Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 17:40

Contrairement à ce que les vivisecteurs voudraient nous faire croire, la vivisection n'est pas un mal nécessaire, c'est le mal d'une Humanité manquant d'éthique et de compassion envers les autres espèces, d'une Humanité qui refuse d'évoluer et préfère donner la parole aux prédateurs inutiles sous prétexte que les opposants à la torture animale sont des arriérés débiles.

 

stop-animaux-laboratoires-vivisection-INSERM.jpg

 

http://www.stop-animaux-labos.org/info/idiots-utiles-experimentation-animale/

 

http://www.lemauricien.com/article/interview-lexperimentation-animale-mal-necessaire-declare-dr-francois-lachapelle

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Autres causes
commenter cet article
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 10:27

Merci à notre président d'honneur, Gérard CHAROLLOIS, ardent défenseur de la Nature et du Vivant, qui manifestait à Paris samedi dernier contre la torture tauromachique.  Voici l'un de ses derniers communiqués :


Sent: Sunday, October 21, 2012 10:47 AM
Subject: TRADITION, UN ANTALGIQUE POUR LA CONSCIENCE
 

www.ecologie-radicale.org

La lettre de Gérard CHAROLLOIS        le dimanche 21 octobre 2012 

TEL 06 76 99 84 65

           Tradition : un antalgique pour la conscience.

Des groupes humains commettent des actes de  cruauté soit à l’encontre d’autres hommes, soit à l’encontre des animaux au nom des Traditions.

Chaque individu se mue en tortionnaire protégé de toute pitié par le seul fait que d’autres le firent avant lui et que tant d’autres perpétuent des actes qu’il ne pourrait pas accomplir s’il raisonnait un instant sur leur portée.

Ces rites, ces spectacles, ces loisir  s’apparentent aux hideux  meurtres des foules.

La tradition, c’est le paravent  des imbéciles béats. Elle économise l’examen de conscience et légitime les pires horreurs,  ici et maintenant, ailleurs et de tous temps.

 En France, des hommes s’abritent derrière cet enfumage  pour goûter  aux délices de la chasse, de la tauromachie, du gavage des oies, de l’enfermement des animaux marchandisés dans des usines à viande infâmes.

 Le même processus mental était à l’œuvre chez ceux qui se réjouissaient aux jeux du cirque romain, qui profitaient de l’esclavage, qui applaudissaient aux supplices des sorcières, qui excisent les petites filles, qui, bandits d’honneur, fusillent sur un parking un comparse devenu gênant, qui sacrifient le mouton et occasionnellement l’infidèle.

 

Les timorés prodiguent leurs indulgences lâches :  ce sont là des cultures  locales, des particularismes ethnographiques qu’il convient de respecter ».

 Les badauds, les idiots de villages, les conformistes peu éduqués constituent  les masses des adeptes  des traditions sanglantes.

 Mais, le propagandiste  de la tradition exhibera l’artiste, l’écrivain de renom  qui  aimaient tant la chasse, la corrida, les combats de chiens ou de coqs.

 Le petit GOEBBELS DE SERVICE triomphera  en citant tel ou tel intellectuel caution morale de la mort loisir et de la mort spectacle.

Or, l’adhésion d’un peintre, d’un littérateur ne prouve rien d’autre que la faillite  de trop de clercs.

Combien furent-ils ces intellectuels à célébrer HITLER, STALINE et MAO ?

 Alors, entre le camp de concentration, le goulag et les arènes sanglantes, la liste des trahisons des intellectuels  est infinie.

C’est quele talent et la célébrité, souvent temporaire, ne suffisent pas à faire l’homme. La raison est certes indispensable,mais non suffisante. C’est la capacité d’empathie qui distingue l’humain hominisé du barbare.

 

Je ne  participe pas de cette lâcheté intellectuelle et morale consistant à relativiser les  valeurs fondamentales au nom du particularisme local.

Leurs pseudo-cultures de pacotilles, leurs traditions sanguinaires, leurs  négations des droits de l’homme (souvent de la femme) et des animaux, je les   méprise et les dénonce au nom des victimes de ces crimes abjects.

 

Pour les adeptes de la corrida, de la chasse à courre, du piégeage des petits oiseaux, du gavage, il ne saurait être question de réfléchir, d’argumenter, de réfuter, de douter.

Face à une remise en cause, à une contestation de leurs  pratiques, ils n’oposent qu’un ricanement gras de « beauf » arrogant fort de « sa tradition ».

La californie, l’Israel et une dizaine d’autres pays, envisagent-ils d’interdire la commercialisation du foie cirrhotique ?

 

L’habitant du PERIGORD fulmine contre les  « technocrates de BRUXELLES », totalement étrangers à l’affaire.

Des militants se mobilisent-ils pour dénoncer la chasse et la corrida ?

 Les lobbies rances et cossus agitent leurs fumigènes et tentent d’intimider leurs opposants qualifiés de « dangereux extrémistes, quasi-terroristes » !

 Les menaces, les procès stupides, les injures primaires, la censure sont les seules armes dont usent ces lobbies de la mort, relayés dans l’appareil d’Etat par des conservateurs fossilisés peplant de leur nocive présence bien des institutions de la république.

Ils sont bien incapables de soutenir un débat de fond.

La tradition n’est qu’une imposture qui ne justifie rien.

Comment peut-on admettre que l’on soumette des humains ou des animaux, êtres sensibles, aux sévices, aux tourments et à la mort  pour s’amuser, se distraire,  procurer des plaisirs malsains ?

Quand l’individu abdique à la fois sa raison et sa pitié, que reste-t-il de lui ? Une brute débile assoiffée de sang.

Faire quelque chose uniquement parce que d’autres le font  est le comble de la démission morale.

Individuellement, le prisonnier des traditions se condamne à n’être rien d’autre que le pâle reflet d’autrui qui agit aussi stupidement que lui.

Sans l’alibi de la tradition, les humains souffriraient d’infliger les maux dont ils endeuille ce monde infernal. Mais la tradition anesthésie la conscience, abrutit, autorise l’intolérable.

Sans elle, nul ne supporterait le spectacle du mal qu’elle génère.

La tradition interdit de contempler l’horreur d’une pratique qui se pare du manteau du temps  pour dissimuler les souffrances qui l’accompagnent.

Le processus d’hominisation ne sera parachevé qu’avec l’abolition  des traditions et l’avènement de  l’hommme libre dont chaque action sera  pensée à l’aune de la raison et du sentiment.

          Gérard  CHAROLLOIS

CONVENTION VIE ET NATURE

MOUVEMENT D’ECOLOGIE ETHIQUE ET RADICALE

POUR LE  RESPECT DES ÊTRES VIVANTS ET DES EQUILIBRES NATURELS..

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Ethique - un vain mot pour les animaux
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 20:48
CAM00038.jpgLa maman a deux ans et pèse entre 10 et 12 kilos.
Les deux petits : un mâle et une femelle d’un mois et demie.
Toute cette famille est adoptable séparément
Analyses en attente
N° de puce en attente

Adoptable sous contrat GEE



CAM00029.jpg
CAM00031.jpg
CAM00033.jpg

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans PODENCOS A L'ADOPTION
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 20:39
Billy-1.JPG.... autant dire sauvé de l’enfer:
Billy est sorti de Las Cuadras alors qu’il n’avait qu’un mois et se morfond depuis à attendre une adoption.
Il a maintenant 8/9 mois.
C’est un podenco de petite taille et pesant 6 kilos. On lui a sectionné la queue.
Analyses en attente
N° de puce : en attente

Adoptable sous contrat GEE
Billy-2.JPG
Billy-3.JPG
Billy-4.JPG
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans PODENCOS A L'ADOPTION
commenter cet article
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 15:19

collectif-europeen-protection-levriers-frederique-500.jpg

 

Chers Amis adhérents et visiteurs,

Le COLLECTIF EUROPEEN POUR LA PROTECTION DES LEVRIERS est né.  Notre association est heureuse de vous annoncer qu’elle en est l'un des initiateurs avec l'ARCHE DES LEVRIERS et GREYHOUND RESCUE HOLLAND.

 

Le but de cette union d'associations est d'avancer ensemble, dans la même direction, dans des actions concertées, au delà des scissions et de la volonté de pouvoir qui voudrait réduire à néant le travail des autres associations, comme nous venons encore d'en avoir un récent exemple en lisant une page délirante sur un rapport qui se dit juridique  :

 

Les greyhounds d'Irlande sont de hautes lignées de greyhounds de course...
 Il est parfaitement possible de remonter leur généalogie grâce à leur tatouage.La consanguinité est quasi nulle.  
Les galgos sont d'origine totalement inconnue (consanguinité impossible à définir).

.
Les Galgos n'ont pas besoin d'avoir des "ennemis" dans les assos en France, ils en ont assez chez les Galgueros !

 

Notre collectif associatif vient de publier sur le Site des Pétitions Citoyennes d'AVAAZ  la PETITION


"STATUT D'ANIMAL DE COMPAGNIE POUR LES LEVRIERS EN EUROPE"

Comme vous le savez, depuis le début de sa création, notre association se bat pour la cause des Galgos et Podencos en Espagne mais ils ne sont pas les seuls en Europe. C’est la raison pour laquelle cette pétition concerne tous les Lévriers en Europe. Non seulement nous demandons la reconnaissance du statut d’ANIMAL DE COMPAGNIE pour les Lévriers mais leur protection accrue. Mettre l'accent sur leurs supplices, c'est aussi demander une protection accrue, une législation renforcée pour tous les chiens « instruments » de chasse ou de course maltraités en Europe.

Cette pétition sera présentée aux Euro Députés lors des différentes interventions du COLLECTIF EUROPEEN POUR LA PROTECTION DES LEVRIERS auxquelles notre association participera. Nous vous tiendrons informés.

 

Merci de diffuser cette pétition auprès de vos amis partout où vous le pourrez.

Merci.


Joëlle, Marie-Hélène, Pascale

Bureau GALGOS ETHIQUE EUROPE

 

Contact : collectif-europeen-protection-levriers@orange.fr

 

Nous invitons les associations qui souhaitent rejoindre le collectif à nous contacter. Merci.

Les associations initiatrices se réservent le droit de refuser toute association ayant eu une attitude publiquement agressive ou diffamatrice envers une ou plusieurs associations.

Repost 0
15 octobre 2012 1 15 /10 /octobre /2012 16:52
la-foto.JPGUn beau voyage tel qu'on le  souhaiterait pour tous les podencos abandonnés et maltraités d’Espagne. Beau car il mène les plus chanceux vers une lueur d’espoir là-bas, de l’autre côté de la frontière espagnole.
Le voyage d’Enka a commencé depuis Madrid avec une belle image de séparation, celle d’avec Pura, la présidente de ACUNR qui avait pris en accueil toute la portée de ces podenquitos sortis de la perrera de RESUR.
Départ de Madrid avec une halte au refuge de Zaragoza pour que ceux venant d’Andalousie puissent se dégourdir les pattes et se reposer pendant que d’autres chiens sont préparés eux aussi pour continuer le voyage.
Un voyage qui, pour Enka, s’arrêtera à Orange pendant que ses autres compagnons chanceux devront rejoindre l’Allemagne.
Merci à Françoise et Michèle qui ont fait plusieurs centaines de kilomètres pour récupérer ce petit ange et laisser ensuite le transport continuer son chemin.

P1040127.JPG

enka5.jpgMerci à Tina pour avoir accepté Enka dans son transport et merci à Mariano son mari et José et Incarnacion qui étaient du voyage, un voyage épuisant pour la petite podenca qui s’endormira comme une princesse une fois arrivée dans sa maison, celle de Joelle, notre présidente, qui l’a adoptée.
Enka aura la surprise de voir sur son lit, à son réveil, une Nini qui n’attendait qu’elle pour pouvoir jouer. Après le premier effet de surprise à la vue de Nini, et vice et versa, une partie de jeu sur le thème “c’est pas ta laisse, c’est la mienne” a pu commencer et se prolonger dans le salon autour du thème “c’est pas ton jouet, c’est le mien”. Y’a pas à dire, la vie est dure pour un podenco adopté!

enka3.jpgenka4.jpg

Enka, Brad, Pitt et Janis sont les rescapés d’une portée de 7 petits podenquitos qui, à deux mois, se trouvaient dans la perrera de RESUR.
Trois de ces malheureux avaient déjà été euthanasiés par la perrera au moment de leur sortie de cet enfer.

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Adoptions sous contrat G.E.E.
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 20:46
ibi.jpgIbi a à peine 4 mois et sait déjà ce qu’est la souffrance.
Ibi s’est prise à un de ces terribles pièges qui inondent l’Espagne. Elle a été sauvée à temps et l’infection n’ayant pas trop gagné on a pu lui sauver la patte.
Il est évident que son maître chasseur la voyant arriver dans cet état a préféré la jeter plutôt que la faire soigner.
Sa patte sera récupérée mais pas les dogts de sa atte qui, comme vous pouvez le voir su les photos, ont été sectionnés par le piège.
En dehors de ça, Ibi est une podenquita joyeuse de vivre et qui voudrait pouvoir jouer comme n’importe quel chiot de cet âge.


N° de puce : 900176000068558

 
GEE rappelle que c’est un cas d’urgence. A l’âge adulte, elle devrait mesurer quelques 40/43 cms pour une dizaine de kilos

ibi3.jpg
ibi2.jpg
ibi4.jpg

Adoptable sous contrat GEE

 
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans PODENCOS A L'ADOPTION
commenter cet article
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 20:33
cooper.jpgGalgo Cooper se morfondait depuis longtemps dans la perrera de Cuenca avant qu’enfin il n’en sorte pour être mis à l’abri.
Cooper est un galgo très, très, très affectueux. Il se colle rapidement aux jambes d’un humain er repose sa tête sur ses genoux pou demander que l’on s’occupe de lui.
Il est très sociable et s’entend à merveille avec les enfants.
C’est un galgo qui eut être adopté sans autre congénère, non pas qu’ils ne s’entende pas avec eux ... bien au contraire ... mais tout simplement parce qu’il adore la compagnie des humains.
Cooper a attendu trop longtemps maintenant et il a besoin d’une famille car ce serait son plus grand bonheur que d’intégrer une maison.
Il lui manque un bout de queue.
Ses analyses l’on donné douteux pour ce qui est de la leishmaniose mais il faudra d’autres analyses pour un résultat plus fiable.

Cooper a 7 ans 1/2, eux aussi méritent d’être heureux
N° de puce : 941000011996571


cooper-.jpg
cooper2.jpg

Adoptable sous contrat GEE

cooper4.jpg
cooper5.jpg
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans GALGOS A L'ADOPTION
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 21:36

Lyon le 6 octobre 2012 :

 

GALGOS ETHIQUE EUROPE était présente aux côtés des Italiens qui avaient fait le déplacement pour demander la fermeture définitive de GREEN HILL, immense ghetto en Italie où sont élevés des milliers de beagles destinés aux laboratoires dans toute l'EUROPE, sur lesquels sont pratiqués des centaines de tests de produits divers, ou servant pour la vivisection.

 

Des innocents, des Anges auxquels on a coupé les cordes vocales afin que personne ne soit dérangé par leurs cris, leurs hurlements de terreur et de souffrance.

 

Des innocents, des Anges que l'on torture jour après jour dans l'indifférence la plus complète.

 

Plusieurs centaines de personnes se sont donc donné rendez-vous à LYON, devant le siège social de la Société MARSHALL, propriétaire de GREEN HILL, pour crier haut et fort leur volonté de voir fermer définitivement cet élevage, mais également tous les élevages du même ordre, pour faire cesser ces tortures, ces souffrances infligées inutilement sur les animaux.

 

 

Puis le cortège a parcouru plusieurs grands axes très passants de LYON, tels que notamment la Place Carnot, la Rue de la République, rue piétonne très fréquentée, la Place Bellecour et pour finir la Place des Terreaux.

 

Tout au long de ce circuit les passants étaient très nombreux à écouter les slogans scandés par les manifestants, mais aussi et surtout à regarder les différents supports montrant bien les tortures infligées à nos amis au nom de la science et pour notre bien-être !!!

 

 

20121006 145522

Et tout au long de ce circuit des personnes sont venues grossir le cortège afin de marquer ainsi leur soutien à cette cause.

 

Les banderoles et les pancartes de GALGOS ETHIQUE EUROPE étaient bien visibles grâce à l'aide apportée par Sylvie M. et Martine D., les deux cousines ayant fait le voyage depuis Marseille ; grâce à Michèle K. et Alain T. venus exprès de Toulon ; Aurélie I. qui venait de Nice comme Françoise P. et Michèle B. de Cannes.

 

 

 

  Joëlle V. notre fidèle et infatigable déléguée de Paris qui ne manque pas une occasion de dresser la bannière de G.E.E. ou de distribuer sans relâche des flyers qu'elle a toujours dans son sac à main, révélant ainsi aux personnes croisées sur sa route les horreurs perpétrées sur les galgos et les podencos en Espagne.

 

20121006 145636  

Au cours de ce cheminement, Sophie de Lyon, cliqueuse chevronnée sur Actuanimaux, ayant reconnu nos logos, ainsi que Cédric, jeune Lyonnais qui voulait exprimer son souhait de défendre les animaux, se sont joints à notre belle équipe et lui ont prêté main forte en levant bien haut banderoles et pancartes, afin que la population lyonnaise massée sur les côtés puisse voir clairement notre message :

 

ANIMAUX TORTURES STOP !!! 

 

20121006 152128  

 

La manifestation s'est déroulée sans excès d'aucune sorte, ce qui était essentiel pour que le message passe correctement.

 

Juste un regret : il aurait fallu que beaucoup plus de personnes soient présentes pour exprimer ici leur opinion.

 

20121006 145630 

 

 

 

Mais "les petits ruisseaux font les grandes rivières" dit-on, alors gardons l'espoir qu'à l'avenir de plus en plus de défenseurs des animaux profiteront de ces occasions que sont les manifestations pacifiques sur la voie publique.

 

Nous avons la chance de pouvoir le faire en FRANCE. Des habitants de certains autres pays aimeraient avoir cette liberté-là.

  

Nous étions un peu plus de 300 à Lyon ce 6 octobre 2012 alors qu'il aurait fallu être plus de 3000......

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Autres causes
commenter cet article
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 12:31

camelia.jpg

 

 

 

Nous avons perdu notre chienne qui a réussi à s´enfuir c´est une lévrier qui s´appelle CAMELIA. Elle est très craintive et ne s'approchera surement pas. Si vous Ia repérez, veuillez s-il-vous plait téléphoner:

06 89 37 04 54 ou au 06 84 14 09 94

 

 

 

Perdue dans le secteur:

25 rue du Brivet

44 160 - Besne

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans perdus - trouvés
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • : Pour le droit des citoyens européens de voir la législation européenne de protection animale appliquée, actualisée et renforcée dans tous les Etats membres. Pour que cesse l'indifférence des autorités et le supplice des animaux en général, des Galgos et Podencos en particulier.
  • Contact

le galgo : symbole d'impunité

site-gee-galgos-ethique-europe.jpg

GALGOS, le symbole européen de
l'indifférence et de l'impunité.
 
Ne rêvons plus leur vie,
offrons-leur une vie rêvée !
icone-petition-parlement-europeen-signer-galgos-ethique-eur.jpg 

 

Recherche

à tous nos Visiteurs

   Tous les articles de ce blog sont la propriété du blog Agir pour les galgos et de l'association Galgos Ethique Europe.
La charte Galgos Ethique Europe ne peut être reproduite que par les organisations qui en sont signataires. Elle fait l'objet d'un copyright.
La reproduction de nos articles doit être accompagnée du lien d'origine. Nos parutions ne peuvent être utilisées pour servir d'autre support qu'une action issue de l'initiative de leur auteur et de l'association à laquelle il appartient ou celle des organisations partenaires.  Merci de votre compréhension. 

 

  Si vous découvrez une photo qui vous appartient, merci de nous en informer afin que nous puissions soit la retirer soit établir un lien, selon ce que vous souhaiterez.  

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page