> Estocade après trois coups d'épée n'ayant pas pénétré.
>
> 2ème taurillon :
> « On aurait aimé que le jeune homme s’engage à la mort pour mettre un point final honorable à sa prestation. Il n’en fut hélas rien. Pinchazo, golletazo, entière tendida, puis demi-lame latérale suivie d’une dizaine de descabellos, l’eral luttant longtemps avant de succomber. »
> Traduction :
> Mise à mort ratée et laborieuse. Coup d'épée ne pénétrant pas, coup d'épée dans le cou, épée enfoncée trop horizontalement, puis épée enfoncée à moitié sur le côté, puis une dizaine de tentatives de faire tomber le taurillon en plantant une épée spéciale en haut de la nuque, longue agonie du taurillon avant la mort.
>
> Et dans la conclusion :
> « La présidence du jour fut très indulgente sur la montre, car au moins quatre des Fernay auraient dû retourner en chiquero après les trois avis. »
> Traduction :
> Quatre taurillons n'ont pas été tués dans les temps, et auraient dus en principe être ramenés dans leurs cellules attenantes à la piste (avec donc leurs banderilles et leurs blessures).
>
> Nous passerons sur les accidents frôlés par les deux élèves de l'école taurine de Nîmes. Pour Alejandro Rubio (17 ans), le premier taurillon « finit par le cueillir et l’envoyer en l’air » (pas besoin de traduction), puis le deuxième lui fit subir une « voltereta » (c'est-à-dire la même chose). Et Maxime Curto (18 ans) « finit par tomber devant le bicho [le taurillon] qui le chargea au sol, heureusement sans mal. » Un autre chroniqueur souligne : « on a frôlé le drame à plusieurs reprises et même à chaque instant. »
>
> Remercions donc pour cette manifestation édifiante Nîmes (bombardée Ville Amie des Enfants par l'UNICEF), son école taurine ("Centre de Tauromachie de Nîmes") qui accueille les enfants sans limite inférieure d'âge, et son concours "Graines de Torero". Si une finale rassemblant les élèves les plus âgés et les meilleurs ressemble à ça, on a une idée de ce que peut être l'entraînement dans une école taurine !...
> Rappelons qu'il existe actuellement en France 4 écoles incluant la tauromachie espagnole : Nîmes (Gard) depuis 1984, Arles (Bouches-du-Rhône) depuis 1988, Béziers (Hérault) depuis 2003, et Cauna (Landes) depuis 2006. Bien entendu dûment subventionnées par les contribuables.

j;p; RICHIER

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Autres causes
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 07:01
divi1.JPGReçu de Véronique, adoptante de Divi. Son témoignage nous montre qu'adopter un galgo ce n'est pas toujours de tout repos. Tous ne sont pas Zuko ! Il faut de la patience, de la présence, accepter les petites surprises qui ne font pas toujours plaisir mais qui sont pour certains un passage obligé avant d'accepter d'être "éduqués". Beaucoup n'ont pas reçu d'éducation, n'ont pas eu de vie de foyer. Merci à Véronique et son mari qui ont pris la divine sous leur aile et donnent du temps au temps pour elle !
Bonjour,
Voici des nouvelles de Divi. Nous sommes partis 10 jours en vacances dans le sud avec nos deux "filles" et le retour était un peu intense en travail.
divi2.JPGNous nous demandions comment cela se passerait et finalement tout a été à peu près bien.
Je vous joins des photos de Divi en "vacances" cet été.
Nous avons fait beaucoup de promenades et elle a bien apprécié. Au début, très stressée, elle s'est bien détendue en fin de séjour et commençait à tirer sur la laisse quand il n'y avait personne bien sur.
Nous avons croisé des gens et elle était également un peu moins apeurée ; elle continuait à avancer sans se bloquer.
Par contre, elle aime bien rencontrer de nouveaux chiens pour jouer avec.Notre fils est venu nous rejoindre qq jours, elle s'est un peu plus habitué à lui et aboie moins en le voyant.

divi3.JPGDivi était très contente de rentrer à la maison, car elle a pu à nouveau courir dans le jardin. Pendant les vacances elle a été attachée tout le temps.

A la maison, Toujours pas Ok avec notre chat. Nous avons renoncé à les mettre ensemble. J'espère que nous n'aurons pas de mauvaises surprises, car elle devient vraiment "dingue" quand elle en voit un.
Divi fait également qq bétises à la maison : coussins déchiquetés, vol de nourriture sur le plan de travail, télécommandes mangées ... et toujours pas mal d'aboiements.
DIVI4.JPGIl faut tout lui apprendre et comme elle a 3 ans, c'est peu être moins facile. Elle est aussi toujours un peu brusque avec Dune.
DIVI5-galga-adoption-galgos-ethique-europe-adopter-un-levri.JPG
Voilà pour les dernières nouvelles. L'évolution est toute douce mais continue !
A bientôt
Bien cordialement
Véronique
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Adoptions sous contrat G.E.E.
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 06:07

Reçu de Perrine, la maman poule de Queen ! Reine des chats et reine du coeur de ce petit garçon. Les Galgos sont d'excellents instructeurs en compassion ! Merci à Perrine et à son fils pour cette belle adoption.

 

Bonjour,


Tout ce passe bien avec les chats, j'en ai un qui vient toujours sur mes genoux quand je suis sur le canapé et c'est souvent que Queen pose sa tête sur lui!
C'est une vrai chienne de salon, impossible de la déloger du canapé, aujourd'hui on a eu pas mal de neige et ça ne lui plait pas trop!
Ma mère lui a confectionné un joli manteau bien chaud!
Il n'y a eu aucun problème lors de la visite chez le véto, tout va bien. Elle m'a juste conseillé de l'enmener partout pour qu'elle s'habitue au bruit et à son nouvel environnement.
Queen-004.JPG

 

Queen-1.JPG

 

 

 

 

 

Queen2-galga-galgos-ethique-europe-adoptions-levriers-espag.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne m'absente jamais longtemps et tout se passe bien là aussi quand elle doit rester seule un moment. Elle s'entend bien avec le chien de ma maman, elle aime y aller, elle prends ses jouets, son panier.

Elle adore quand mon fils lui donne à manger et il s'y est de suite attaché.

A bientôt pour des nouvelles,

Bisous à toute l'équipe. Perrine.

Queen-009.JPG

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Adoptions sous contrat G.E.E.
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 05:51

Merci à Gérard qui donne tant de bonheur à notre star de Zuko !

Inutile de préciser que pour nous ils sont tous des stars à placer dans un coin de paradis auprès d'anges humains.

 

 

ZUKO1.jpg

 

 

ZUKO4-galgos-ethique-europe-adoption.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et quand ils trouvent des groupies comme Salami pour partager leur lit, que rajouter de plus à l'histoire ?

Une larme de bonheur ! C'est la récompense de toute l'équipe de GEE, des bénévoles qui interviennent régulièrement sur notre blog et de celles et ceux qu'on ne voit pas mais qui sont bien là, au service des galgos et des podencos mais également de tous les animaux !

 

Rien oublié ?

Le nounours en peluche, bien sûr !

 

ZUKO3.jpg

 

 

 

 

ZUKO2.jpg

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Adoptions sous contrat G.E.E.
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 22:05

 

VOEU2011.gif

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Association G.E.E.
commenter cet article
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 22:05

HISTOIRE DE LALA

http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-galga-lala-galga-errance-62826055.html

 

Merci à Audrey, présidente de l'association espagnole Zeus qui a pris en charge Lala pour la mener jusque chez sa môman Sylvie

Lala va maintenant pouvoir se reposer et devenir enfin une galga heureuse qui oubliera avec le temps qu'il fut une période où pour certains elle ne méritait que des jets de pierre


 

1er-jour-avec-Lala--.jpg

 

 

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Adoptions sous contrat G.E.E.
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 18:16
entrenamiento.jpg Cette affaire est loin d'être finie et les défenseurs d'animaux d'Andalousie continuent leurs actions pour contrer cette décision d'autoriser les entraînements de galgos avec des véhicules motorisés y compris les motos.
N'oublions pas que nombre de galgos finissent leur vie tractés par ces mêmes véhicules et ce jusqu'à ce que mort s'en suive pour les punir de ne pas aller plus vite
 
SVP vous devez continuer en tant que particulier à envoyer un courrier pour dénoncer la chose mais TOUTES LES ASSOCIATIONS RESCUE DE GALGOS sont appelées par l'Espagne à en faire autant
Chaque association européenne y compris internationale  devra envoyer un courrier dans sa langue en dénonçant les faits, se faisant ainsi solidaire de la démarche espagnole
Attention, ce n'est pas GEE qui propose cette démarche mais l'association Kimba   et l'association ASANDA 
GEE solidaire de Kimba fera son propre courrier de soutien aux défenseurs espagnols des galgos
 
Chaque association qui se joindra à cette démarche devra envoyer son courrier à la présidente de KIMBA presidenta@refugiokimba.org
 
Les particuliers peuvent continuer à envoyer le courrier type de SOFIA El Refugio Escuela  à cette adresse:  consejeria.cap@juntadeandalucia.es
 
Vous pouvez également soutenir les espagnols au travers de cette page facebook créée en la circonstance par Justicia Animal. Il vous suffit pour cela d'accepter de "rejoindre" le groupe 
 
 
Jusqu'à maintenant, même si cette technique d'enraînement était courante, il nen restait pas moins qu'elle était sanctionnée par le SEPRONA au travers d'une amende qui pouvait aller jusqu'à 600 euros.
Il semblerait que malheureusement les galgueros soient arrivés à un accord avec la conseillère de l'Agriculture Clara Aguilar et Manuel Brenes Directeur Général du Gouvernement de l'Assemblée d'Andalousie pour rendre légale cette pratique prétextant que les galgos ne sont pas maltraités
Il faut savoir qu'en Espagne tout le monde n'est pas d'accord avec la conseillère à commencer par le Conseil Andalous des Collèges Vétérinaires qui considère que cette méthode d'entrainement des galgos attachés à des véhicules, des tracteurs ou des motos suppose une maltraitance physique et psychologique
Les espagnols sont clairs : pour arriver à un résultat nous devons être tous solidaires autour des galgos et ce bien au delà du teritoire espagnol. Nous qui défendons les galgos, dans toute l'Europe et bien au-delà, devons soutenir les espagnols
 
Pour les particuliers, le modèle de lettre de El Refugio Escuela à envoyer à la conseillère, mail ci-dessus
 
Estimada Señora
 
Hace unos días leímos con incredulidad y horror que tras la reunión que mantuvo el 1 de septiembre con los representantes de los galgueros y con el señor Antonio Romero, su consejería se comprometía a impulsar institucionalmente el “deporte” galguero.
 
Al parecer estas muestras de apoyo se concretarían en facilitar y “legalizar” el entrenamiento de galgos con vehículos a motor. Es decir, se trataría de que el SEPRONA no impidiera (como lo hace hasta la fecha) la tortura de estos animales cuando son arrastrados por vehículos 4×4 y por motocicletas hasta la extenuación.
 
Asociaciones, refugios, protectoras y particulares, llevamos muchos años luchando por el bienestar de unos animales a los que en nuestra comunidad se les considera poco más que herramientas. Y cuando parece que vamos avanzando en la concienciación y en el respeto por estos animales, en el trato que merecen, su consejería, supuestamente, está tratando de potenciar una actividad que provoca cada año y tras la temporada de caza, miles de víctimas.
 
Cuando desde todos los rincones de Europa se clama por la prohibición de la caza con galgo; cuando hoy más que nunca todos los países de la Unión Europea son conscientes y se horrorizan con el trato que en España damos a nuestros galgos; cuando las asociaciones europeas, a través de las cuales los galgos huyen de nuestro país, crecen sin parar; su consejería, supuestamente, está decidida a apoyar una actividad cruel, brutal y mortal. En lugar de, y dada la supuesta ideología progresista con la que dicen comulgar, apoyar e impulsar el trabajo de quienes luchan denodadamente por los más débiles.
 
Vamos a servirnos de la fuerza de las redes sociales en Internet (Facebook, Twitter, Tuenti, etc.) para que el mundo esté atento al trato que piensa dar a partir de ahora y en el futuro (hasta las próximas elecciones autonómicas) a los galgos, la Junta de Andalucía.
 
En todo caso, Consejera, contamos aún con la esperanza de que este supuesto impulso a la actividad galguera no sea más que una campaña publicitaria de la FAG y que el sentido común se imponga; y que la sensibilidad del partido progresista al que Vd. pertenece impulse a su consejería a poner fin de una vez a un “deporte”, que no lo es en ningún otro país de la Unión Europea salvo el nuestro.
 
Atentamente,
 
Nom
Prénom
N° de carte d'identité
Ville
Pays
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans nos courriers
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 06:26

100 1224Bien vermifuger son animal est une précaution indispensable et simple à effectuer. Pensez à le faire au minimum deux fois dans l'année. Si vous avez des enfants et petits enfants en contact avec vos animaux, cela est d'autant une nécessité. Le respect de mesures d'hygiène basiques (propreté, déparasitage, etc.) est le garant d'une cohabitation optimale entre toutes vos petits âmes.

 

Vermifuges disponibles sur :

Vermifuges internes vétérinaires pour chien et chat

http://www.europesanteanimale.com/vermifuge-veterinaire-pour-chien-et-chat,fr,3,14.cfm

 

Pensez également à traiter les puces qui sont porteuses de parasites internes.

 

Demandez conseil à votre vétérinaire, il est le mieux placé pour savoir ce dont votre animal a besoin.

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Leur santé - leur confort
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • : Pour le droit des citoyens européens de voir la législation européenne de protection animale appliquée, actualisée et renforcée dans tous les Etats membres. Pour que cesse l'indifférence des autorités et le supplice des animaux en général, des Galgos et Podencos en particulier.
  • Contact

le galgo : symbole d'impunité

site-gee-galgos-ethique-europe.jpg

GALGOS, le symbole européen de
l'indifférence et de l'impunité.
 
Ne rêvons plus leur vie,
offrons-leur une vie rêvée !
icone-petition-parlement-europeen-signer-galgos-ethique-eur.jpg 

 

Recherche

à tous nos Visiteurs

   Tous les articles de ce blog sont la propriété du blog Agir pour les galgos et de l'association Galgos Ethique Europe.
La charte Galgos Ethique Europe ne peut être reproduite que par les organisations qui en sont signataires. Elle fait l'objet d'un copyright.
La reproduction de nos articles doit être accompagnée du lien d'origine. Nos parutions ne peuvent être utilisées pour servir d'autre support qu'une action issue de l'initiative de leur auteur et de l'association à laquelle il appartient ou celle des organisations partenaires.  Merci de votre compréhension. 

 

  Si vous découvrez une photo qui vous appartient, merci de nous en informer afin que nous puissions soit la retirer soit établir un lien, selon ce que vous souhaiterez.  

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page