Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 07:31
La fin de l'année 2009 a été marquée par de terribles catastrophes partout dans le Monde. Les Nations Unies ont annoncé pour 2050 50 millions de réfugiés climatiques errant sur la planète. Copenhague est un échec retentissant que tentent de couvrir les médias "cadavérés" et les gouvernements qui, malgré les déclarations tonitruantes, n'ont pas intérêt du point de vue industriel, à ce que ça change, tout simplement parce que les mécanismes de fonctionnement, de production et de commercialisation, les modes de consommation installés sont trop lourds à bouger. Ils ignorent encore que de toute façon tout cela finira par partir en fumée et nous serons obligés de révolutionner vos vies pour n'avoir pas bougé !  Mitterand disait déjà en 1982 "la vie même de la Terre est en danger", mais qu'a-t-il fait, ainsi que ses ministres de l'environnement que l'on voit encore aujourd'hui se pavaner devant les écrans... il n'y a pas que ceux de Mitterand, mais lui avait conscience du danger et le disait... nous voyons les catastrophes se rapprocher et s'intensifier.

En même temps que les Humains les plus fragiles paient le prix le plus lourd, nous devons tous supporter la montée des intégrismes religieux avec décapitations, lapidations et autres... Nos gouvernements envoient nos courageux soldats au casse-pipe dans l'espoir d'installer la démocratie là où on ne la veut pas... Ben, le fils d'une amie vient de mourir en Irak, il était papa d'un adorable bébé de 3 mois.

Et les animaux là-dedans ? Ils paient le prix fort comme les Humains... la seule différence est que pour certains Humains leur vie n'a aucune importance. Pour d'autres, ceux qui attachent aux animaux une grande importance, il est difficile de comprendre que nous, G.E.E., nous focalisions nos efforts sur les galgos et/ou les podencos, ces pauvres lévriers alors que partout les hordes de martyrisés se traînent !  C'est ce qu'ils croient... Nos efforts portent sur les galgos parce que nous avons fait d'eux le symbole de la maltraitance et de l'impunité... et que nous nous battons dans l'espoir que ce martyre cesse ! Mais ils portent aussi sur tous les animaux dans la mesure où nous avons assez de temps, de force vitale et de bonnes volontés à nos côtés pour, chaque fois que nous pouvons, apporter notre aide. Les termes même de la charte le répètent : tous les animaux en général, les galgos et les podencos en particulier... tout simplement parce que lorsque la vie est en danger, le cas particulier sert d'exemple mais il ne peut être isolé de l'ensemble, le croire serait une grande stupidité. C'est pour cela que de mon côté, je prends une part active dans la lutte pour l'abolition des corridas et que j'y consacre de nombreuses pages sur le blog UNANIMUS. Pour moi, pour nous toutes, galgos et taureaux c'est le même combat, celui contre la cruauté que l'homme exerce sur tous les êtres fragiles et sans défense dont les animaux, tous les animaux !

Nous sommes tous UN, cette "Unité fondamentale de la Vie" dont parlent tous les Etres évolués qui s'élèvent contre la maltraitance aux multiples visages de tout ce qui vit... que nous a rappelée le Juge Charollois dans un texte que jai récemment diffusé. Comme nous l'avons aussi, avec LN, dit il y a deux ans dans la CHARTE UNANIMUS... que je n'ai plus le temps de mettre à jour depuis que GEE est née, que ses signataires veuillent bien m'en excuser.

Nous ne protégeons pas une race exclusive qui serait celle des lévriers... C'est le rôle d'un club de race et d'éleveurs dignes de ce nom, pas ceux contre lesquels parfois aussi nous nous battons, qui laissent des animaux croupir dans une cage parce qu'ils ont une légère déformation qui empêchera la délivrance d'un pedigree, qu'il faudra les vendre au rabais..., qu'ils les affament ou les battent parce que l'homme ne supporte pas ses propres inconséquences... Je pense l'appel que j'ai reçu dimanche de gens qui avaient été battus par celle qui détenait Chirafkan prisonnier... Je pense à lui, Chirafkan qui croupissait dans une cage et qui a dû le 4 janvier être opéré pour la 2nde fois grâce à sa merveilleuse adoptante, Luisa, pour une fracture du fémur parce que le manque de nourriture qui a failli le conduire à la mort a gravement fragilisé sa densité osseuse... Merci à Luisa qui a oeuvré pour que les Italiens signent la charte. Comment ne pas se battre aussi contre ces abus-là ?

Je salue ici particulièrement le club de race à qui j'ai écrit parce que ses responsables font la honteuse "promo" d'une éleveuse du 47 à qui la SPA a saisi des animaux dans un état dramatique avec à la clef un procès classé sans suite... et des manquements qui vont recommencer... Nous  n'avons pas finir de nous battre... Il y a aussi dans nos actions ce que nous ne pouvons ni dire ni écrire... mais l'équipe GEE continue dans la lignée de ce que ses fondatrices ont toujours été, qu'il s'agisse de Faby, LN ou moi.. des êtres sensibles au sort de tous les animaux. Dans la lignée aussi du dossier que j'ai adressé au Ministre Barnier pour les rencontres Animal et Société, ces rencontres simulacre d'intérêt pour la condition animale ! Certes, les lois de protection animale existent, MAIS ELLES NE SONT PAS RESPECTEES. Si le Juge Charollois l'affirme, je ne lui ferai pas l'affront de ne pas le croire, il est mieux placé que nous pour le dire. Lisez donc les lettres du président d'ECOLOGIE RADICALE-CONVENTION VIE NATURE ! Sans oublier Sylvie qui a rejoint le coeur de notre équipe pour y prendre une part active, sans oublier celles et ceux qui arrivent maintenant car ils savent une chose, nous connaissant, c'est que nous nous battons pour une ETHIQUE POUR TOUS LES ANIMAUX, pas que pour les GALGOS !

Merci ici à tous les signataires de la Charte GEE, en particulier à Isabel, présidente de la FLAC qui lutte depuis si longtemps contre l'atrocité des corridas, à Carine et Marie, de GALGOS LIBRES, qui depuis le début y prennent une part active, à ceux qui  nous ont aidé à démarrer et qui ont maintenant leur propre route à mener. Merci à Mo l'européenne avant la lettre... et à Antonio, à tous les refuges en Espagne consacrés à tous les animaux "damnés de l'Europe". Jusqu'à Elisabeth LEBLAY qui s'est retrouvée avec 4 procès de la SPA sur le dos pour avoir osé dire la vérité, celle que tout le monde savait mais que la Cour des Comptes a confirmé. J'ai toujours soutenu Elisabeth qui a lutté contre l'omerta mais a dû accepté de se voir museler car son blog l'ECHO DES CASSE COUILLES a été fermé.  L'association qu'Elisabeth a créée vient d'être acceptée comme signataire de la charte G.E.E., EUROPE ANIMAL PROTECTION. Elisabeth ne s'y est pas trompée, nous oeuvrons pour tous les animaux... Merci à tous ceux qui nous ont rejointes que vous retrouvez sur la catégorie "signataires" et dans le menu, à droite.

Un merci particulier à une personne que je ne nomme pas mais elle se reconnaîtra, contre laquelle je me suis élevée fut un temps pour quelque chose qui n'aurait jamais dû arriver... A son tour, elle s'est élevée fermement, elle a rompu l'omerta quand il y a eu le drame des petites pattes oubliées (trop tristement "bien" nommées) et mortes dans ce camion non aéré en pleine canicule. Trois ans auparavant, cette affaire aurait sans doute été "masquée" sous prétexte que "toutes les assos ont quelque chose à se reprocher"... Ce transport de la honte ne concernait pas des galgos... tous les animaux sont les victimes d'abus...

L'essentiel n'est pas d'aligner un nom sur une charte... l'essentiel est que les esprits évoluent, que ce qui nous paraissait normal il y a trois ans, du style "oh, cela arrive à toutes les assos", aujourd'hui nous interroge et nous bouscule, nous transforme... L'essentiel est qu'ensemble ou séparés, nous regardions tous dans la même direction, celle du respect de toute vie qui a besoin de notre amour et de notre intégrité. L'essentiel est d'oeuvrer, ENSEMBLE OU SEPARES...
Mais quand on peut ajouter à l'ACTION la force de l'UNION, c'est la seule façon de faire fléchir l'esprit de la loi, même dans les lois de protection animale, qui a orienté ses formulations pour que l'animal soit sacrifié en bonne conscience à l'humain, à son mode de consommation et de satisfaction. C'est à ce "fléchissement", à cette évolution vers une éthique affirmée que G.E.E. veut participer, pas uniquement pour les galgos mais pour tous les animaux.

Merci à tous ceux qui nous accordent leur confiance.
BONNE ANNEE A TOUTES ET TOUS au nom de toute l'équipe G.E.E.


Joêlle Oldenbourg
Présidente G.E.E.

http://www.unanimus.fr/declaration-droits-vie.htm
unanimus.over-blog.com/.../Rencontres_Animal_et_Societe2-458007.html



Partager cet article

Repost 0
Published by galgos-ethique-europe - dans Association G.E.E.
commenter cet article

commentaires

Vivi 06/01/2010 11:45


Merci Joëlle pour ces mots ... Merci LN, Faby et Sylvie. Que les actions de GEE portent haut les appels des sans voix.


Présentation

  • : Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • Bienvenue sur le blog de l'association Galgos Ethique Europe
  • : Pour le droit des citoyens européens de voir la législation européenne de protection animale appliquée, actualisée et renforcée dans tous les Etats membres. Pour que cesse l'indifférence des autorités et le supplice des animaux en général, des Galgos et Podencos en particulier.
  • Contact

le galgo : symbole d'impunité

site-gee-galgos-ethique-europe.jpg

GALGOS, le symbole européen de
l'indifférence et de l'impunité.
 
Ne rêvons plus leur vie,
offrons-leur une vie rêvée !
icone-petition-parlement-europeen-signer-galgos-ethique-eur.jpg 

 

Recherche

à tous nos Visiteurs

   Tous les articles de ce blog sont la propriété du blog Agir pour les galgos et de l'association Galgos Ethique Europe.
La charte Galgos Ethique Europe ne peut être reproduite que par les organisations qui en sont signataires. Elle fait l'objet d'un copyright.
La reproduction de nos articles doit être accompagnée du lien d'origine. Nos parutions ne peuvent être utilisées pour servir d'autre support qu'une action issue de l'initiative de leur auteur et de l'association à laquelle il appartient ou celle des organisations partenaires.  Merci de votre compréhension. 

 

  Si vous découvrez une photo qui vous appartient, merci de nous en informer afin que nous puissions soit la retirer soit établir un lien, selon ce que vous souhaiterez.  

Visiteurs uniques du blog

Locations of visitors to this page