Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 10:19

CARTA ETICA EUROPEA PER I GALGO



PRESENTAZIONE DELLA CARTA



Cari amici dei levrieri,


In Spagna, la situazione dei levrieri (galgo, podenco, pharaon hound), che non sono nemmeno considerati come animali domestici, è drammatica. Sono vittime di una mafia organizzata e senza scrupoli. Il governo spagnolo, interpellato a tale riguardo, ha ripetutamente dimostrato di non avere la volontà di introdurre provvedimenti atti a risolvere tale situazione.


Nel contempo, questi levrieri diventano una fonte di arricchimento per troppe
associazioni europee che li sistemano troppo velocemente e senza controllo. Mentre associazioni non sufficientemente scrupolose richiedono incessantemente sovvenzioni che arrivano col contagocce o non arrivano proprio, nei rifugi spagnoli gli animali continuano ad accumularsi e devono essere sottoposti a eutanasia. Per non parlare dei privati che vivono in miseria, violando addirittura la legge perché tengono un numero
eccessivo di animali, o animali non seguiti, o nutriti e curati in modo insufficiente.

Per quanto riguarda il trasporto, sono troppi i levrieri che escono dalla Spagna non identificati, in condizioni non adeguate, senza bere o mangiare per lunghi tragitti. Alcuni muoiono. Ma di tali abusi non si parla.

 

A questa situazione disastrosa, si aggiunge l'assenza di una politica a livello europeo.

Lo sapete quanto noi. Se questa situazione vi tocca, se desiderate partecipare attivamente per farla cambiare, arriviamo alla stessa conclusione. In questo contesto difficile, abbiamo creato un gruppo di riflessione per l’elaborazione di una Carta associativa che avrà come simbolo il galgo.
Questa proposta per un’etica comune è rivolta a tutte le associazioni di salvataggio dei levrieri spagnoli. Si arricchirà di progetti e di vostre proposte. Siamo orgogliosi della vostra partecipazione e delle azioni che vorrete intraprendere.

I galgo e i podenco, contrariamente ai cani di razza, vengono adottati difficilmente in Spagna. In tutta Europa, i rifugi sono pieni di cani che soffrono. I firmatari devono prendere in considerazione la situazione globale del proprio paese e fare attenzione a non sviluppare una politica che non farebbe altro che peggiorare la situazione. Non è quindi ragionevole che un’associazione, il cui scopo sociale e la ragione di essere è la protezione dei galgo, importi un gran numero di cani e incroci spagnoli se i rifugi nazionali sono pieni. La firma della Carta implica un atteggiamento saggio e responsabile e invita ciascun firmatario a considerare con compassione ogni singolo caso, poiché tutti gli animali meritano il nostro aiuto e il nostro rispetto.

 

Peraltro, il nostro scopo non è quello di spingere le associazioni straniere a sostituirsi a quelle spagnole ma di combattere fianco a fianco per indurre una modifica delle leggi a livello europeo (oppure che queste siano applicate correttamente) e perché i levrieri siano rispettati.

Desideriamo sostenere la Spagna, la quale, come tutti i membri della Comunità europea, ha firmato le convenzioni europee, delle quali si occupa di sostenere l’applicazione, per il riconoscimento dei diritti dei
levrieri.
Siamo pronti a interpellarla con decisione affinché siano adottati provvedimenti a livello europeo volti alla protezione dei levrieri e al cambiamento della loro condizione. Questo è l’obiettivo che ci prefissiamo e al quale vi invitiamo a partecipare.

 

 

LA SPECIFICITA’ DEI LEVRIERI


Il levriero è un canide le cui caratteristiche fisiologiche sono legate ai due impieghi tradizionali che lo hanno formato: la caccia e la corsa. Tale specificità è stata dimostrata in particolare da incidenti durante l’anestesia. Sono stati riscontrati problemi in famiglie che non hanno compreso a fondo le sue caratteristiche o che possiedono gatti e case con giardini non recintati. Per la sua natura ipersensibile e iper-reattiva, il levriero ha bisogno di adottanti rigorosamente selezionati.

Una carta è basata sulla TRASPARENZA e la FIDUCIA. La nostra carta denuncia gli abusi e l’omertà esercitati attualmente a danno del benessere e del futuro di questi animali. Si basa sulla legge europea che definisce l’animale come un “essere sensibile” (in inglese, “sentient being”, vale a dire un essere che sente e prova emozioni, piaceri, sofferenze) e sul suo rispetto. Chiediamo a tutti i rifugi e a tutte le associazioni che desiderano firmare la presente carta di impegnarsi ad applicare questi concetti.
Desideriamo la creazione di una cellula etica, una sorta di “Comitato dei saggi” che si impegni a garantire che chiunque rispetti gli impegni assunti pena l’esclusione dall’elenco dei firmatari. Vi indirizziamo una prima bozza che vi invitiamo a elaborare. Se desiderate firmare ma avete dubbi o domande, non esitate a contattarci.

È in corso di creazione un sito che fungerà da piattaforma:
http://www.galgos-ethique-europe.eu

Qui, troverete una presentazione della carta e un modulo di richiesta con il quale è possibile proporre suggerimenti. Questo sito si propone di presentare tutti i firmatari della carta, i loro progetti e le loro azioni.


Questa carta è stata creata per i rifugi e le associazioni, ma potrà essere firmata anche da membri o non membri di associazioni sensibilizzate alla causa di questi animali. Denuncia il fatto che i levrieri spagnoli diventano animali di “rapporto”. Un’associazione seria vive sulle donazioni e sulle adesioni, non sugli “utili” generati dalla
“vendita” degli animali.


Vi garantiamo la nostra devozione alla causa dei levrieri spagnoli e restiamo in attesa di accogliervi come membro firmatario creatore di progetti in un’etica realmente federativa e attiva a livello europeo.

Cordialmente,

Joëlle PELLEGRIN OLDENBOURG

Presidente di Galgos Ethique Europe


Per il gruppo dei redattori della Carta etica per i galgo europei
contattare:
galgos-ethique-europe@orange.fr


SCOPO DELLA CARTA

Il nostro scopo è di depositare un atto con uno spirito federativo mediante la sotto-scrizione di una carta deontologica basata sulla trasparenza e il senso di volontariato. Raccoglierà le associazioni di salvataggio dei levrieri spagnoli realmente disinteressate che non fanno della protezione degli animali una fonte di profitti materiali o di accumulo di beni immobili.

Desideriamo:

- Stabilire un insieme di criteri da rispettare sia sul territorio spagnolo, sia in diversi paesi europei. Questi integrano il rispetto delle leggi europee e nazionali di protezione animale e il rispetto degli animali da parte delle persone coinvolte a tutti i livelli, compresi gli adottanti.
- Elaborare, poco a poco, una politica globale europea in grado di influenzare la Commissione europea a Bruxelles e il Governo spagnolo. Attualmente, si prevedono già diversi progetti. L’elenco dei firmatari permetterà di appoggiare alcune azioni presso gli eurodeputati.
- Porre le basi di una struttura comune adatta a fare pressione sulle autorità europee e spagnole ogni qualvolta vi sarà un’impunità.

Le associazioni firmatarie si impegnano a osservare una TRASPARENZA TOTALE E MASSIMA sul rispetto di questa carta. Si impegnano anche a rispettare i principi fondamentali di tutte le organizzazioni caritatevoli: il senso del lavoro disinteressato e delle azioni a scopo non di lucro.
Una cellula di sorveglianza composta da un responsabile di ciascuna associazione firmataria verrà incaricata di accettare i nuovi arrivati o di escluderli in caso di violazione grave ai concetti etici stabiliti.

IMPEGNO DEI FIRMATARI DELLA CARTA

Tutte le associazioni o privati simpatizzanti si impegnano verso gli animali in generale e verso i levrieri spagnoli in particolare a:

- partecipare al salvataggio dei levrieri spagnoli rispettando la loro natura di essere sensibili e adottando tutti gli sforzi volti al loro benessere e alla ricerca di adottanti che amino e rispettino gli animali.
- Diffendere e rispettare il regolamento europeo e nazionale sugli animali domestici e non domestici, a partecipare ad azioni volte a migliorarlo presso altre associazioni, i governi interessati e gli eurodeputati.

La nostra carta coinvolge particolarmente:

- associazioni, rifugi, canili e volontari indipendenti in Spagna
- impegno delle associazioni europee verso le associazioni di protezione spagnole
- associazioni europee, famiglie di accoglienza, adottanti.

ASSOCIAZIONI, RIFUGI, CANILI E

VOLONTARI INDIPENDENTI IN SPAGNA

Sono numerosi gli spagnoli che sacrificano la propria vita personale per salvare i levrieri mentre alcuni di questi animali si trovano bloccati nelle famiglie di accoglienza o per troppo tempo in rifugi all’estero dove sono arrivati senza essere veramente cercati perché non sono stati collocati presso una famiglia adatta.

Le associazioni, rifugi, canili e volontari indipendenti in Spagna, firmatari della carta, si impegnano ad agire secondo lo spirito della stessa, nella trasparenza e nel rispetto degli animali. Controlleranno le condizioni con le quali gli animali sono accuditi, curati e messi in adozione nel loro ambiente d'origine.

Si impegnano a:

- Rispettare le leggi spagnole ed europee di protezione animale e le norme ambientali e sanitarie.
- Curare, nutrire, sterilizzare, far socializzare e trattare con umanità gli animali proposti per l’adozione. Somministrare loro cure antidolorifiche se sarà necessario (in caso di amputazione, castrazione, intervento chirurgico ecc.).
- Proporre unicamente animali sterilizzati.
- Proporre unicamente gli animali e cuccioli identificati, accompagnati dal passaporto.
- Proporre unicamente animali e cuccioli vaccinati e in conformità con le leggi attuali, accompagnati dal libretto sanitario europeo. Ricordiamo il termine obbligatorio di 21 giorni prima di poter uscire dal territorio spagnolo.
- Garantire un’informazione trasparente sull’età, la storia nota, lo stato generale e l’equilibrio comportamentale degli animali, in particolare se sussiste un problema che potrebbe creare difficoltà a una famiglia o a bambini.
- In caso di donazioni, consentire alle associazioni e alla cellula di sorveglianza della Carta di assicurarsi dei miglioramenti apportati alle strutture o che ne siano stati beneficiari gli animali.
- Consentire, dietro preventiva richiesta, la visita dei locali dei soci firmatari.
- Riservare gli animali all’associazione che si impegna a prenderli in carico.
- Avvertire la cellula di controllo della carta se un’associazione commette abusi che possano mettere a rischio il futuro dell’animale.
- Avvertire la cellula di controllo della carta se viene commessa una grave mancanza di rispetto agli animali, non punita dalle autorità spagnole. (Spiegheremo dettagliatamente il progetto in merito).
- Affidare, come priorità, i propri animali alle associazioni firmatarie della carta che si impegnano a prenderli in carico.


ASSOCIAZIONI EUROPEE DI PROTEZIONE DEI GALGO

Le associazioni firmatarie si impegnano ad attuare una linea direttiva coerente e responsabile che tenga conto della situazione generale degli animali, sia in Spagna, sia nei loro paesi. Non dovranno mirare a uno sviluppo incontrollato o alla quantità anziché alla qualità o assoggettarsi a una sete di potere che si esprime nel “diventare il
più grande, il più potente” e che giustifichi lo sfruttamento del malessere dei levrieri e di pratiche non etiche.

Nei confronti delle associazioni spagnole, si impegnano a:

- rispettare il regolamento europeo e nazionale legato agli animali domestici e non domestici e ad agire per migliorarlo partecipando ad azioni proposte agli eurodeputati e ad altre associazioni.
- Rispettare il lavoro dei partner spagnoli e sostenerli nei propri sforzi volti a migliorare le condizioni di vita e cura degli animali e dei locali.
- Pretendere dai partner spagnoli di lavorare nella legalità rispettando anche le norme fitosanitarie e ambientali del proprio paese, offrendo loro un supporto attivo.
- Rifiutare tutti gli animali adulti o cuccioli privi di passaporto europeo e del libretto delle vaccinazioni conforme alla legge applicabile.
- Rifiutare tutti gli animali e cuccioli con gravi problemi di salute o di equilibrio comportamentale e che potrebbero nuocere alla salute degli animali che vivono nel paese di importazione. Essere particolarmente attenti ai rischi di contagio. Ogni caso difficile potrà essere discusso con la totale trasparenza con gli altri partecipanti che faranno il proprio possibile per risolvere la situazione nel rispetto della legge.
- Rifiutare i cuccioli di età inferiore a 3 mesi: poiché cambiano rapidamente d’aspetto, rischiano di essere rifiutati da adottanti incostanti.
- Discutere di ogni caso particolare per trovare insieme la soluzione migliore: gli animali molto malati o che necessitano di cure speciali, animali con un difficile equilibrio comportamentale.
- Convenire un prezzo di “cessione” minimo che copra le spese sostenute per ciascun animale e abbia un margine che possa curare gli altri.
- Fornire ai volontari spagnoli informazioni sui levrieri per almeno un anno.
- Privilegiare il contatto diretto fra adottante straniero e associazione/volontario spagnolo di riferimento.
- Non far mai uscire un animale dalla Spagna senza aver organizzato la sua
accoglienza (provvisoria o presso l’adottante) sul territorio d’importazione; resta inteso che sono TOTALMENTE esclusi canili, società di protezione degli animali e rifugi.
- Assicurare la “tracciabilità” degli animali adottati mediante file che contengano il nome e l’indirizzo degli adottanti. In caso di problemi, questi elementi potranno essere comunicati.
- Informare le autorità sanitarie del paese importatore dell’entrata sul territorio dell’animale.
- Informare gli spagnoli, in caso di perdita o fuga del levriero, delle azioni intraprese per ritrovarlo.
- Fornire il proprio aiuto con richieste di sovvenzioni per situazioni particolari (operazioni, epidemia, catastrofe naturale ecc.); fornire un supporto attivo alle campagne di richieste di materiale e farmaci; patrocinio. Assicurarsi che i fondi ricevuti siano utilizzati per il miglioramento del benessere degli animali.
- Versare la totalità delle somme, del materiale o dei farmaci raccolti.
- Rispettare, nei confronti degli enti di protezione spagnoli e dei donatori, il principio di trasparenza finanziaria e impegnarsi a mettere sul sito internet o il blog dell’associazione le iniziali della persona donataria con la somma donata. Una volta effettuata la donazione, allegare una copia della pezza giustificativa (ricevuta bancaria o postale, fotografia numerata in formato jpg.).
- Rifiutare di sostenere i rifugi che non presentano miglioramenti nonostante vengano versate regolarmente donazioni.
- Farsi carico con priorità degli animali di spagnoli firmatari della Carta.

ASSOCIAZIONI EUROPEE, FAMIGLIE D’ACCOGLIENZA, ADOTTANTI

Nel proprio paese, le associazioni europee si impegnano in particolare a:

- Rispettare rigorosamente la legge nazionale e tentare di migliorarla; ad es. per la Francia: nei 15 giorni che seguono l’adozione, consegnare la scheda di immatricolazione all’adottante per il cambiamento del nome presso la S.C.C.
- Privilegiare la qualità dei posti ed evitare salvataggi di massa in cattive condizioni.
- Selezionare scrupolosamente i delegati, le responsabili dell’adozione e del trasporto tenendo conto del loro senso etico e di responsabilità, della loro capacità di agire in modo disinteressato. Consigliare loro la lettura di libri che permettano di migliorare la loro conoscenza del comportamento e del benessere dei levrieri.
- Selezionare con attenzione le famiglie di accoglienza, gli adottanti, le condizioni di vita proposte in base a criteri che corrispondano al carattere dell’animale, al suo benessere e alla sua sicurezza. In caso diproblemi, raccomandare alle famiglie di consultare un educatore di cani.
- Controllare che gli animali siano affidati alla famiglia più adatta rifiutando gli adottanti con troppe ore di assenza, che tengono l’animale chiuso per troppe ore o in gabbia, incatenato, in una cuccia all'esterno, in giardini non recintati adeguatamente ecc. Valutare attentamente la compatibilità fra adottante e adottato, sia per quanto riguarda lo stato di salute dell'animale, sia il suo equilibrio comportamentale o caratteristiche.
- Non affidare a priori l’animale in famiglie di accoglienza, ma cercare di affidarlo direttamente al suo adottante, salvo in presenza di casi particolari che richiedono un soggiorno di riabilitazione presso persone esperte.
- Nel caso l’animale non si adatti al nuovo tipo di vita, di incompatibilità di umore con il nuovo padrone, impegnarsi a riprendere subito l’animale.
- Non caricare gli animali se anche solo un levriero spagnolo si trova in rifugio perché non ha trovato un adottante o una famiglia di accoglienza.
- Evitare di applicare la politica “famiglia d’accoglienza” se vi è scarsità di adottanti per evitare che gli animali debbano attendere mesi presso la famiglia di accoglienza.
- Rispettare gli sforzi di buona volontà fatti dagli adottanti e non
andare a riprendere abusivamente il cane se non sussiste la prova che
è stato maltrattato.
- Chiedere ai delegati contatti regolari con la famiglia adottante, un controllo serio dell’animale affidato e l’impegno di far vaccinare annualmente gli animali verificando, se possibile, presso il veterinario curante, l’invio regolare di foto che mostrano che l’animale si è ben integrato nell’ambiente famigliare. Inviare questi elementi agli enti
di protezione spagnoli che ne faranno richiesta il primo anno e successivamente se lo ritengono opportuno.
- Se un animale arrivato dal proprio adottante, dovesse fuggire o perdersi, l’associazione si impegna a sostenere la famiglia di accoglienza o l’adottante aiutandolo nelle ricerche. Sarà informato anche il rifugio spagnolo d’origine.
- Non accettare regali e remunerazioni contraffate di responsabili di associazioni e di loro volontari.
- Dopo la conclusione di un accordo di affido con gli enti di protezione spagnoli, osservare il proprio impegno morale fino all’uscita dell’animale e alla sua consegna all’adottante.
- Rifiutarsi di “desiderare" degli animali se un’altra associazione si è impegnata a prenderli a carico.


IL TRASPORTO DEI LEVRIERI SPAGNOLI

Le associazioni firmatarie si impegnano a:

- controllare le condizioni di trasporto degli animali nel rispetto delle leggi europee di protezione animale e delle norme fitosanitarie. Ogni animale deve essere accompagnato dal proprio passaporto europeo e dal libretto delle vaccinazioni aggiornato, i vaccini devono essere stati somministrati in stretta conformità con la legislazione sanitaria dei paesi interessati.
- Controllare che le persone che eseguono il trasporto degli animali in transito verso il loro nuovo luogo di accoglienza o di adozione vengano formate seriamente per ovviare alla carenza di formazione professionale.
- Non utilizzare società di trasporto che non offrono condizioni ottimali di confort degli animali e che producono ingenti profitti sui transiti.
- Preferire il trasporto degli animali mediante associazioni basate sul principio della trasparenza e della suddivisione in parti uguali delle spese generate.

LA NETICHETTA
La “netichetta” è un insieme di usi basati sull’etica necessaria a tutti gli utilizzatori della Rete. Implica trasparenza, verità, rispetto. Molti animali spagnoli da adottare sono presenti su Internet e molte associazioni hanno un sito internet e partecipano a forum. Sono state rilevate gravi violazioni all’etica.

Chiediamo che le associazioni firmatarie si impegnino a rispettare la « netichetta” sul sito Internet e nelle relazioni inter-associative con un leitmotiv di fondo: non mentire, non dissimulare, non rubare:

 - pubblicare sui siti Internet solo elementi verificabili e animali in corso di preparazione seria o già pronti a   essere caricati e adottati.
 - Vietare sui forum di sottrarre, per fornire profitti alla propria associazione, le famiglie di accoglienza o adottanti potenzialmente contattati da un’altra associazione.
- Non lanciare appelli di donazioni abusive.
- Non rubare fotografie o parti di pagine o siti internet.
- Richiedere l’autorizzazione al sito in questione se si desidera riprodurre elementi pubblicati in tale sito e indicare il corrispondente collegamento.
- Praticare la reciprocità nello scambio di link richiedendone preventivamente l’autorizzazione al webmaster del sito.

 

Per contattarci : galgos-ethique-europe@orange.fr


     Joëlle OLDENBOURG

      Presidente di Galgos Ethique Europe

      Concettrice della carta

      Creatrice di:
     
www.unanimus.over-blog.com
      Co-redattrice di
     
www.unanimus.fr/charte.htm
      Firmataria di
     
www.crueltyinspain.webnode.com

      Marie-Hélène VERDIER
      Tresoriera fondatrice di Galgos Ethique Europe

      Creatrice di:
     
www.galgos.fr
      attp://agir-pour-les-galgos.over-blog.com
     
www.espagne-mailtraitance.galgos.fr
      Co-redattrice di:
     
www.unanimus.fr/charte.htm
      Firmataria di
     
www.crueltyinspain.webnode.com

Sylvie GARCIA

Responsable Adoptions

http://galgos-podencos.over-blog.fr

Signataire de :

http://www.crueltyinspain.webnode.com/

      Firmataria di
     
www.unanimus.fr/charte.htm

                   
                  

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Charte G.E.E.
commenter cet article
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 10:14
Grâce à Marie-Hélène, nous suivons de près cette mascarade d'art et de culture soutenant une tradition infâme qui couvre chaque année en toute impunité le drame de 50.000 galgos !
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com/article-un-monument-en-hommage-aux-galgueros-38486800.html 

Nous adresserons un courrier au nom des signataires de la charte G.E.E.


Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Coups de gueule
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 19:45
C'est un couple de Burgos qui lance cet appel
En vacances dans les Landes françaises, leur chien, un labrador a échappé les obligeant à revenir en Espagne sans avoir pu le récupérer
Je me renseigne davantage pour connaître le secteur exact où le chien a été perdu
Le chien mâle de race labrador beige avec des yeux verts est identidié par une puce espagnole n° 953000005168239
Perdu depuis le 24/08/09
 
Vous qui habitez le secteur des Landes, soyez sympas de téléphoner éventuellement aux refuges de votre secteur pour savoir d'une part s'ils n'auraient pas recueillis ce chien et dans le cas contraire leur communiquer le n° de ship pour le cas où ...
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans perdus - trouvés
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 22:25
 
 
TITRE DE L'ARTICLE ALLEMAND:

CHIENS NON ALIMENTES
"PROTECTEURS D'ANIMAUX" ACCUSES DE MALTRAITANCE ANIMALE
 
Source de la traduction: forum ASH
 
Deux membres d'une association de protection animale de la région de Göppingen ont été dénoncés pour avoir fait voyager une centaine de chiens depuis l'Espagne sans les nourrir, leur donner à boire et ce malgré la chaleur
Le Président de ladite association et sa viceprésidente  qui, jusqu'alors n'ont pas daigné répondre aux accusations, ont fait voyager les chiens dans des cages métalliques dans une fourgonnette. Les chiens n'avaient pas d'autre solution durant tout ce voyage que de faire leurs besoins dans la cage elle-même
La plainte déposée stipule que les chiens étaient tous tellement désorientés par ce voyage que plusieurs jours après leur sauvetage ils étaient toujours en état de stress permanent
D'autre part les deux personnes impliquées et un autre homme de la même association sont accusés de fraude concernant les dons. Depuis l'automne 2006 jusqu'à au minimum mars 2009, les trois ont récolté des fonds pour un chien dont la photo était diffusée sur leur site, en posters et en fascicules. C'est ainsi qu'ils ont escroqué de nombreuses personnes qui ont fait des dons pour un animal soit-disant malade et qui avait un besoin urgent d'opération chirurgicale.Ils ont récolté plusieurs milliers d'euros alors que l'animal n'était en aucune manière malade mais qui plus est avait été donné en adoption en Allemagne depuis l'été 2008
 
Le nom de cette association? il se trouve dans cet article de presse:
suedwest  encore une association avec un joli site pour sensibiliser ceux qui sont prêts à tomber dans le panneau
 
Je rappelle que l'Association G.E.E s'engage à diffuser tous les justificatifs de transferts de vos dons sur l'Espagne .... un zèle? .... non .... une nécessité pour que VOUS soyez assurés que VOTRE argent aille bien là où VOUS le désirez car malheureusement cette association n'est certainement pas la seule à pratiquer le détournement de dons
 
Et pour dire que de tels cas ne sont pas des cas isolés on mentionnera toujours en Allemagne un autre voyage dénoncé dernièrement et qui s'est passé cette fois à Dusseldorf
 
 
C'est la maîtresse d'un chien qui avisera l'association de défense des consommateurs
Le dimanche 25 octobre un transport catastrophique d'animaux domestiques en provenance d'Espagne a été arrêté sur une aire de service par un organisme de défense des consommateurs accompagné par d'autres entités. C'est à cet endroit même que devait avoir lieu l'échange de 41 chiens avec les adoptants. Sur ces 41 chiens il y avait 12 chiots dont certains avaient moins de deux mois (c'est dire non vaccinés contre la rage) ou avant l'âge), certains chiens avaient été opérés depuis peu et certains autres étaient de toute évidence malades
 
Les conditions de voyage pour ces chiens étaient catastrophiques et certains bien malades comme ce chiot qui avait une diarrhée sanguinolante.
Tous ces chiens étaient dans des cages trop petites et avaient voyagé entre 2 et 3 jours sans aucune interruption après avoir été embarqués en plusieurs endroits d'Espagne destination l'Allemagne. L'odeur à l'intérieur du bus était irrespirable (excréments et urine). On constatera que autant le conducteur du bus d'origine espagnole comme son accompagnatrice d'origine allemande, aucun des deux ne montrera de signe de remord devant tant de souffrance
 
Sur le lieu de RV à ce relai attendaient quelques 40 personnes qui espéraient avec des enfants leurs chiens.
Un vétérinaire avisé par una adoptante d'un voyage antérieur et qui dénoncera les faits dira à ce sujet "nous ne pouvons pas accuser les adoptants, ces derniers ont toujours pensé que le transport était légal". L'adoptante à l'origine de la dénonce avait adopté un chiot soit disant en bonne santé mais qui s'était avéré demander d'énormes soins vétérinaires à son arrivée
 
Cette même personne a été à même de témoigner concernant la "livraison" des chiens et le mode de transport (un bus réaménagé) allant jusqu'à donner le matricule du dit bus ce qui a facilité le flagrant délit.
Un mode de transport qui s'avère être effectivement, et selon l'organisme de défense des consommateurs, un crime contre la loi européenne de protection des animaux.
Les chiots n'auraient jamais du être de ce voyage, également les papiers n'étaient pas en règle un comble pour une association s'appellant "Welpenhilfe" c'est-à-dire "aide aux chiots", des chiots vaccinés bien trop tôt contre la rage et avec des certificats de santé falsifiés
 
L'Espagne cherche "ses" solutions pour essayer d'éradiquer de l'Espagne cette fuite non contrôlée de chiens et ce éventuellement en mettant à l'index et  les refuges travaillant avec ce type d'organisme se prétendant de la protection animale et les ong's européennes qui profitent de cette manne de chiens en souffrance
 
L'Association G.E.E propose SA solution avec sa charte. De tels cas se reproduiront et se reproduisent depuis maintenant bien trop longtemps. La Charte G.E.E n'est pas là pour faire peur ni pour monter les associations les unes contre les autres, elle est juste là pour sauver ce qui peut l'être encore et rassembler les Associations de protection des animaux dignes de ce nom autour d'une éthique concernant les déplacements d'animaux de compagnie d'un pays à l'autre de l'Europe
N'attendons pas que les autorités prennent la pire des décisions: celle de fermer les frontières européennes aux animaux en détresse.
C'est toute l'Europe qui doit être solidaire pour éliminer ces "bavures". L'Association G.E.E a placé la première pierre de l'édifice, l'Espagne commence à comprendre l'urgence elle aussi de mettre en place un système de filtrage des associations en place sur leur sol et une liste des Associations européennes qui présenteraient toutes les garanties pour pouvoir prétendre prendre en charge les animaux de compagnie d'Espagne en situation dramatique.
 
Je rappelle que le  but de cette association sera de rasssembler toutes les associations qui désirent RELLEMENT protéger les lévriers espagnols selon l'éthique, dans le respect de la loi et au travers d'actions à l'échelle européenne.
Cette association lancera également des appels à dons entre autre au travers du blog agir-pour-les-galgos qui d'autre part continuera, selon les statuts de ladite association, de participer au sauvetage de levriers espagnols.

Vous pouvez adhérer à cette association en tant que :
Adhérent particulier : 20 euros
Adhérent association : 50 euros
Membre bienfaiteur

Chèques établis à l'ordre de " association galgos-ethique-europe "
et à envoyer à l'adresse du siège social:

Association GALGOS-ETHIQUE-EUROPE, G.E.E
7 rue du Tour de Ville
11120 Bize-Minervois

IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348


Contact: galgos-ethique-europe@orange.fr
Repost 0
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 08:23
Cher Visiteur,

Le blog de notre association débute à peine et ne présente pas toutes nos actions mais celles-ci sont nombreuses.
Oui, nos actions sont nombreuses car chaque membre de notre asso est au service de plusieurs associations
et essaie d'être à l'écoute de toutes les demandes qui lui parviennent.

Les principales actions d'adoption au service des refuges et assos espagnols et en collaboration avec diverses associations européennes sont présentées essentiellement sur le blog de Marie-Hélène qui est notre spécialiste Espagne. Si vous souhaitez y participer, visitez
http://agir-pour-les-galgos.over-blog.com  
Nous jugerons éventuellement plus tard de l'opportunité de développer une cellule adoption. Ce n'est pas actuellement notre priorité.

Pour des informations générales sur la protection animale en général et l'éthique qui nous anime
http://unanimus.over-blog.com  Un dossier présenté sur ce blog a été adressé au Ministre de l'Agriculture lors des rencontres ANimal et Société. Il servira de base à nos dossiers européens. Le premier dossier a été réalisé pour la Belgique. Le dossier Europe est en cours.

A titre de membres d'autres associations ou de manière indépendante, nous participons à des sauvetages et à des dossiers divers, les derniers en date étant une pétition pour enlever à sa propriétaire un chien qui vit depuis trois ans sur un balcon été comme hiver... Le second étant un dossier contre un éleveur abusif dont le procès a été classé "sans suite"... cet éleveur s'est proposé - il fallait y penser - dans le compte rendu du tribunal de "continuer son élevage" SIC !!!!!   et de se mettre aux normes. Mais qui va surveiller depuis 30 ans que la loi n'est pas respectée et que les normes sont allègrement bafouées, pire ignorées ?

Merci à Michèle, membre de GEE, de s'attacher à la détresse de cet animal "enfermé" sur son balcon et qui souffre pour lui depuis trois ans. Nous sommes intervenus officiellement et nous espérons que ce pauvre loulou va pouvoir enfin sortir de son carcan. Merci à elle et à Marie également de ne pas lâcher l'éleveur abusif. Nous vous tienndrons au courant.

Tout ceci pour vous dire que notre but premier est et reste la souffrance des galgos mais que nous n'oublions pas celle des autres animaux. Même si nos actions ne sont pas toujours présentées pour l'instant par manque de temps,
elles ne se limitent pas à des dossiers européens, elles sont réelles et concrètes.

Merci de votre soutien,

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Nos actions
commenter cet article
28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 08:19
Messieurs,
Mercredi 8 Octobre 2008

En tant qu'association à visée fédérative regroupant une vingtaine d'associations et fédérations européennes, dont la FLAC, pour promouvoir un comportement éthique dans la protection animale, nous tenons à nous insurger contre la promotion que vous faites sous des moyens détournés des activités de torture animale avec mort cruelle et consommation hors normes sanitaires des taureaux tués lors des corridas.

Nous sommes vraiment étonnés qu'une association ayant une telle portée que la vôtre se laisse ainsi infiltrer sous couvert de financement à des fins humanitaires.

Nous espérons que vous aurez assez de sagesse pour aller encore plus loin dans la défense de la Vie à laquelle vous êtes consacrés.

Avec notre profond regret,

JPO
Présidente GALGOS ETHIQUE EUROPE
pour les fédérations et associations ayant signé notre charte et se joignant à nos actions.
http://galgos-ethique-europe.org  

HISTORIQUE
http://209.85.229.132/search?q=cache:yxfmas6TaLQJ:www.lacle.asso.fr/nouveau/central_projets.php+http://www.lacle.asso.fr/nouveau/central_projets.php&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr

http://unanimus.over-blog.com/article-l-art-d-infiltrer-les-assos-caritatives-reagissez--38322654.html   
avec courrier adressé à la FLAC à l'association LA CLE PEROLS.


Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans nos courriers
commenter cet article
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 19:52


... et notamment en Espagne où la dernière affaire dévoilée a fait, fait et fera encore grand bruit. On le savait ... mais là on a mis le doigt sur la réalité, celle de transports mortels pour des animaux dits de compagnie traités comme du bétail et qui traversent plusieurs pays d'Europe pour un soit-disant sauvetage mais qui n'a de sauvetage que le nom.

Combien de transports de cette nature traversent régulièrement la frontière espagnole vers un eldorado de pacotille? .... certainement plus que l'on ne croit

Galgos-ethique-europe est né avec l'idée d'urgence pour ce qui est de rassembler autour de la notion d'éthique et de respect des animaux
L'Espagne commence à envisager également l'urgence de projets à court terme qui rejoignent notre concept . Quant aux principaux intéressés ils n'ont pas craint de faire le voyage eux-mêmes jusqu'en Belgique pour faire leur enquête, peut-être un peu trop tard.
 
Repost 0
26 octobre 2009 1 26 /10 /octobre /2009 15:16
Etonnant de voir comme il est dur de faire adopter ces galgos ou Podencos noirs chez nous et pourtant ......  les galgueros eux-mêmes se fichent totalement qu'un galgo soit noir ou blanc, pourvu qu'il gagne ... et le moment venu il n'y aura pas de favoritisme et que tu sois blanc ou noir tu seras lâchement abandonné.

Alors je vous vois tous venir, me dire "mais non LN, pourquoi tu dis ça? c'est pas possible" et pourtant sitôt que je diffuse un galgo on me dit "ouai, il est noir, ça va pas être facile pour lui trouver une maison"

On se souvient des 3 galgos de RECAL restés trois ans dans la perrera municipale à attendre une opportunité ou bien Bono ce galgo noir de BDL qui a attendu si longtemps pour finir par tomber dans les bras de Bernadette qui ne regrette pas un seul jour cette décision
Cady-Caly a été une exception pratiquement adopté sitôt diffusé, merci à Robert de ne pas avoir sorti la gousse d'ail et le crucifix, car oui il s'agit bien de celà

Certains diront que les galgos noirs ne sont pas adoptés car on voit les cicatrices, pas joli .... mais les galgos blancs sur lesquels les cicatrices sont encore plus apparentes n'ont pas ce souci et sont adoptés rapidement

Vous n'y croyez pas et pourtant il faut bien l'admettre, le noir n'est pas trop apprécié sur nos animaux à quatre pattes et de me rappeler cette anecdote arrivée dans mon cabinet où les chats sont rois ... et noirs .... un jour, j'entends de drôles de choses dans ma salle d'attente du style " fous le camp, ne t'approche pas, laisse-moi, mais va-t-en merde ...." Quelle ne fut pas ma surprise en me rendant sur les lieux de voir un monsieur bien sous tout rapport quillé sur son fauteuil les jambes repliés de la peur qu'il avait que Nikita, la chatte, veuille se frotter à ses jambes! Imaginez l'air piteux du monsieur pris dans cette position ridicule et qui sans que je lui dise rien me dira "je suis désolé, je peux pas, ça me tétanise les chats noirs, SVP sortez la de là"
No comment .....
 
L'Association G.E.E a décidé de lancer une action .... pour les galgos noirs. Qu'est ce que c'est que cette action? ... je n'en sais rien car la secrétaire Faby qui est à l'origine de ce projet tient à ne rien dévoiler pour l'instant ... et ce même pas à moi
 
Pour lancer cette action l'Association G.E.E a besoin de photos de vos galgos ou Podencos noirs, à vous qui avez eu le courage d'en adopter un. Alors SVP montrez que vous êtes nombreux en envoyant vos photos avec autorisation de les publier à galgos-ethique-europe@orange.fr
 
A propos ... personne n'a encore flashé sur Lindo le Galgo noir diffusé sur  Agir pour les galgos?
Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Nos actions
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 17:49
MERCI A TOUS



PUBLIE LE 28/09/2009

Raitan est parti. Il a été endormi pour ne plus souffrir.
C'est un crève-coeur de voir ces animaux qui ont vécu tant d'années sans soins les plus élémentaires, qui ont résisté à tout et qui, le jour où tout pourrait leur sourire, décident de jeter l'éponge et de s'en aller de ce monde !
On continue de diffuser à l'adoption Pelayo, le croisé pékinois,  parce qu'avec lui ce sera aussi un peu de Raitan qui voyagera vers la France.
Pelayo dormait dans le même panier que Raitan et Pelayo ne comprend pas où est parti son ami. Les liens étaient très forts entre eux car Raitan ne savait pas ce que signifiaitun lien social avec un autre animal. Pelayo lui avait permis de faire le premier pas, de sortir de sa prison de bourres qui avait jeté l'obscurité sur sa dignité sensible d'être vivant.
Les dons versés pour Raitan - 88 euros - seront transmis à Mercedes.
Merci de tout coeur d'avoir pensé à lui.
Que la douceur de nos pensées l'accompagnent dans son voyage lointain.
La seule chose qui nous console est qu'il aura connu un court moment la compassion  d'un humain et la chaleur d'une main.
Hasta Luego, petit Raitan !




PUBLIE LE 23/09/2009
Je sais depuis maintenant deux jours que Raitan ne va pas bien mais j'attendais avant de vous en informer car je gardais espoir que son état s'améliore
C'est toujours triste de voir ces chiens d'Espagne connaître pendant tant d'années la souffrance et les voir lâcher prise le jour où ils pourraient être heureux
Raitan semble subir une attaque virale et on ne sait pas comment le soigner. Il ne veut plus s'alimenter, ne peut pas se mettre sur ses pattes, est extrêmement faible. Il est sous perfusion mais son état ne semble pas s'améliorer
Tout ce que l'on peut faire c'est espérer et lui envoyer nos meilleures pensées car tout ceci n'est vraiment pas juste



PUBLIE LE 12/09/2009
Des nouvelles de Raitan ainsi que des photos récentes envoyées par Mercedes des Asturias
 
Raitan est maintenant adoptable, il est bien et physiquement et psychologiquement car il a fait d'énormes progrès de sociabilisation et il est temps pour lui de trouver une famille avant qu'il ne s'attache trop à Mercedes et éviter ainsi une rupture affective trop importante
Raitan est un brin frileux et nécessitera une petite laine par temps froid

Raitan a un ami inséparable aussi âgé que lui, c'est un pékinois croisé, un chien adorable qui ne cause aucun problème, très docile et obéissant et en bonne santé sauf quelques dents de devant qui manquent et un coeur physiologiquement un peu trop dévéloppé et qui nécessite une prise de médicaments journalière ce qui ne l'empêche pas de mener une vie normale de chien.

Bien évidemment on serait ravi que les deux soient adoptés ensemble mais bon .... ce sera selon vous




Raitan a pu maintenant rejoindre Mercedes sa famille d'accueil dans le nord de l'Espagne dans la province des Asturias 
 
Il a pu ainsi commencer à profiter d'une belle balade en bord de plage avec ses compagnons dont un galgo et un petit chien paraplégique équipé.
Mercedes me dit qu'il pèse 8 kgs mais devrait grossir un petit peu. Evidemment rien n'est facile pour Raitan qui a été isolé du monde extérieur pendant près de 8 ans et la seule façon de s'exprimer quand il s'inquiète de quelque chose c'est de crier. Il faudra de la patience, il faudra que peu à peu il comprenne que le monde extérieur n'est pas forcément hostile

Pour toute demande d'adoption contacter : galgos-ethique-europe@orange.fr




L'association galgos-ethique-europe lance un appel à dons pour Raitan et aider  Mercedes à lui prodiguer les soins nécessaires
Copie du justificatif de virement sera publié sur le blog à la fin de l'opération




PUBLIE LE 6/08/2009
Il s'appelle Raitan qui est le nom d'un oiseau très beau des Asturies, un oiseau qui ne peut vivre qu'en totale liberté, une liberté totale que l'on souhaite à Raitan pour les quelques années qui lui restent à vivre

La situation actuelle de Raitan? Il n'a pas encore pu rejoindre sa famille d'accueil car il souffre d'une patte et le MRW n'a pas voulu le prendre en charge. Sa patte présente un souci depuis peu, elle est enflée et douloureuse et avec une plaie ... peut-être un problème circulatoire puisqu'il ne faut pas oublier que ce pauvre chien vivait depuis des années dans un trou sans lumière ni aération et sans pouvoir bouger. Il est à l'heure actuelle sous antibios, antiinflammatoires et  on traite sa circulation et on lui a mis une contention pour les troubles circulatoires
On se demande comment il a pu survivre à ça!
Il faudra attendre qu'il soit totalement remis avant d'envisager de le faire voyager vers une famille qui veuille, avant de lui ouvrir sa maison, commencer par lui ouvrir son coeur.
Il y a quelques jours il ne mangeait pas encore mais on peut supposer qu'il commence à aller mieux puisque ce petit miraculé a fait la une de quelques 7 émissions télés
Quelquefois pour celui qui n'a jamais connu ou qui a fini par oublier, trop de liberté, de lumière, de vie d'un coup peut être fatal
Raitan aurait pu s'appeler Monte Cristo
 
Mercedes, par le biais de Carmen Ossorio, me demande de commencer à chercher une famille pour Raitan, une famille qui aura la patience de l'attendre.
Je ne manquerai pas de vous donner de ses nouvelles et des photos
 
 
Raitan se comporte un peu comme un autiste
- Timide il ne s'approche pas
- Il ne ressent rien dans la compagnie des gens si ce n'est la peur
- Il a du mal à s'intéresser à ce qui l'entoure
Un progrès, il commence à établir des contacts avec les autres chiens
 
Contact pour adoption : galgos-ethique-europe@orange.fr
 
L'association galgos-ethique-europe lance un appel à dons pour Raitan et aider l'association Mercedes à lui prodiguer les soins nécessaires
Copie du justificatif de virement sera publié sur le blog à la fin de l'opération







PUBLIE LE 3/08/09
Pour ceux, qui comme moi, ne savent pas ce qu'est un chien d'eau
Merinos nous dit en commentaire que le chien adopté par notre président des USA est de cette race






PUBLIE LE 30/07/2009
Des nouvelles du chien d'eau
La vétérinaire estime son âge aux alentours de 8 ans et lorsqu'après plusieurs heures de travail on est arrivé à le libérer de cette carapace il a pu enfin poser ses pattes sur le sol et remuer sa queue de contentement et de soulagement
Il a un peu de cataracte mais la véto pense qu'avec un traitement on pourrait le soigner
Ce qui surprend le plus c'est l'aspect de sa peau qui ressemble à du sable, probablement par asphyxie de la peau durant toutes ces années d'emprisonnement dans cette carapace. Le plus surprenant étant que malgré tout la peau soit saine car on aurait pu supposer que les parasites dans ce carcan auraient pu le dévorer ainsi que les dermites




POSTE LE 24/07/2009
Non un chien! un chien d'eau disent les espagnols et je veux bien les croire sur parole car person j'aurais beaucoup de mal à identifier une race dans ce pauvre chien dont on n'arrive plus à distinguer grand chose enfermé qu'il est dans un carcan qui l'emprisonne ainsi depuis ... des années
 
Ce pauvre chien vient d'être récupéré de chez un junkie, un pauvre chien malodorant et totalement amorphe et qui selon les témoignages sur place a eu un parcours des plus terribles. Il semblerait qu'il ait un certain âge
Il aurait vécu seul pendant des années et ses difficultés à se mouvoir outre le fait de ce carcan qui l'entoure serait du au fait soit d'une ancienne fracture ou d'un début de paralysie.
Pendant huit ans il aurait vécu dans un trou noir sans aération, caché, dans ses propres excréments et avec des rastas d'une longueur impressionnante
 
Pour finir on craignait en Espagne de devoir l'euthanasier mais le risque est maintenant totalement écarté et mieux encore ce petit chien a trouvé un accueil en Espagne dans les Asturias
 


Vous pouvez voir toutes les photos de sa métamorphose en cliquant sur ce lien    .... mais comment une telle chose peut être possible???





Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Appel à dons
commenter cet article
30 septembre 2009 3 30 /09 /septembre /2009 17:48
MERCI A TOUS




L'appel à dons pour les deux galgas de Merida est maintenant cloturé et se soldera par un transfert de 130 euros qui aideront aux soins longs et couteux de ces deux galgas dont on rappelle qu'elles souffrent d'une forme de gale.

APAME vous remercie pour votre aide et nous donne les dernières nouvelles
Elles sont en accueil. L'amélioration est très longue sur le plan de leur état général et ce malgré un très bon appétit, ce qui en soit malgré tout est bon signe car on pense que leur appétit les aidera à un moment à reprendre le dessus
Nous aurons des photos sous peu.
La récupération sera très longue, très lente, probablement une dizaine de mois  
Le reçu du transfert sera publié sur le blog.




PUBLIE LE 18/09/2009

Il y a quelques temps de celà, la FEPAEX demandait à ce que un maximum de courriers soient envoyés aux autorités de Merida leur demandant de ne pas accepter de courses de galgos dans leur ville. Nous remercions ici encore une fois la fédération espagnole FEPAEX d'avoir accepté d'être signataire de notre charte et de se joindre ainsi à nos actions.

Evidemment la réponse des galgueros est toujours la même: on n'est pas comme eux, ils sont une minorité, nous ne maltraitons pas nos galgos, nous les aimons .....

Et pourtant la triste réalité de tous les jours à Merida et dans toute l'Extremadura est tout autre , comme ces deux dernières galgas signalées abandonnées et avec un état de peau désastreux, probablement la gale. C'est bien pour cela que nous devons avoir une action fédérative au niveau européen. Sinon, il y a fort à craindre que le calvaire des galgos continue...

Ces deux galguinettes sont très jeunes, l'une d'elles peut avoir dans les 11 mois et l'autre à peine 5 mois. Leurs soins risquent d'être longs, entre 2 et 3 mois. Elles ont été récupérées par la petite association  de APAME  de Merida.

Nous savons tous combien les refuges sont dans une situation des plus critiques que ce soit en nombre de chiens comme en problèmes financiers
 
Ceux qui voudront bien aider cette petite association à soigner et préparer ces deux petites galgas peuvent faire un don

Chèques à l'ordre de l'Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
A envoyer à l'adresse suivante:

Association GALGOS ETHIQUE EUROPE
7 rue du Tour de Ville
11120 - BIZE-MINERVOIS

Mettre en objet derrière le chèque  :  GALGAS DE MERIDA

IBAN : FR76 1348 5008 0008 9107 5474 938
BIC : CEPAFRPP348

MERCI POUR CES BOUTS DE CHOU !




 

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Appel à dons
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • : Pour le droit des citoyens européens de voir la législation européenne de protection animale appliquée, actualisée et renforcée dans tous les Etats membres. Pour que cesse l'indifférence des autorités et le supplice des animaux en général, des Galgos et Podencos en particulier.
  • Contact

le galgo : symbole d'impunité

site-gee-galgos-ethique-europe.jpg

GALGOS, le symbole européen de
l'indifférence et de l'impunité.
 
Ne rêvons plus leur vie,
offrons-leur une vie rêvée !
icone-petition-parlement-europeen-signer-galgos-ethique-eur.jpg 

 

Recherche

à tous nos Visiteurs

   Tous les articles de ce blog sont la propriété du blog Agir pour les galgos et de l'association Galgos Ethique Europe.
La charte Galgos Ethique Europe ne peut être reproduite que par les organisations qui en sont signataires. Elle fait l'objet d'un copyright.
La reproduction de nos articles doit être accompagnée du lien d'origine. Nos parutions ne peuvent être utilisées pour servir d'autre support qu'une action issue de l'initiative de leur auteur et de l'association à laquelle il appartient ou celle des organisations partenaires.  Merci de votre compréhension. 

 

  Si vous découvrez une photo qui vous appartient, merci de nous en informer afin que nous puissions soit la retirer soit établir un lien, selon ce que vous souhaiterez.  

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page