Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 06:55

4 OCTOBRE 2011 – JOURNEE MONDIALE DES ANIMAUX

TORTURE ANIMALE ET ENFANCE OTAGE

L’UNESCO ALIBI DES TORTIONNAIRES D’ANIMAUX ?

 

 

ANNEXE n° 2

 

 

ANNEXE n° 2 MANIFESTATIONS CONTRE FREDERIC MITTERAND

 

 

En France comme dans d’autres pays la contestation fuse en vidéo sur Internet, sites et blogs citoyens et sur tous les réseaux sociaux. En voici certaines prises après l’inscription de la tauromachie au PCI français.

 

Protestation Paris 22 juin

http://www.youtube.com/watch?v=dVSPpxubBbc&feature=channel_video_title

Protestation Paris 19 juin

 http://www.youtube.com/watch?v=f10xUYJfj4w&feature=player_embedded

Protestation Paris 18 juin

 http://www.dailymotion.com/video/xje4os_rassemblement-anti-corrida-surprise-18-06-11-frederic-mitterrand_news

 

Protestation Paris 8 juin

http://www.dailymotion.com/video/xj6qkb_rassemblement-anti-corrida-surprise-08-06-11-frederic-mitterrand_news

Manifestation Paris 28 mai

http://www.patrimoine-corrida.fr/
http://www.dailymotion.com/video/xjielm_desinscription-et-abolition-s-il-vous-plait_animals

 

http://www.liberation.fr/sports/01012335036-m-mitterrand-merci-pour-la-corrida-patrimoine-immateriel

 

La corrida en France, une ambiguïté juridique malheureuse

http://www.rue89.com/2011/04/22/la-corrida-entre-au-patrimoine-culturel-immateriel-de-la-france-201043

http://www.rue89.com/node/161038

 

Quand j’étais enfant, j’ai assisté à une corrida http://www.rue89.com/2010/07/29/quand-javais-7-ou-8-ans-jai-assiste-a-une-corrida-160238

 

 Ce n’est pas si terrible que ça une  corrida

http://pression-ethique-anti-corrida-europe.over-blog.com/article-temoignage-a-ne-doit-pas-etre-si-terrible-une-corrida-78188351.html    

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans nos courriers
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 06:54

4 OCTOBRE 2011 – JOURNEE MONDIALE DES ANIMAUX

TORTURE ANIMALE ET ENFANCE OTAGE

L’UNESCO ALIBI DES TORTIONNAIRES D’ANIMAUX ?

 

 

ANNEXE 1. COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA CULTURE AUX POLITIQUES ET AUX ASSOCIATIONS SCANDALISES PAR L’INSCRIPTION DE LA TAUROMACHIE AU P.C.I. France

« L’UNESCO FAIT OBLIGATION… » L’UNESCO ALIBI…

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ110619236

Question écrite n° 19236 de Mme Catherine Deroche (Maine-et-Loire - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 30/06/2011 - page 1687

Mme Catherine Deroche attire l'attention de M. le ministre de la culture et de la communication sur la récente inscription de la corrida dans l'inventaire culturel des biens immatériels du patrimoine français. Elle souhaite plus particulièrement se faire le relais des nombreuses personnes et associations qui ont été particulièrement choquées par cette décision et l'absence de transparence qui l'a précédée. En effet, ce n'est que le 22 avril 2011 que cette inscription a été annoncée sans qu'aucune communication ne précède cette annonce. Alors même que la corrida suscite une hostilité de plus en plus grande au sein de l'opinion publique, que des villes, des régions étrangères, voire même des pays, où la corrida est ou était pourtant pratiquée, ont interdit cette pratique ou s'interrogent ouvertement sur sa suppression, il semble pour le moins curieux que la France décide de l'inscrire à l'inventaire culturel des biens immatériels de son patrimoine. Elle lui demande donc de bien vouloir lui indiquer les intentions du Gouvernement quant au retrait de la corrida de la liste concernée.

Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 01/09/2011 - page 2278

La convention internationale pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, adoptée dans le cadre de l'UNESCO en 2003, et approuvée par la France en 2006, fait obligation aux États parties à cette convention d'établir un recensement des éléments de patrimoine immatériel existant sur leur territoire. Il s'agit d'une démarche à visée scientifique, fondée sur la seule existence factuelle de ces éléments, et qui ne constitue en rien une forme de reconnaissance de la part de l'État, ni de promotion ou de mise en valeur particulière ; en soi, elle ne constitue aucune forme de protection juridique et reste sans influence sur les législations ou réglementations éventuellement applicables aux activités recensées. En ce sens, elle est fondamentalement différente de l'inscription au patrimoine culturel immatériel de l'Humanité, également instituée par la même convention, laquelle emporte une reconnaissance de la valeur universelle de l'élément inscrit et peut entraîner des obligations de protection de la part des États concernés, s'il apparaît que l'existence de cet élément est menacée. L'inscription de la tauromachie sur la liste du patrimoine immatériel français se situe strictement dans le cadre de ces principes juridiques et scientifiques. Elle ne vise qu'à constater, sur la base de critères ethnologiques, l'existence de pratiques tauromachiques sur plusieurs parties du territoire français, et ne saurait en rien constituer, de la part de l'État, une forme particulière de reconnaissance de quelque forme que ce soit à l'égard de ces pratiques. Elle n'a aucun impact sur le régime juridique dérogatoire applicable à la corrida en France, tel qu'il résulte en particulier des articles R. 521-1, R. 654-1 et R. 655-1 du code pénal, éclairés par la jurisprudence des juridictions compétentes. Elle n'ouvre droit à aucun concours financier de la part de l'État, notamment sous la forme d'une subvention. Enfin, elle ne constitue pas la première étape d'une procédure d'inscription au patrimoine culturel de l'Humanité, que le Gouvernement français n'entend pas soutenir auprès de l'UNESCO. Pour l'ensemble de ces motifs, il n'est pas envisageable de revenir sur l'inscription telle qu'elle a été prononcée. Les débats que cette dernière a suscités mettent néanmoins en lumière la nécessité de mieux faire connaître les différentes procédures d'inscription, dont les éléments du patrimoine immatériel sont susceptibles de faire l'objet, et d'organiser de manière plus rigoureuse, sur le plan scientifique et juridique, leur mise en Suvre sur le territoire français. C'est la raison pour laquelle le ministre de la culture et de la communication s'apprête à signer un arrêté créant un Comité du patrimoine ethnologique et immatériel, qui le conseillera sur l'ensemble des questions relatives à l'application sur le territoire national de la convention de 2003. Il sera composé en majorité de personnalités qualifiées choisies en raison de leurs compétences dans le domaine du patrimoine ethnologique et immatériel et d'élus désignés par leurs associations représentatives. Les propositions d'inscription qu'il retiendra devront faire l'objet d'une approbation expresse du ministre. Ainsi pourra se poursuivre, dans des conditions optimisées, un travail essentiel à la connaissance de toutes les composantes du patrimoine.

L’incohérence avouée de l’inscription française décrédibilise d’autant l’UNESCO :

http://pression-ethique-anti-corrida-europe.over-blog.com/article-corrida-et-patrimoine-pervers-zoosadiques-et-politiques-politiciens-83234730.html

Petit retour sur les circonvolutions mitterandiennes de l'inscription

à partir de la réponse standard du ministre de la culture telle celle que nous avons publiée dans

http://pression-ethique-anti-corrida-europe.over-blog.com/categorie-11952461.html 

à propos du PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL DE L'UNESCO, à noter dans ce communiqué :

« En ce sens, elle est fondamentalement différente de l'inscription au patrimoine culturel immatériel de l'Humanité, également instituée par la même convention, laquelle emporte une reconnaissance de la valeur universelle de l'élément inscrit. » 

à propos du PATRIMOINE CULTUREL IMMATERIEL français et de l'inscription de la tauromachie : « Elle n'est que factuelle. »

Ni l’alibi « obligation par l’Unesco » ni l’établissement d’une échelle de valeur de l’universel au factuel ne justifient l’inscription de la torture à la culture, Pire on voudrait nous la faire croire « scientifique ».

Par cette échelle de valeur M. Mitterand désavoue lui-même ce qu'il a permis : la tauromachie n'a rien d'une valeur universelle et elle se contente de profiter par subterfuge comme Elisabeth Hardouin-Fugier l'a prouvé dans son analyse du texte de la commission d'une simple reconnaissance FACTUELLE... sous la pression des lobbies taurins dont M.  BELAVAL est la preuve.

Analyse par Elisabeth Hardouin-Fugier du rapport tauromachie ...
pression-ethique-anti-corrida-europe.over-blog.com/article-analyse-par-elisab...
5 juin 2011 ... Analyse du rapport d'inscription par Elisabeth HARDOUIN-FUGIER. 5 Juin 2011. 

Cet aveu même d'incapacité à avoir empêché cette inscription est insoutenable. Raison pour laquelle il annonce dans ce même courrier  :

"C'est la raison pour laquelle le ministre de la culture et de la communication s'apprête à signer un arrêté créant un Comité du patrimoine ethnologique et immatériel, qui le conseillera sur l'ensemble des questions relatives à l'application sur le territoire national de la convention de 2003. Il sera composé en majorité de personnalités qualifiées choisies en raison de leurs compétences dans le domaine du patrimoine ethnologique et immatériel et d'élus désignés par leurs associations représentatives." MINISTERE CULTURE COMMUNICATION France SEPT 2011

 

Comité idéal à même de réaliser tout ce qui ne l’a pas été pour l’inscription au patrimoine marquée par l’absence des associations représentatives et dirigée par les lobbies de la torture tauromachique.

 

 

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Nos actions
commenter cet article
30 septembre 2011 5 30 /09 /septembre /2011 12:07

L'Espagne sommée de s'amender en matière de protection animale sous peine d'être mise à l'amende.

 

http://www.publico.es/espana/399054/bruselas-reprende-a-espana-por-el-maltrato-animal

 

Enfin une bonne nouvelle qui montre que toutes les associations oeuvrant au niveau européen finiront par avoir gain de cause. Nous vous proposerons ultérieurement une traduction.

 

http://www.publico.es/espana/399054/bruselas-reprende-a-espana-por-el-maltrato-animal

 

GALGOS, LE SYMBOLE DE L EUROPE INDIFFERENTE AUX ANIMAUX

 


Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Quelle Europe
commenter cet article
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 08:22

 

 

à signer et diffuser largement svp. Merci.

 

Code  à insérer  dans votre source html si vous avez un blog ou un site. Merci.

 

<a href="http://www.urgenceanimaux.com/petitons/petitiongalgos.html" target="_blank"><img src="http://www.urgenceanimaux.com/petitons/image%20pet/galgos.gif" alt="" width="300" height="250" border="0"></a>

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Ethique - un vain mot pour les animaux
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 22:40
Cartel-Asociacion-animales-copia-II.jpg
Les bénévoles du refuge d'Antonio (Martos-Andalousie) ont décidé régulièrement de descendre à la ville pour présenter un stand de sensibilisation et présenter leur travail.
Une première expérience leur a donné du courage pour continuer car ce samedi a été chaleureux au sein de l'équipe et a été bien perçu par la population.
L'occasion aussi de se faire un peu d'argent en vendant quelques tee shirts et posters
Toutes les photos sont visibles sur ce lien sur facebook:
Approcher les enfants, ceux qui seront l'Espagne de demain , un travail essentiel dès lors où il s'agit de parler de protection d'animaux avec eux

martos.jpg
martos2.jpg
martos3.jpg

 
Je rappelle que vous pouvez vous aussi aider Antonio et ses bénévoles à continuer le travail de construction du refuge et de protection des animaux en commandant un de leurs posters.
Le poster proposé par GEE a été conçu par une des bénévoles du refuge et l'affiche est superbe et même si elle vous parait  impactante-choquante, elle est l'illustration de la triste réalité de l'Andalousie quand il s'agit des animaux.
Ce poster a défilé lors de manifestations en France: merci à Anne-France


martos4.jpg
 
OPERATION UNE AFFICHE POUR AIDER LE REFUGE DE MARTOS
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Refuge de Martos
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 22:03
Chica-7.JPG
Elle a été amenée à la perrera par les employés qui l'ont trouvée errant dans la nature
Elle est âgée, 11 ans on suppose. On cherche en Espagne une famille d'accueil car les bénévoles pensent savoir à qui elle était et qu'il est hors de question que le chasseur la récupère vu que ce refuge a déjà sauvé de nombreux podencos de chez cet homme.
Chica est très effrayée comme vous pouvez le voir sur les photos, toujours la queue entre les pattes mais on voit au fond de ses yeux qu'elle ne demanderait qu'à avoir confiance en l'homme, c'est juste qu'il faut lui accorder une chance de pouvoir lui prouver qu'un humain peut être bon pour un chien comme elle.
Elle a une très mauvaise dentition du à son âge et à la mauvaise alimentation qui a été la sienne toute sa vie.
Elle a également une grosseur à une mamelle qui sera vue par le vétérinaire
Ses analyses sont en cours
N° de puce en attente
 
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans PODENCOS A L'ADOPTION
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 21:59
Susti, ou quand la vie vous réserve deux miracles le même mois.
Susti se morfondait depuis des mois dans un refuge saturé, triste et découragé. Et comment ne le serait-on pas quand on sait qu'on est positif leish, qu'on est passé à côté d'une adoption à cause de ça et que l'on voit les autres partir les uns après les autres et rien pour soi .....
Il faudra le grand coeur de Christine qui avait déjà adopté une petite chienne d'Espagne, choisissant celle qui aurait le moins de chance d'être adoptée, pour que l'avenir s'ouvre enfin pour Susti .... Christine avait décidé d'ouvrir sa maison au petit Susti.
Au bout d'un an de refuge et de traitement au zyloric, Susti fera un contrôle sanguin à l'annonce de son adoption et ..... la surprise sera de taille car Susti est devenu négatif à la leishmaniose.
Un cas rare? .... non pas du tout, il arrive, si les organes ne sont pas atteints et si un traitement est mis en place à temps, que certains chiens redeviennent négatifs à la maladie.
Pensez-y, ne les condamnez pas d'avance ..... offrez-leur une chance!

 

 

 

PUBLIE LE 27/07/2010

 

 

Susti-6.JPGSusti, un autre podenco très jeune (1 an à 1 an1/2). Il était abandonné dans un parc de Jaen et a été sauvé avec la bretonne que l'on voit sur les photos et qui a été maintenant adoptée en Allemagne. Susti est un peu triste d'avoir perdu sa compagne de galère, c'est un podenco spécial avec un regard qui touche directement le coeur
C'est un podenco tendre, affectueux, doux, sociable, sensible, intelligent
C'est un podenco super et de petite taille

Plus de photos disponibles sur demande
Positif à la leishmaniose
 
N° de puce : 939000010077355

Susti-7.JPG

 

Pour toute proposition d'adoption, demande d'adoption à remplir sur :

 


Merci dans un premier temps de nous renvoyer le formulaire par email en complétant ce qui vous semble important. N'oubliez pas d'y joindre les pièces demandées. Merci.

bandehor.gif
L'association G.E.E recherche également des familles d'accueil. 
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans PODENCOS A L'ADOPTION
commenter cet article
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 18:36
Sky-8.JPG
Comment a-t-elle pu survivre entre les mains d'un fou sanguinaire, 10 ans de maltraitance, de sévices corporels, de torture et tout ceci bien sûr avec le silence complice d'un voisinage dont les langues ne se délieront qu'à la mort du tortionnaire .... qu'il pourrisse en Enfer lui et tous ceux qui ont assisté à ça sans broncher!


Sky-1.JPGSky-3.JPG

Sky, bien sûr, est positive leishmaniose et compte tenu de son âge on peut se poser la question : comment avec tout ce qu'elle a subi, sa maladie ne l'a pas emportée et de penser au fond de moi "c'eut été un soulagement pour elle" et d'ajouter "et un soulagement pour tous ces hypocrites silencieux".

Son histoire est à lire en cliquant sur le lien suivant

N° de puce : 900176000022762
Positive à la leishmaniose
On recherche un adoptant ou un accueil spécial pour cette
petite podenca qui a tant souffert
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans PODENCOS A L'ADOPTION
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 21:25
Traduit du blog de Galgos112:

P6304686-1-.JPG
 
Il est très courant que des galgos adoptés depuis peu développent des comportements occasionnant des désagréments pour la famille d'adoption.
Cette situation a pour origine de multiples raisons dont nous devons tenir compte.
Ces chiens n'ont jamais eu de famille à part celle constituée par la meute avec laquelle ils ont vécu, c'est tout ce qu'ils connaissent, et ce cadre de vie en groupe les sécurise et les tranquillise. La relation avec l'humain et distante et calquée sur la totale soumission. En étant séparés de leur meute, ils déambulent sur les routes, quelquefois seuls, d'autres fois à deux et toujours dans la fuite, cheminant sans repos.
 
Les chiens sont nomades et errer d'un côté à l'autre les aide à rester en vie et stables. Quand ils sont sauvés ils doivent ensuite s'habituer à une vie qu'ils n'ont jamais connu ce qui déclenche chez eux beaucoup d'anxiété par sentiment d'insécurité, de peur et d'instabilité.
Nous autres qui sommes familles d'accueil savons que tous les galgos passeront par plusieurs étapes d'adaptation, certains ne voulant pas sortir de leur coin, pas même pour manger ou faire leurs besoins, d'autres se désespèrent de devoir rester seuls dans un endroit inconnu. Ils pleurent, raclent les portes, font leurs besoins sur place et essaient de s'échapper par quelque endroit que ce soit. Certains d'entre eux passeront d'un état à l'autre succesivement.
Ces comportements changeront avec le temps et l'éducation.
Il est très important qu'un galgo qui arrive en appartement où il n'y a pas d'autre animal ne se considère pas comme un invalide et immédiatement il doit percevoir que sa place est dans la maison. Très important également de le laisser seul quelques minutes dès le départ.
 
Sortir et entrer sans faire de geste, ni le saluer et ce le plus naturellement possible. La personne doit sortir et revenir au bout de 10 minutes. A midi elle ressortira pour 10 à 15 autres minutes pour revenir ensuite mais à AUCUN moment elle ne devra saluer le chien que ce soit en sortant ou en revenant, l'ignorer totalement.
Les calins doivent être réservés pour les moments où le chien se sent bien, quand il est tranquille dans son panier ou bien quand il fait quelque chose que nous attendions de lui.
Il est important de ne pas le caliner ou lui parler sitôt son arrivée car ce n'est pas ce qu'attend le galgo, ce dont il a besoin en arrivant dans votre maison c'est de tranquillité, à manger et à boire et le laisser se relaxer ce qui n'est pas évident pour un chien habitué à ne dormir que d'un oeil  et toujours fuyant tout le monde et toute chose.
Il faut éviter de lui transmettre l'anxiété qui est la nôtre à recevoir un chien dans notre maison et ce pour ne pas contaminer l'air ambiant et ne pas faire sentir au chien que quelque chose ne va pas ou qu'il y a un danger car il faut bien savoir que les galgos ressentent très fort ce genre de situation.
Entrer et sortir de la maison jusqu'à ce que le galgo comprenne que sa place est de rester à la maison, en ce lieu fait pour le sécuriser et non l'inquiéter.
 
A tout ceci il faudra ajouter au moins deux heures par jour de promenade, réparties en deux ou trois balades en laisse, bonnes et stimulantes, dans la rue avec contacts sociaux avec les autres chiens.
Ce dont nous parlons c'est d'établir une relation  dans laquelle le galgo perçoive que la sécurité se trouve dans son panier dans la maison et que si il attend là son ami humain, il aura en contrepartie à manger et des promenades.
Cela peut sembler une banalité, mais la tendance générale est de voir un débordement d'anxiété transmise du galgo aux personnes et vis et versa,  une situation qui ne doit pas être si dès le premier instant on place les choses où elles doivent être placées .
Tout ceci ne veut pas dire non plus que le galgo ne sera pas anxieux le premier jour mais que ces comportements se corrigeront rapidement si nous respectons les consignes qui s'imposent.
Les chiens sont des animaux de meute et ils sont toujours mieux avec d'autres chiens et qui plus est quand on parle de galgos qui ont été élevés uniquement au milieu d'autres galgos et lachant que la compagnie d'un humain qui les traite avec respect est quelque chose qu'il ne connaît pas.
Elles sont nombreuses les choses que ne feront pas les galgos quand ils seront depuis peu dans une famille.
 
Ils ne monteront et ne descendront pas les escaliers, ne passeront pas les portes, ne feront pas leurs besoins en laisse, ne voudront pas sortir quand il pleut, ne voudront pas dormir sur quelque chose de mou et les premières nuits ils les passeront couchés sur le sol, ou même à l'extérieur de la maison s'ils en ont la possibilité et s'ils ne l'ont pas, il se recroquevilleront dans un coin sur le sol et resteront là, ils mangeront de nuit quand personne ne pourra les voir, ils se feront tout petits à votre approche, ils auront ce regard vague comme s'ils voulaient se persuader qu'ils ne sont pas là et s'assurer ainsi que vous ne les voyiez pas.
Pour un galgo sauvé depuis peu, la rencontre avec l'humain est quelque chose de traumatisant et difficile à assimiler. Quand ces galgos rejoignent leur famille d'adoption ils n'ont pour la plupart pas fait encore tout le chemin de leur réhabilitation et comme dit souvent, cette réhabilitation doit se continuer dans la nouvelle famille. Les adoptants doit être préparés à éduquer un galgo adulte comme s'il s'agissait d'un chiot. Il en est ainsi, lui donner sa place, ne pas le caresser quand ils font quelque chose qui ne nous convient pas car ce qui à un moment est amusant peut devenir rapidement insupportable, ne pas permettre qu'ils n'en fassent qu'à leur tête mais en contrepartie leur foutre la paix, ne pas les obliger à certaines choses et en même temps ne pas leur laisser faire n'importe quoi.
S'ils mordent les meubles, les gronder, leur dire que cela ne se fait pas, exactement comme on ferait avec un chiot, ne pas tolérer les pleurs. Ils ont besoin de stabilité, de patience et surtout de respect en tant que chien.

Traduit  par
M-Helene Verdier
Trésorière et co-fondatrice de GEE
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Galgos
commenter cet article
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 08:27

CATALINA-galgos-ethique-europe-240Catalina est arrivée avec Mariangeles cette nuit. Elle était sur la route depuis presque deux jours.

 

Merci à notre amie Lydia, de l'association LEVRIERS LIBRES, qui a bien voulu réceptionner cette jolie podenca arrivée à Bordeaux en pleine nuit. Dès son arrivée à la maison, Miss Catalina, vous l'avez deviné, est allé s'installer sur un canapé. Il paraît que c'est à leur goût inné pour le confort qu'on reconnaît  les lévriers !

 

La fifille est chouchoutée en attendant que Môman Dominique, actuellement en route, vienne la récupérer et qu'elle découvre la joie de son canapé définitif et les courses avec son coupain Mous. En espérant que Lydia veuille bien ne pas la kydnapper !

 

A toi la belle vie, jolie Catalina, le vilain piège espagnol qui t'a broyé la patte est loin derrière toi.

Merci à notre partenaire ACTUANIMAUX qui t'avait prise sous son aile et à tous leurs "cli-coeurs".  Grâce à eux et à nos donateurs, les soins que tu as reçus te permettent de gambader de nouveau.

 

Merci à tes sauveurs espagnols, à Mariangeles, l'ange taxi driver, qui a roulé toute la nuit pour te mener à bon port.

 

Belle chaine de solidarité qui, encore une fois, a permis de sauver une puce de l'enfer espagnol,...

 

Pascale Demois

secrétaire GEE, responsable adoptions

 

Pour toute information ac cueil/adoption, contact

demois.pascale@orange.fr

 

 

arrivee-de-podenca-catalina-nuit-8-au-9-septembre-2011-galg.jpg

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Adoptions sous contrat G.E.E.
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • : Pour le droit des citoyens européens de voir la législation européenne de protection animale appliquée, actualisée et renforcée dans tous les Etats membres. Pour que cesse l'indifférence des autorités et le supplice des animaux en général, des Galgos et Podencos en particulier.
  • Contact

le galgo : symbole d'impunité

site-gee-galgos-ethique-europe.jpg

GALGOS, le symbole européen de
l'indifférence et de l'impunité.
 
Ne rêvons plus leur vie,
offrons-leur une vie rêvée !
icone-petition-parlement-europeen-signer-galgos-ethique-eur.jpg 

 

Recherche

à tous nos Visiteurs

   Tous les articles de ce blog sont la propriété du blog Agir pour les galgos et de l'association Galgos Ethique Europe.
La charte Galgos Ethique Europe ne peut être reproduite que par les organisations qui en sont signataires. Elle fait l'objet d'un copyright.
La reproduction de nos articles doit être accompagnée du lien d'origine. Nos parutions ne peuvent être utilisées pour servir d'autre support qu'une action issue de l'initiative de leur auteur et de l'association à laquelle il appartient ou celle des organisations partenaires.  Merci de votre compréhension. 

 

  Si vous découvrez une photo qui vous appartient, merci de nous en informer afin que nous puissions soit la retirer soit établir un lien, selon ce que vous souhaiterez.  

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page